5 gouvernements qui supportent l’adoption de la technologie blockchain dans leur pays !

gouvernement-crypto

Si l’année 2017 fut surtout l’année de la médiatisation des cryptomonnaies avec un bouquet final représenté par l’explosion du prix du Bitcoin, 2018 et 2019 sont des années d’institutionnalisation de la technologie afin de préparer le monde à une révolution blockchain. Les exemples sont parlants, Amazon dispose désormais d’une offre de services autour de la technologie blockchain avec sa branche AWS (Amazon web services). Microsoft développe des applications identitaires basées sur la technologie blockchain de Bitcoin et vous avez sans doute entendu parler du projet Libra, n’est-ce pas ?

Aujourd’hui, au-delà des entreprises, ce sont les gouvernements qui souhaitent faire partie de cette révolution technologique, car, ils sont conscients que la technologie, au-delà d’un enjeu économique, est également un enjeu stratégique de premier ordre.  Observons 5 gouvernements qui soutiennent des projets blockchain. 

1- Etats-Unis 

Les tweets de Donald trump sont trompeurs. Le département du trésor américain est actuellement en train de tester un cas d’usage en utilisant la technologie blockchain pour gérer des problématiques de supply chain. Un programme intitulé “US federal blockchain program” a été lancé afin de donner l’opportunité aux agences fédérales américaines de tester cette technologie et son potentiel au sein du gouvernement. 

2- Espagne 

La péninsule Ibérique semble encline à adopter la technologie blockchain. Une des plus grandes banques espagnoles : BBVA, a été la première banque au monde à utiliser la technologie blockchain afin de réaliser un transfert financier de plusieurs millions d’euros. Une proposition de loi favorisant l’adoption de la technologie blockchain est également en cours de réalisation. Le gouvernement a aussi soutenu un projet blockchain porté par la start-up Navibration qui souhaite développer une plateforme permettant aux touristes et créateurs de contenu pour les guides audios de se retrouver grâce à une infrastructure blockchain. 

3- Chine 

Ce n’est pas parce que le pays a interdit les ICO ainsi qu’une grande majorité des cryptomonnaies qu’il ne souhaite pas s’investir dans la technologie blockchain, bien au contraire. Une ville chinoise : Jiangbei, a ainsi mis en place un fond de 1,4 milliards de dollars pour financer des projets blockchain. Le gouvernement explique même par le biais de sa banque centrale, travailler au développement d’une cryptomonnaie nationale. 

4- Japon 

Le pays nipon est l’un des pays pionnier sur le marché des cryptomonnaies. Ce n’est pas pour rien que le pseudonyme a l’origine de Bitcoin est Satoshi Nakamoto. Le Bitcoin a été complètement légalisé par le gouvernement Japonais qui le considère comme une monnaie à part entière. Cette réglementation a eu pour effet de faire croître les investissements dans la technologie blockchain. De plus, la capitale, Tokyo, a mis en place un événement intitulé “Blockchain business camp Tokyo” afin de favoriser les innovations blockchain. 

5- France 

La France compte bien se positionner comme l’un des leaders de la technologie blockchain. Après avoir raté de nombreux tournants technologiques : Internet, IA… le gouvernement Macron, par l’intermédiaire de Bruno Lemaire, ministre de l’Economie, déclare être prêt à “soutenir la révolution blockchain”. Ainsi, la France est un des premiers pays à avoir mis en place une réglementation claire autour des cryptomonnaies et des ICO afin de rassurer les investisseurs. La France soutient également de nombreux projets blockchain avec un fond de 500 millions d’euros. 

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Le navigateur crypto BRAVE dépasse les 10 millions d’utilisateurs

Brave confirme le très bon démarrage de son navigateur, après le lancement de la version stable 1.0 à la mi-novembre. Selon les responsables de l'application, le nombre d'utilisateurs a connu une forte croissance en décembre, séduisant 1,7 million d'internautes supplémentaires, soit un bon de +…

KT et China Mobile proposent conjointement des services 5G basés blockchain

En Asie, deux grandes sociétés de télécommunications collaborent dans le cadre de la mise en place de divers services, dont un système de blockchain. KT, principal acteur du marché des télécoms en Corée du Sud, et China Mobile renforcent ainsi leur coopération tout en manifestant…

Microsoft Azure lance des récompenses de jeu sous forme de Tokens Non-Fongibles (TNF)

Microsoft Azure, la plateforme Cloud de Microsoft, vient de rendre public son tout nouveau projet. Pour récompenser sa communauté de développeurs, la plateforme a décidé de créer des Tokens Non-Fongibles (TNF) «Azure Heroes».  Bientôt des tokens non-fongibles Microsoft Azure L’annonce de la création de tokens…

L’exchange crypto Binance réfute les rumeurs de rachat d’une banque européenne

Dans une annonce officielle, Binance a réfuté les rapports de certains médias qui affirment que l’échange cryptographique a racheté l’Union Bank AG, une banque du Liechtenstein en faillite. Binance dément l’existence d’un projet de rachat Binance a récemment démenti des rapports des médias publiés sur…

Une start-up coréenne prétend avoir résolu le problème de rapidité de la Blockchain

Le PDG de la société sud-coréenne Bloom Technology, Lee Sang-yoon, a annoncé que son entreprise avait développé une technologie révolutionnaire. Celle-ci serait capable de réduire le délai de traitement des transactions de la Blockchain à des fractions de seconde. Moins de 0,23 seconde pour le…