Dès 2020, il faudra déclarer ses plus-values sur le Bitcoin et les cryptomonnaies

Si vous avez acheté du Bitcoin et des cryptomonnaies et que vous avez fait une plus-value, sachez qu’il faudra la déclarer à l’administration fiscale française dès le 1er Janvier 2020. Le taux d’imposition sera de 30% sur la plus-value réalisée sur l’année (flat tax). Il aurait été intéressant d’appliquer aux cryptomonnaies le même régime fiscal que pour l’or avec une taxation à 11,5% du prix de vente. Mais visiblement ce n’est pas le modèle qui a été approuvé par les parlementaires pour les cryptomonnaies.

Et en cas de non déclaration ?

Si vous ne déclarez pas votre plus-value, le fisc a prévu une amende de 125€ en cas d’omission ou d’inexactitude dans la déclaration. De plus, si le compte n’a pas été déclaré à l’administration fiscale l’amende s’élèvera à 750€. Par ailleurs, il est également précisé que si le portefeuille de l’investisseur dépasse les 50 000€, toutes les amendes énumérées ci-dessus seront doublées.

Comment déclarer ?

Il faudra déclarer ses plus-values directement dans sa fiche d’imposition chaque année.

De plus, il vous sera demandé de déclarer vos comptes de cryptomonnaies à l’étranger. La déclaration devra se faire sur l’annexe numéro 3916 du code général des impôts.

Cette déclaration est obligatoire car habituellement lorsqu’on possède des cryptomonnaies, on utilise des plateformes étrangères comme Coinbase ou encore Binance. Si vous investissez sur des plateformes françaises comme Coinhouse ou Paymium, pas besoin de déclarer votre compte. Par contre, vous restez éligible a la déclaration de plus-value.

Est-il possible d’échapper à la déclaration ?

D’après certains avocats, si les cryptomonnaies sont détenues sur des portefeuilles électroniques de type Ledger, alors il ne serait pas nécessaire de déclarer les plus-values sur ces dernières. Ce ne sont que les Bitcoins ou cryptomonnaies qui sont utilisées pour du trading et donc pour réaliser des plus values qu’il faut déclarer. Ce qui est sur c’est que cela reste encore très flou et l’administration fiscale a beaucoup de mal à mesurer les différents flux sur les cryptomonnaies.

Ah oui j’oubliais de vous annoncer une “bonne nouvelle”. Ceux réalisant une plus-value de 305 € ou moins seront exonérés d’impôt. Par contre ils devront néanmoins faire la déclaration. Merci Bruno.


Découvrez le Bitcoin by Keplerk sur TF1, M6 et les plus grandes chaînes TV en France !

Une campagne publicitaire télévisuelle ambitieuse pour démocratiser le Bitcoin En cette fin d’année 2019, Keplerk et le Bitcoin font leur apparition sur les plus grandes chaînes de télévision françaises. Ainsi, des millions de français vont connaître l’existence des services innovants que propose Keplerk autour de…

« Non, le Bitcoin ne sert pas à acheter de la drogue sur le Dark Net » (Chainalysis)

Bien que Elliptic ait récemment pointé Ripple (XRP) du doigt après avoir tracé 400 000 000 USD de XRP dans des transactions illicites, la crypto se classe tout de même derrière le Bitcoin (BTC) en matière de financement des activités criminelles. Le BTC sur le…

Une crypto-banque suisse s’étend à 9 nouveaux marchés, dont la France

Une banque suisse crypto a lancé son expansion vers neuf autres marchés. Grâce à sa licence de banque et de courtier en valeurs mobilières, ses services comprennent la conversion des cryptomonnaies, le trading et la gestion des actifs. La banque a lancé un indice de…

Le TOP5 des machines de minage de Bitcoin (BTC) en 2019

Le minage de Bitcoin (BTC) peut être rentable si vous parvenez à équilibrer l'équation délicate entre les coûts de l’électricité et l'utilisation d'un matériel de minage efficace. Cependant, le minage s’avère difficile pour une personne lambda, dans la mesure où le marché est très compétitif.…

Pour une banque, acheter du Bitcoin est un motif de licenciement

Alors qu’un employé du crypto-exchange Coin Center reçoit la totalité de son salaire en Bitcoin (BTC), la Nordea Bank - la plus grande banque scandinave - vient de gagner une bataille juridique visant à interdire à ses employés de détenir des cryptos. Une Cour danoise…