Analyse des répercussions de la nouvelle politique chinoise sur le minage du Bitcoin.

Minage Bitcoin Chine

La nouvelle politique chinoise annonce que l’activité de minage du Bitcoin est à présent considérée comme une industrie à éliminer. Cependant, cette annonce ne signifie pas forcément l’arrêt immédiat de l’activité de minage de cryptomonnaies en Chine.  La question est d’une importance particulière car il y a une concentration très forte de l’activité de minage en Chine que l’on estime à environ 60 à 70% de l’activité de minage globale au niveau international. Observons les points clés de cette réforme afin de mieux en comprendre les enjeux.

Tout d’abord, cette réforme chinoise n’est pas la première allant à l’encontre du secteur des cryptomonnaies : en septembre 2017, la Chine a annoncée l’interdiction des systèmes de levée de fonds basés sur les cryptomonnaies et plus connus sous le terme d’ICO (initial coin offering). Toujours en 2017, les plateformes d’échange de cryptomonnaies ont du fermer leurs activités dans le pays.

Le 8 avril dernier, la commission nationale du développement et de la réforme (CNDR) qui est l’organe chinois principal en charge de la gestion et la prévision de son économie a émis une proposition de catégorisation des activités économiques. La structure des activités se divise en 3 parties : les activités économiques qui doivent être encouragées, les activités à restreindre et enfin les activités à éliminer. L’activité de minage a été classée dans cette dernière catégorie d’activité à éliminer. Cependant, si cette catégorisation est certes un coup dur pour les activités de minage et les cryptomonnaies, elle ne représente pas forcément une décision définitive qui signifierait l’arrêt complet du minage de cryptomonnaies en Chine.

Si l’élimination de l’activité de minage va dans le sens contraire de certains intérêts locaux, la catégorisation pourra éventuellement être revue dans la catégorie d’activité à restreindre. En effet, la politique nationale chinoise s’applique à deux niveaux : au niveau national et au niveau des provinces. Les politiques des provinces peuvent faire remonter d’éventuels conflits d’intérêts locaux avec la politique nationale. Or au niveau des cryptomonnaies l’activité de minage a été considérée comme étant à éliminer car trop gourmande en énergie. Or, dans certaines provinces, la création d’électricité est fortement excédentaire par rapport à la demande et l’activité de minage permet de consommer une partie de cet excédent. Alors que le rapport émis le 8 avril est une proposition de loi de régulation des activités, les provinces ont jusqu’au 7 mai pour faire remonter d’éventuels conflits avec les intérêts locaux. Ensuite, une catégorisation finale sera mise en place mais aucune date n’a encore été fixée à ce jour.

Ainsi, ce rapport de la CNDR ne signifie pas un arrêt net des activités de minage, déjà en 2011 une activité de production de matériel industriel qui avait été classée comme activité à éliminer avait été revue comme activité à restreindre.

La réglementation chinoise pourra donc avoir un impact assez fort sur le marché des cryptomonnaies et nous pourrons éventuellement observer une redistribution des cartes de l’activité de minage dans le monde. Consultez notre guide : Comment miner du Bitcoin ? afin d’en savoir plus sur l’activité de minage du Bitcoin.  

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Investir sur du Bitcoin (BTC) physique en Suisse grâce à la bourse SIX

Le gestionnaire d’actifs WisdomTree a procédé au lancement d’un ETP physiquement adossé au Bitcoin (BTC). D’après un communiqué du 3 décembre, le produit sera proposé par la SIX Swiss Exchange. L’ETP, bientôt négocié à la bourse SIX Swiss Exchange Le fournisseur d’ETF, WisdomTree, dont le…

Des analystes confirment le décollage imminent du Bitcoin (BTC)

La cryptosphère l’attend impatiemment, pourvu qu’il ne la déçoive pas. Le halving de 2020 fera t-il décoller le prix du Bitcoin (BTC) ? Philip Swift le pense, le prochain halving ramènera selon lui le prix du BTC à 5 chiffres. Mike McGlone, analyste de Bloomberg…

Argentine : Un ransomware Bitcoin chiffre 10 ans d’archives gouvernementales

Un responsable ministériel argentin vient d'en faire l'aveu : il y a 2 semaines, un des data centers du gouvernement à fait l'objet d'une attaque par ransomware, aboutissant au chiffrement des données hébergées. C'est pas moins de 90% des serveurs qui ont été atteints par…

250 000 signatures pour libérer le créateur d’une place de marché Bitcoin (BTC) illégale

Peut-il espérer que sa peine soit commuée par Donald Trump ? En tout cas, il a déjà réussi à rassembler plus de 250 000 personnes sur une cause commune : Sa libération. En juillet 2018, une pétition sollicitant la clémence du président américain pour Ross…

2 millions de japonais utilisent des exchanges cryptos (et surtout Bitcoin, BTC et Ripple, XRP)

1 milliard de Ripple (XRP) ont été lâchés sur le marché, le 1er décembre 2019. Un désamour des investisseurs pour la crypto ? Pas au pays du soleil levant où le XRP est la cryptomonnaie préférée des traders japonais selon Nic Carter, un des Associés de…