Un programmeur allemand riposte face aux auteurs d’une demande de rançon en Bitcoins

Le programmeur allemand Tobias Frömel (alias “battleck”) a piraté les auteurs de la rançon Muhstik qui l’ont forcé à payer 0,09 Bitcoin (BTC) pour récupérer l’accès à ses fichiers.

Plus de 3000 clés de décryptage

Frömel a révélé dans un message sur le forum de Bleeping Computer le 7 octobre, qu’il avait piraté la base de données des attaquants, partageant avec d’autres victimes près de 3000 clés de décryptage et un décrypteur gratuit.

Selon Bleeping Computer, les NAS QNAP exposés publiquement ont été la cible d’une rançon dénommée Muhstik. Les attaquants ont extorqué aux victimes une “redevance” fixe de 0,09 Bitcoin – environ 740 $ au moment de l’écriture de ces lignes – pour récupérer l’accès à leurs données via des clés de décryptage.

Ayant lui-même payé la somme de 670 € aux auteurs de Muhstik, Frömel a piraté leur serveur de commandement et de contrôle. Il a réussi à récupérer les identifiants matériels (HWID) et les clés de décryptage uniques stockées dans la base de données des attaquants pour les 2 858 victimes de Muhstik.

Les victimes ont depuis confirmé dans le forum de soutien et d’aide Muhstik de Bleeping Computer que les HWIDs sont exactes et que le décrypteur fonctionne.

Une action illégale mais juste selon Frömel

Frömel a reconnu l’illégalité de son action, mais a fait valoir qu’elle était bien intentionnée. Il a également fourni une adresse de portefeuille Bitcoin aux autres victimes pour lui donner un pourboire pour son travail.

Depuis le piratage de Frömel, la société anti-virus Emsisoft a publié un logiciel de décryptage pour les victimes utilisant des appareils QNAP basés sur ARM, qui n’auraient pas été pris en charge par Frömel.

Le mois dernier, Emsisoft a également publié un nouveau correctif gratuit pour le logiciel de rançon en Bitcoin WannaCryFake.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

Découverte d’un site de pédopornographie permettant des paiements en bitcoin

Un grand jury fédéral américain a inculpé un citoyen sud-coréen pour avoir dirigé le plus grand site pédopornographique de la toile, où les visiteurs ont dépensé des millions de dollars en bitcoin (BTC) pour payer le contenu illégal.

Chute du Bitcoin sous les 8.000$ – et si ce n’était que le début ?

Bitcoin fait face à la plus forte pression à la vente depuis février et a le potentiel de tomber sous les récents creux de près de 7 750 $. Alors que la principale cryptomonnaie vient de passer sous le seuil des 8.000$, les analystes craignent…

6 ans après Bitcoin, satoshi rentre dans le dictionnaire d’Oxford

Le satoshi, la plus petite unité de compte composant un bitcoin (BTC), vient d'être accueilli dans la prestigieuse enceinte du Oxford English Dictionary, référence académique mondiale en terme de langage. Il rejoint ainsi le mot  « Bitcoin », ajouté pour sa part en 2013.  100…
or-blockchain-suisse

CoinShares lance un réseau de tokens basés sur l’or sur une sidechain Bitcoin

Le gestionnaire d'actifs numériques CoinShares met de l'or sur la blockchain bitcoin.

D’après le Congrès, Facebook devrait intégrer Bitcoin plutôt que développer Libra

Warren Davidson, un membre du Congrès Américain a annoncé que l'ajout de Bitcoin au portefeuille Calibra que développe Facebook serait une bien meilleure idée que le développement de sa propre monnaie.