Bakkt va tester ses contrats à terme sur Bitcoin (BTC)

bitcoin-image

Bakkt, la plateforme de crypto-monnaies pour institutionnels, va enfin commencer le test de son premier produit. Selon une annonce faite sur leur blog ce mercredi 13 juin 2019, la société va proposer des contrats à terme – ou futures – avec Bitcoin (BTC) comme actif sous-jacent.

Toute une série de nouveaux produits à venir

Ces contrats seront disponibles en test à partir du 22 juillet 2019. Ils permettront de parier sur la hausse ou la baisse de Bitcoin (BTC) en prenant respectivement des contrats d’achat ou vente à un prix et un temps donnés. Les contrats à terme que va proposer Bakkt seront à livraison physique, c’est-à-dire qu’à la fin du contrat, les bitcoins (BTC) correspondants seront transférés physiquement sur la blockchain.

Malgré les multiples freins réglementaires qui ont retardé le lancement depuis l’annonce initiale d’août 2018, la société ne souhaite pas s’arrêter là. Les contrats à terme sur Bitcoin (BTC) sont les premiers d’une série de nouveaux produits financiers basés sur les crypto-monnaies.

Un nouveau standard

« Le 22 Juillet, 2 jours après le 50e anniversaire d’Apollo 11, Bakkt va commencer à tester, auprès de ses utilisateurs, ses contrats à terme sur Bitcoin listés et échangés à ICE Futures U.S. », écrit le directeur des opérations Adam White, avant d’ajouter :

« C’est bien plus qu’une simple étape. Ce lancement va déboucher vers un nouveau standard pour accéder au marché des crypto-monnaies. En comparaison aux autres marchés, la participation des institutionnels aux cryptos reste limitée à cause de certains points durs comme l’infrastructure du marché ou l’incertitude réglementaire. »

White compara également l’histoire récente de la société au premier voyage sur la Lune en 1069. Afin de construire un produit financier entièrement régulé pour les investisseurs institutionnels, Bakkt a dû surmonter de nombreuses barrières.

Enfin, cette annonce arrive la même semaine que les statistiques du CME Group. Ces-Dernières montrent que les contrats à terme sur Bitcoin (BTC) ont atteint un volume record en Mai 2019. A noter que CBOE, le premier émetteur de contrats à terme sur Bitcoin (BTC), va arrêter de proposer un tel produit. Ses derniers contrats vont être exécutés d’ici la fin du mois.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

Le Bitcoin (BTC) maintenant une forme légale de paiement en Nouvelle-Zélande

Le ministère des finances néo-zélandais a annoncé dans son rapport d'Aout que les cryptomonnaies étaient maintenant une forme légale et taxable de paiements. Ce même rapport donne aussi un cadre légal qui permet aux entreprises de payer leurs employés en cryptomonnaie.
india-crypto

La Cour Suprême indienne pourrait juger illégale l’interdiction des cryptomonnaies

Le 14 août, la Cour Suprême indienne entendait les arguments de l'Internet and Mobile Association of India (IMAI) contre la Reserve Bank of India (RBI). L'IMAI aurait plaidé que la RBI a dépassé son domaine de juridiction en proposant une interdiction générale des cryptomonnaies en…

Bitcoin (BTC) pourrait passer sous les 10.000$ : Pourquoi ?

Le bitcoin flirte ces derniers jours avec la barre psychologique extrêmement importante des 10.000$ et certains indicateurs montrent que la cryptomonnaie la plus importante n'est pas à l'abri d'un nombre à quatre chiffres. L'étude précise des indicateurs montre néanmoins que Bitcoin pourrait remonter à 10.700$…
hong-kong

Manifestations à Hong-Kong : Bitcoin (BTC) s’échange à prix d’or

La demande de Bitcoin à Hong-Kong s'est envolée ces derniers jours alors que la région chinoise de 7 millions d'habitants manifeste pour plus de démocratie et un moins grand contrôle chinois. La perte de confiance dans le yen sur la péninsule asiatique s'est traduite par…
Inégalités-Bitcoin

Bitcoin (BTC) pourrait réduire les inégalités monétaires sur la planète !

Internet a été une première étape, la blockchain a le potentiel de complètement changer la donne et redessiner le visage de l’économie internationale actuelle ! Observons comment.