Collecte de dons en Bitcoins pour la reconstruction de Notre Dame de Paris.

Notre dame Bitcoin

Une collecte de dons pour aider à la reconstruction de la cathédrale Notre Dame de Paris a été lancée en incluant également des dons en cryptomonnaies. La cathédrale avait été partiellement détruite par un incendie le 15 avril dernier.

Suite à l’incendie, une campagne de dons avait été initiée par certaines grandes fortunes françaises et le gouvernement français. Le montant des fonds collectés atteint aujourd’hui les 900 millions d’euros.

Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du numérique a annoncé qu’il était favorable à une collaboration avec des sociétés du secteur blockchain spécialisées dans les cryptomonnaies afin de collecter un maximum de dons pour aider à la reconstruction de Notre Dame. Toutefois, le site web lancé rapidement par le gouvernement ne permet pas la réalisation de dons directement en cryptomonnaies.  

Le site officiel redirige vers 4 organismes en charge de la collecte des dons. Cédric O a annoncé qu’il souhaitait ouvrir la collecte officielle à d’autres organismes y compris des organismes de collecte de dons en cryptomonnaies. Il a affirmé que les mêmes conditions seront appliquées aux dons réalisés en cryptomonnaies que ceux réalisés en euros : les organismes de collecte ne doivent pas appliquer de commissions sur les dons et les données des donneurs seront tracées à des fins d’exonérations d’impôts.

Le 15 avril dernier, la société Blockshow, spécialisée dans l’organisation d’évènements sur des sujets cryptomonnaies et blockchain a lancé sa propre campagne de dons. Blockshow a ouvert une plateforme permettant de réaliser des dons en Bitcoins et en Ethereums. La plateforme Binance a également lancé un programme de dons pour la reconstruction de la cathédrale Notre Dame.

Cet évènement tragique confirme les engagements de la communauté cryptomonnaie et blockchain dans les actions de charité. Binance a lancé récemment la fondation “Blockchain Charity” et la société Bitpay a réalisé un partenariat avec la fondation Wikipedia afin de rendre possible la réalisation de dons via les cryptomonnaies.

Il s’agit d’une nouvelle occasion pour la France de se positionner comme un pays au coeur du développement de la technologie blockchain. Notamment après les déclarations du ministre de l’économie Bruno Lemaire, qui annonçait à l’occasion du Blockchain Summit vouloir faire du développement de la blockchain une priorité du gouvernement français.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies