5G, IOT et Blockchain, tous connectés?

5G IOT IA Blockchain

L’arrivée prochaine de la 5G en 2020 va permettre d’ouvrir de nouvelles opportunités de cas d’usages et de création de valeur pour la technologie blockchain. La combinaison de ces deux technologies permettra notamment une utilisation plus importante de l’IOT. 

En effet, les principales avancées apportées par la 5G vont être : une augmentation du débit de transmission des données, réduction du temps de latence, réduction de la consommation énergétique des réseaux ainsi qu’une meilleure capacité de connexion des appareils même en quantité très importante. 

Toutes ces avancés combinées avec les caractéristiques de la technologie blockchain : décentralisation, immutabilité et consensus permettront de développer de manière conséquente les villes connectées, les véhicules autonomes ainsi que les maisons connectées du futur ! Technologies 5G et Blockchain fourniront ainsi un socle solide pour le développement des innovations de demain. Observons ce que cela signifie ! 

Accélération de l’internet des objets ! 

La blockchain et les objets connectés promettent de nombreux concepts innovants qui peuvent venir révolutionner le futur. On parle notamment d’une utilisation de contrats intelligents pour réaliser des transactions automatisées et sécurisées par le réseau blockchain. Un exemple simple est un Airbnb blockchain associé à une porte intelligente IOT, les deux reliés par un contrat intelligent afin de maîtriser l’ouverture et la fermeture automatique de la porte lors de chaque nouvelle location. Un gain de temps et d’argent important donc, et ceci n’est qu’un exemple parmis d’autres. En termes de blockchain, la 5G va ainsi permettre de réduire quasiment à zéro le temps de latence entre l’exécution du contrat intelligent et la transmission du signal associée à l’objet connecté. 

Le développement de la 5G et de la blockchain pourrait ainsi permettre d’atteindre les 100 milliards d’objets connectés dans le monde d’ici 2025 selon une étude menée par Huawei. 

Plus d’automatisation. 

L’automatisatisation ne signifie pas uniquement le remplacement d’une force de travail par des robots. Dans le futur nous pourrions voir arriver une automatisation entre les objets connectés eux-même. Les cas d’usage seront par exemple : la gestion des commandes et des stocks et la communication entre des voitures connectées.

Un point de risque du développement de la 5G est cependant celui de la création de goulots d’étranglement, en effet, il existera certainement des problèmes liés à l’explosion du nombre de transactions entre les objets connectés. La question se pose également en ce qui concerne la gestion des paiements automatisés entre les objets connectés, une augmentation exponentielle des transactions financières devra faire l’objet d’une montée en puissance des institutions de paiement décentralisées ou non.

La blockchain semble donc s’imposer comme une technologie parfaite pour répondre aux besoins des transactions entre les différents IOT via les canaux 5G. En effet le modèle client-serveur actuel n’offre pas de sécurité et la transparence des transactions offertes par la technologie décentralisée. Des changements importants sont donc à prévoir, affaire à suivre en attendant le déploiement de la 5G à horizon 2020. 

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

ibm-blockchain

IBM brevète un browser web blockchain

Le géant américain de l'informatique IBM a récemment fait breveter son nouveau projet, un browser web de type Chrome ou Safari, seulement celui-ci serait basé sur la technologie blockchain. D'après le brevet, sa particularité serait d'enregistrer les données des recherches sur la blockchain.
Blockchain-Auto

Siemens teste actuellement une blockchain pour une solution d’auto-partage

La société allemande Siemens qui fabrique notamment des produits électroniques est actuellement en train de tester de nombreux cas d’usages pour utiliser la technologie blockchain, dont l’un d’eux est de l’auto-partage.
india-crypto

La Cour Suprême indienne pourrait juger illégale l’interdiction des cryptomonnaies

Le 14 août, la Cour Suprême indienne entendait les arguments de l'Internet and Mobile Association of India (IMAI) contre la Reserve Bank of India (RBI). L'IMAI aurait plaidé que la RBI a dépassé son domaine de juridiction en proposant une interdiction générale des cryptomonnaies en…
Copyrights-Blockchain

Comment fonctionnent les copyrights sur la blockchain ?

La technologie blockchain ne fait pas actuellement partie d’une réglementation propre en terme de copyright, observons comment cela pourrait évoluer.
barclays-coinbase

Barclays met fin à son partenariat avec Coinbase

La banque mondiale britannique Barclays aurait arrêté de travailler avec Coinbase cette semaine d'après des sources proches de l'échange. Coinbase aurait cependant lancé un nouveau partenariat avec la startup ClearBank mais le cachet de Barclays, fameuse institution bancaire britannique, va certainement manquer à la plus…