15 nations planifient un système mondial de surveillance des cryptos dans le cadre du GAFI : Rapport d’activité

15-nations-surveillance-cryptos

Quinze pays envisagent de mettre en place un système de surveillance des transactions en crypto-monnaies aux côtés du Groupe d’action financière sur le blanchiment de capitaux (GAFI), indique un rapport publié vendredi.

Pub

Selon le Nikkei Asian Review l’objectif est d’endiguer les mouvements de fonds à des fins illicites, comme le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, en recueillant et en partageant les données relatives aux transactions ainsi que les renseignements personnels des utilisateurs de crypto-monnaies.

Le GAFI (l’organisme international de lutte contre le blanchiment d’argent) gérerait le projet qui devrait être finalisé d’ici l’année prochaine et être opérationnel dans plusieurs années. Les 15 nations y compris les membres du G7, l’Australie et Singapour développeraient le système, selon le Nikkei.

En juin, le GAFI a publié des normes sur la réglementation des cryptos, établissant que ses 30 pays membres devraient établir des règles pour les fournisseurs de ces services monétaires. Ils doivent notamment surveiller et signaler les transactions suspectes et partager les données sur les utilisateurs de cryptos avec d’autres plateformes.

Le groupe de pays du G7 ont également averti en juillet que les cryptos comme le Libra de Facebook constituent une menace pour la stabilité financière mondiale et que des règles et normes « les plus exigeantes » sont nécessaires pour minimiser l’utilisation des devises numériques dans le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Le mois dernier, Le GAFI aurait également autorisé le Japon à diriger la création d’un réseau international de paiement en cryptos similaire au réseau bancaire SWIFT, également destiné à enrayer le blanchiment d’argent.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

6 géants en test sur une cryptomonnaie de Banque Centrale, le début des choses sérieuses ?

Dans un article du 12 décembre 2019, Le FMI avait exprimé son soutien au développement des Cryptomonnaies Des Banques Centrales (CDBC). Dans un communiqué de presse du 21 janvier 2020, la Bank of England (BOE) a annoncé que 5 banques centrales et la Banque des…

Telegram (TON) vs SEC : La Chambre de Commerce Numérique plonge dans la mêlée

Finalement, rien n’est encore joué ! On pensait que les carottes étaient cuites pour les frères Dourov après que la SEC ait déposé des factures prouvant que Telegram a vendu des GRAM post-ICO, à la Cour de district des États-Unis pour le district sud de New…

L’Inde mise sur la blockchain pour améliorer l’école publique

Selon l’agence de presse Press Trust of India, Ravi Shankar Prasad, Ministre Indien des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) aurait demandé à la National Informatics Center (NIC) de concevoir des solutions basées sur la technologie de la blockchain pour améliorer la qualité…

Passe d’armes entre Binance et Chainalysis sur fonds de respect des normes anti-blanchiment

Il avait su garder son calme face à un Vitalik Buterin qui ne ratait pas une occasion d’attaquer Binance sur le fait que celui-ci n’est un DEX que de nom. Mais le rapport de Chainalysis mettant en cause Binance dans des transactions illégales de 2,8…

Maduro, Petro et Casino, le tiercé gagnant ?

Nicolas Maduro joue-t-il avec l’avenir de son pays ? Le Président du Venezuela a annoncé l’ouverture d’un casino international à l'hôtel Humboldt de Caracas, un crypto-casino où tous les paris devront être placés en Petro (PTR). Maduro est en effet prêt à tout pour faire adopter…