Alors que Bitcoin et l’ensemble du marché s’enfonce, Tezos (XTZ) s’envole

Que les causes en soient conjoncturelles (le vrai-faux raid de la Police chinoise dans l’absence de locaux chinois de Binance) ou plus fondamentales, le constat est évident : le marché voit rouge depuis des semaines, et carrément écarlate depuis vendredi.

C’est ainsi plus de 50 milliards de dollars qui se sont évaporés en quelques dizaines de jours dans les limbes de l’investissement mal avisé. Le Bitcoin (BTC) perd 30% en 1 mois et le patron embarque dans sa chute quasiment tous les autres actifs du Market Cap crypto.

Tous les autres actifs ? Pas tout-à-fait, puisque le projet franco-suisse Tezos (XTZ) semble avoir décidé de faire fi de la sinistrose ambiante, en affichant une forme insolente. Jusqu’à quand ?

Bitcoin qui pleure…

Il est probablement un peu trop tôt pour en comprendre les vraies raisons, mais il faut convenir que depuis la bouffée d’exaltation de fin octobre et l’explosion de 42% du cours de Bitcoin en réaction aux déclarations du président chinois Xi Jinping, tout le monde a pris un bon coup de frais.

En effet, les 30 derniers jours ont pour l’essentiel consisté en une dégradation, lente mais nette, du cours, voyant passer la valeur d’un Bitcoin de près de 9000 euros le 26 octobre à un peu moins de 6500 euros au moment d’écrire ces lignes.

Et cerise vermillon sur ce gros gateau rouge écœurant, la semi-fake-news de vendredi concernant une supposée descente de la police chinoise dans les locaux de Binance à Shanghai.

Au final, un bon gros -30% qui, à défaut de vraiment traumatiser les vieux briscards de la crypto qui en on vu d’autres, laisse quand même un vieux gout de terre et de racines dans la bouche…

Il faut VRAIMENT poser une légende sur cette image ?

Notre marché crypto bien-aimé n’ayant aucune personnalité, c’est l’ensemble du MarketCap qui de concert et par une solidarité bien mal placée, a perdu 50 milliards en 30 jours. Comme ça, pour aucune raison. Pouf.

…Tezos qui rit

Sauf que voila, comme évoluant dans une dimension parallèle, certains projets se comportent cependant comme s’ils n’étaient pas des particules irrationnelles dans un marché sans le moindre sens. Or, ces dernières semaines s’il y a bien une valeur qui semble animée d’une vie propre, c’est le projet Tezos.

En effet, avec une progression de sa valeur de près de 100%, passant de 0.68 cts fin-octobre à 1,22 euros en quelques semaines, Tezos représente une bouffée d’air frais dans une atmosphère saturée de souffre.

Les raisons de cette bonne santé sont multiples. On pourra évidemment rappeler la solidité de ce projet dans lequel certains discernent le futur outsider dEthereum (on y reviendra prochainement dans le cadre d’un dossier spécial).

Mais ce qui constitue peut-être le secret de la vitalité de Tezos, c’est la qualité des partenariats que la création du couple Arthur et Kathleen Breitman multiplie ces temps-ci.

TheCoinTribune se faisait écho du dernier en date en début de semaine : l’annonce par les services d‘investigations cyber de la Gendarmerie Française de l’utilisation de la blockchain de 3ème génération Tezos pour le suivi de ses dépenses.

Il faut en effet bien peser l’impact de cet événement, peut-être passé relativement inaperçu dans le maelstrom d’informations du quotidien : Pour la première fois, un Ministère régalien met en avant le déploiement de solutions blockchain, dans le cadre de ses missions…et il ne s’agit pas d’Ethereum ! (écarté dans le cadre de la réflexion pré-projet).

Blason du C3N qui utilise dorénavant les services de Tezos

Un succès dans cette fonction au profit de la Gendarmerie, et c’est un continent de possibilités qui s’ouvrira dans l’ensemble des services Étatiques, y compris à l’échelle européenne. A ce titre, si cette annonce semble modeste, elle pourrait en réalité se révéler fondatrice, ce qui semble ne pas avoir échappé au marché.

Difficile de ne pas discerner en Tezos un des quelques projets crypto ayant vocation à croître et durer, alors même que, du consensus général, 95% de l’industrie est promise à une selection toute darwinienne (je ne vous fait pas de dessin).

Pour conforter un peu plus encore la thèse de ce modeste article, il était possible d’apprendre que Tezos venait de signer un nouvel accord avec la plateforme Tribe, soutenue par le gouvernement de Singapour (plus d’informations à suivre).

Le gouverneur de la Banque Centrale Indienne parle crypto, Bitcoin et stablecoin

Au cours d’une conférence de presse jeudi, Shaktikanta Das, le gouverneur de la Reserve Bank of India (RBI) n’a pas manqué d’émettre la position tranchée de la banque centrale sur les cryptomonnaies privées. Son propos s’est aussi concentré sur un éventuel projet d’émission de cryptomonnaie…

Pour cet analyste, l’explosion du Bitcoin vers les 100 000$ commencera à une date très précise

L'analyste PlanB multiplie ces temps-ci les projections concernant la valeur à venir de Bitcoin. Le BTC connaîtra t-il une explosion exponentielle et imminente l'emmenant vers de nouveaux sommets inédits ? Le halving à venir serait-il au contraire déjà absorbé par le marché ? Eléments de…

Tim Draper fait l’éloge d’un criminel du Bitcoin (BTC)

Dans une vidéo du 21 septembre, Tim Draper a fait la demonstration de toute la sympathie qu'il entretient pour un célèbre criminel du Bitcoin (BTC), Ulrich Ulbricht, et appelle à sa libération. Selon lui, le monde a besoin « d’entrepreneurs comme celui-là ». Un appel…

La photo de la semaine : Quand Bitcoin s’invite à la manifestation du 5 décembre à Paris

C'est une image qui a été beaucoup partagée sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Celle d'un participant à la manifestation parisienne contre la réforme des retraites le 5 décembre dernier arborant un texte à la gloire de Bitcoin. Le courageux holder ne s'est ainsi…

Une nouvelle entreprise crypto décroche l’autorisation de trader du Bitcoin aux USA

Aux États-Unis, les organisations œuvrant dans l'écosystème des cryptomonnaies s'étoffent en accueillant SoFi, société financière basée en Californie. Le Département des Services Financiers de l’État de New York (NYDFS) a accordé récemment une BitLicense à cette enseigne, précise un communiqué publié au début du mois…