Le Ghana, prochaine nation africaine à se doter d’une devise électronique ?

Les déclarations émanant de responsables auprès d’institutions officielles se succèdent ces dernières semaines au sujet de l’intérêt pour les cryptomonnaies. Au Ghana, le numéro un de la Banque Centrale ghanéenne (BoG) a ainsi récemment déclaré que des études sont lancées pour analyser les avantages de l’émission d’une monnaie numérique.

Pub

Vers le lancement du e-cedi au Ghana ?

La conférence des banques du mois de novembre 2019 a été l’occasion pour le Gouverneur de la Banque Centrale du Ghana d’annoncer l’actualité de l’institution. Au cours de son allocution, Ernest Addison a révélé l’attention grandissante que l’institution porte autour des crypto-monnaies. Pour le premier responsable de la Banque Centrale ghanéenne, « les technologies financières numériques continueront de définir l’avenir de notre expérience bancaire ».

Au Ghana, comme en Afrique en général, l’engouement pour le mobile banking connaît une nette croissance. Dans le pays, le volume des transactions de mobile money, autrement dit les échanges réalisés par le biais des appareils mobiles, ont connu une évolution très importante, passant de 982 millions à 1,4 milliard entre 2017 et l’année suivante. Afin d’anticiper l’avenir et pour poursuivre les efforts nationaux visant à numériser le secteur financier et bancaire, une étude des opportunités offertes par l’utilisation d’une monnaie électronique est ainsi mise en route.

Le pays collabore ainsi avec plusieurs parties prenantes pour analyser les avantages de la mise en place d’une devise numérique par la Banque Centrale (CBDC) annonce Ernest Addison. Il poursuit d’ailleurs qu’il est même envisagé que l’émission d’une version électronique du cedi, la devise du pays, serait possible dans un proche avenir.

Cette annonce reste d’ailleurs dans la logique même des dernières actions opérées par la Banque Centrale du Ghana. En effet, Ernest Addison confirme que l’institution a autorisé l’un des plus grands établissements bancaires du pays – la GCB Bank – à émettre une monnaie électronique équivalente à celle utilisée pour les systèmes de mobile money. Cette démarche permettra tout simplement à la banque GCB de créer une valeur électronique garantie par un montant cash équivalent, ce qui donne la possibilité aux utilisateurs d’accéder à ces portefeuilles numériques.

Même si l’intérêt du Ghana pour le lancement d’une monnaie électronique est ainsi annoncé officiellement, aucune déclaration sur l’utilisation de la blockchain n’est encore précisée.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Emirats Arabes Unis, la véritable Blockchain-Nation ?

Cap sur les Emirats Arabes Unis (EAU) qui, malgré une couverture médiatique relativement faible sur le dynamisme et les initiatives dans la région, pourraient se révéler être le nouvel eldorado de l’industrie blockchain. Le 15 janvier 2020, l’agence de presse Emirates News Agency rapporte ainsi les…

Les 10 plus grosses adresses holders d’USDT

On imagine mal Forbes sortir un classement annuel des plus grosses fortunes du monde en dollars, puis un autre classement des hommes et des femmes les plus riches du monde en euros, puis un autre en yen, etc. En revanche, dans la cryptosphère, quoi de…

Tokeniser l’immobilier : En Suisse, un immeuble à 134 millions sur la blockchain

Takasbank a tokenisé l’or, BrickMark tokenise les briques d’un immeuble. La société immobilière Suisse BrickMark a fait l’acquisition d’un immeuble de 134 millions de dollars dans la rue Banhofstrasse à Zurich. Rien d’exceptionnel jusque-là pour une société immobilière ! Sauf que BrickMark utilise la blockchain…

Conférence blockchain en Corée du Nord : Mise en garde de l’ONU

Un petit tour en Corée du Nord, ça vous dit ! Qu’est ce que vous risquez ? Kim vous accueillera à bras ouverts mais, vous gagnerez probablement un aller direct à la case prison à votre retour, notamment si vous résidez au pays de l’Oncle…

[Tezos] StakerDAO révolutionnera t-il la DeFi en 2020 ?

250% de rendement sur les principaux leaders de la DeFi  en 2019, avec un Blockchain Capital qui prévoit jusqu’à 5 milliards de dollars d’investissement dans le secteur cette année. 2020 sera t-elle également l’année de la DeFi ? De nouvelles initiatives - certaines majeures, d’autres…