110 bourses de cryptos sont en train d’essayer d’obtenir une licence au Japon

japon-hiver-cryptos-finit

Au Japon, l’hiver interminable pour les échanges de cryptos semble être sur la fin.

La Financial Services Agency (FSA) (le principal organisme de surveillance financière du Japon) a déclaré à Bitcoin.com que 110 bourses en sont à « diverses étapes de l’enregistrement ».

En 2018, la FSA n’a donné aucun accord pour que des bourses de crypto-monnaies commencent à fonctionner dans le pays. L’année précédente, l’agence avait approuvé 16 nouveaux échanges.

En outre, en 2018, la FSA a commencé à émettre des « ordres d’amélioration » et à effectuer des inspections sur place dans diverses entreprises. Cela dans le but de prévenir les cas potentiels de fraude ou de non-conformité à la KYC.

« BitFlyer, parmi d’autres bourses de premier plan au Japon, a reçu un ordre d’amélioration basé sur un changement de climat réglementaire au Japon », a déclaré un représentant de bitFlyer. La société a volontairement cessé d’ouvrir des comptes clients nationaux pour ceux qui souhaitaient rejoindre la plate-forme car elle s’efforce de satisfaire aux exigences plus strictes de la FSA en matière d’identification.

Maintenant, il semblerait que le climat est en train de changer à nouveau.

Le 3 juillet, bitFlyer a annoncé qu’il reprendrait le traitement de nouveaux comptes. De plus, selon Bitcoin.com, au cours des six premiers mois de 2019, la FSA a accordé l’autorisation de 3 échanges de cryptos supplémentaires, portant le nombre total d’opérateurs à 19.

Alors que les détails de la majorité des applications pour les nouveaux échanges de crypto sont peu nombreux, Bitcoin.com rapporte que beaucoup en sont à un stade préliminaire.

S’ils sont approuvés, ces échanges devront être conformes aux obligations nouvellement introduites. Il y a notamment la loi sur les services de paiement et la loi sur les instruments financiers et les échanges promulguée par l’assemblée législative japonaise le 31 mars pour entrer en vigueur en avril 2020.

Ces lois introduisent des frais de licence onéreux ainsi que des protocoles approfondis pour la protection des données, l’intégration des clients et la protection de la garde.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

ibm-blockchain

IBM brevète un browser web blockchain

Le géant américain de l'informatique IBM a récemment fait breveter son nouveau projet, un browser web de type Chrome ou Safari, seulement celui-ci serait basé sur la technologie blockchain. D'après le brevet, sa particularité serait d'enregistrer les données des recherches sur la blockchain.
Blockchain-Auto

Siemens teste actuellement une blockchain pour une solution d’auto-partage

La société allemande Siemens qui fabrique notamment des produits électroniques est actuellement en train de tester de nombreux cas d’usages pour utiliser la technologie blockchain, dont l’un d’eux est de l’auto-partage.
india-crypto

La Cour Suprême indienne pourrait juger illégale l’interdiction des cryptomonnaies

Le 14 août, la Cour Suprême indienne entendait les arguments de l'Internet and Mobile Association of India (IMAI) contre la Reserve Bank of India (RBI). L'IMAI aurait plaidé que la RBI a dépassé son domaine de juridiction en proposant une interdiction générale des cryptomonnaies en…
Copyrights-Blockchain

Comment fonctionnent les copyrights sur la blockchain ?

La technologie blockchain ne fait pas actuellement partie d’une réglementation propre en terme de copyright, observons comment cela pourrait évoluer.
barclays-coinbase

Barclays met fin à son partenariat avec Coinbase

La banque mondiale britannique Barclays aurait arrêté de travailler avec Coinbase cette semaine d'après des sources proches de l'échange. Coinbase aurait cependant lancé un nouveau partenariat avec la startup ClearBank mais le cachet de Barclays, fameuse institution bancaire britannique, va certainement manquer à la plus…