81% de la population mondiale n’a encore jamais acheté de crypto-monnaies !

terre

Kaspersky Lab, la société de cybersécurité russe, a révélé cette semaine les résultats de sa dernière étude sur les crypto-monnaies. Le chiffre le plus marquant est le suivant : 19% de la population mondiale a déjà acheté des crypto-monnaies.

Besoin d’éduquer le marché

L’étude s’intitule « The Kaspersky Cryptocurrency Report 2019 ». Elle a été menée pendant les mois d’octobre et novembre 2018, avec un total de 13 434 participants originaires de 22 pays différents.

Selon les sondages, 81% de la population n’a encore jamais acheté de crypto-monnaies. Encore plus révélateur, seulement 10% estiment « comprendre correctement comment les crypto-monnaies fonctionnement ». Ces chiffres en disent long sur l’état d’avancement de l’adoption de la technologie. Le marché a encore besoin d’être éduqué sur le sujet, et cela passe par des initiatives comme Coinbase Earn par exemple.

En effet, une grande partie de la population est pour l’instant insensible aux valeurs ajoutées des crypto-monnaies. Beaucoup de réticence persiste même. Seulement 14% de ceux qui n’en ont encore jamais utilisé, estiment avoir à le faire dans le futur.

Chiffres importants de l’étude The Kaspersky Cryptocurrency Report 2019.
Source : Kaspersky Labs

Besoin de plus de stabilité

Parmi les raisons principales pour lesquelles des investisseurs en crypto-monnaies ont arrêté de les utiliser, il y a avant tout leur volatilité. Les participants indiquent avoir besoin de davantage de stabilité pour les utiliser. Alors que cet aspect rassemble 31% des interrogés, la perte d’argent arrive en deuxième position. L’investissement en crypto-monnaies a perdu de son attractivité, et certains le qualifient même de « non rentable ».

Enfin, les failles de sécurité des plateformes d’échange et les fraudes ne sont citées que par 19% et 15% des participants. Ce ne sont donc pas les facteurs principaux qui freinent les investisseurs et utilisateurs.

Raisons pour lesquelles les gens ont arrêté d’utiliser les crypto-monnaies.
Source : Kaspersky Labs

Pour terminer, ces chiffres doivent être remis dans le contexte temporel de l’étude. Lors du mois de novembre 2018, le cours du Bitcoin (BTC) est passé de 5600$ à 3300$. L’enthousiasme des investisseurs était donc bien plus bas qu’aujourd’hui alors que BTC flirte avec les 11000$ !

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

ErikFinman-Mettalicus-investissement

Pourquoi le plus jeune millionnaire du bitcoin est prêt à tout miser sur Metal Pay ?

Metallicus, la startup à l'origine de la plateforme de paiements peer-to-peer Metal Pay a reçu un investissement providentiel du plus jeune millionnaire du bitcoin, Erik Finman.

Le Bitcoin (BTC) maintenant une forme légale de paiement en Nouvelle-Zélande

Le ministère des finances néo-zélandais a annoncé dans son rapport d'Aout que les cryptomonnaies étaient maintenant une forme légale et taxable de paiements. Ce même rapport donne aussi un cadre légal qui permet aux entreprises de payer leurs employés en cryptomonnaie.
india-crypto

La Cour Suprême indienne pourrait juger illégale l’interdiction des cryptomonnaies

Le 14 août, la Cour Suprême indienne entendait les arguments de l'Internet and Mobile Association of India (IMAI) contre la Reserve Bank of India (RBI). L'IMAI aurait plaidé que la RBI a dépassé son domaine de juridiction en proposant une interdiction générale des cryptomonnaies en…

Bitcoin (BTC) pourrait passer sous les 10.000$ : Pourquoi ?

Le bitcoin flirte ces derniers jours avec la barre psychologique extrêmement importante des 10.000$ et certains indicateurs montrent que la cryptomonnaie la plus importante n'est pas à l'abri d'un nombre à quatre chiffres. L'étude précise des indicateurs montre néanmoins que Bitcoin pourrait remonter à 10.700$…
hong-kong

Manifestations à Hong-Kong : Bitcoin (BTC) s’échange à prix d’or

La demande de Bitcoin à Hong-Kong s'est envolée ces derniers jours alors que la région chinoise de 7 millions d'habitants manifeste pour plus de démocratie et un moins grand contrôle chinois. La perte de confiance dans le yen sur la péninsule asiatique s'est traduite par…