Fiscalité Bitcoin et Crypto – Le Guide Facile pour remplir sa déclaration fiscale

Pub

Comment déclarer ses cessions imposables de Bitcoin et de cryptomonnaies pour la déclaration de revenus 2019 en ligne Impôt.Gouv ? Dans votre Tribune Droit et Fiscalité de Bitcoin et des cryptoactifs, après avoir étudié quoi déclarer aux impôts, il est temps d’apprendre à comment s’y prendre concrètement.

Alors que la date limite de déclaration fiscale approche à grand pas, voici un tutoriel avec des copies d’écran prises depuis l’espace en ligne de l’administration fiscale française. Il permet de comprendre comment déclarer ses gains en Bitcoin et cryptomonnaies facilement. 

Cet article concerne les résidents fiscaux français ayant réalisé au moins une opération imposable en crypto-actif. Ils sont tenus de calculer et déclarer la les cessions imposables lors de sa déclaration de revenus annuelle. Cet article vous guidera que ce soit pour les déclarations d’impôts version papier ou en ligne.

Pour bien déclarer vos possessions en Bitcoin et cryptomonnaies​

Etape 1

Une fois dans votre espace en ligne après avoir fourni les renseignements personnels, dans l’étape 3 “ Revenus et charges”, il convient de stipuler que vous possédez du Bitcoin et des crypto-actif en cliquant sur “Gain de cession de valeur mobilières…” comme ci-dessous :

Revenus - Gains de cession de crypto-actifs

Etape 2

Vous devez remplir l’annexe 2086 (qui s’affiche sur la partie en haut à gauche de votre écran).​

2-A – Vous devrez renseigner le nombre de cession imposable réalisé en 2019 que vous avez dans votre annexe, comme dans l’exemple ci-dessous

L'annexe 2086 pour déclarer Bitcoin et cryptomonnaies

2-B – Vous devrez reporter les montants des cessions imposables dans les cases comme l’exemple ci-dessous :​

A noter : La plus-value globale est la somme de toutes les plus-et-moins-values sur l’année 2019. Elle sera calculée automatiquement par le site impot.gouv.fr

Attention, l’outil du fisc ne prend pas en compte les virgules, arrondissez vos chiffres (à l’unité).

Pub

Une fois terminé cliquez sur “Suivant”.

2-C – Un tableau récapitulatif s’affiche, vous n’avez qu’à valider en cliquant sur “Suivant”. 

Dans notre exemple la somme des cessions imposables en 2019 est inférieure à 305€, le montant imposable est donc nul. ​

Etape 3

Si vous télé-déclarez via votre espace en ligne votre plus ou moins-value globale est reportée automatiquement dans l’une des deux cases ci-dessous. Vous n’avez rien à faire, à part vérifier.​

Formulaire 2042-C

​Si vous déclarez via un formulaire papier, vous devez mentionner votre plus ou moins value globale dans la 2042-C (dernière ligne du formulaire ci-dessous).​

​Vous n’avez plus qu’à cliquer sur “suivant” et bravo, vous avez déclaré vos cessions imposables en Bitcoin et cryptomonnaies pour cette année ! Si vous détenez un compte en actifs numériques à l’étranger vous devez le renseigner via le formulaire 3916-BIS. Dans ce cas, reportez vous au guide suivant : Bitcoin, impôts et Fiscalité : Tout comprendre à la déclaration des comptes crypto à l’étranger.

Waltio, votre partenaire Crypto et Fiscalité

Pour en savoir plus sur la fiscalité des cryptomonnaies pour un contribuable français, voici le livre blanc de 18 pages (entièrement gratuit) co-rédigé avec un cabinet d’avocats fiscalistes, ORWL Avocats.

Ce document permet de comprendre dans le détail comment calculer votre plus-value imposable, de manière à anticiper sereinement tout contrôle fiscal.

Pierre Morizot co-fondateur de Waltio, assiste les contribuables français dans la compréhension de la fiscalité de Bitcoin

Pierre Morizot, Cofondateur de Waltio

Waltio est un assistant fiscal et comptable de crypto-monnaies. Notre mission est d’accroître l’adoption des actifs numériques (Bitcoin et les crypto-monnaies) en simplifiant leur gestion administrative et réglementaire. En 2019, notre robot fiscal a accompagné plus de 400 contribuables français dans leur gestion fiscale.

Avertissement : Les informations fournies sur cette page le sont purement à titre informatif. Elles ne doivent en aucun cas être considérées comme un conseil juridique, fiscal, financier ou en investissement. La société Waltio décline toute responsabilité en cas d’information, de commentaire, d’analyse, d’avis, de conseil et/ou de recommandation s’avérant inexactes, incomplètes ou peu fiables ou entraînant des pertes d’investissement ou autres.

Pub