Analyse du projet Bakkt : un projet de plateforme d’échange de cryptomonnaies porté par la société Intercontinental Exchange

blockchain

Le projet est nommé Bakkt et il est porté par la société Intercontinental Exchange (ICE), la société mère de 23 plateformes d’échange dans le monde y compris la plus importante au monde : le New York Stock Exchange (NYSE) où s’échangent chaque jours 1,5 milliards de dollars d’actions.

Ce projet majeur pour le monde des cryptomonnaies permettrait d’institutionnaliser encore plus le secteur avec l’arrivée de nouveaux investisseurs institutionnels. Mais alors, en quoi consiste le projet Bakkt ?

Le projet annoncé la première fois en Août 2018, a pour but de créer la première plateforme globale d’échange de cryptomonnaies régulée par des réglementations fédérales américaines. Le concept de la plateforme ainsi que son fonctionnement ont été développés pendant près de 5 ans ! Les serveurs qui permettent de faire tourner Bakkt ont déjà été mis en place et sont actuellement en fin de période de test.

Dès le début, de grands investisseurs tels que Microsoft, Boston Consulting Group (BCG), Starbucks, ainsi que des investisseurs de Wall Street ont soutenu le projet afin de financer son développement. Un premier tour de financement a été effectué et a permis de lever près de 180 millions de dollars.

Eyel Shani, consultant blockchain au sein du cabinet Aykesubir déclare à propos de Bakkt : “Il est certain qu’une plateforme régulée et approuvée par les grandes institutions fédérales permettra de gagner la confiance de nouveaux investisseurs et d’apporter de nouveaux capitaux sur le marché des cryptomonnaies.”

La projet de plateforme Bakkt permettra de proposer des échanges de produits financiers directement en Bitcoin et non en cash dollars. En effet, des produits financiers basés sur Bitcoin existent déjà et sont échangés sur les marchés CME et CBOE, cependant, sur ces derniers, les investisseurs n’achètent pas réellement des Bitcoin mais plutôt un prix Bitcoin, si celui-ci augmente les investisseurs peuvent retirer leur gain en cash mais ils ne détiennent pas directement les Bitcoins.

Sur Bakkt, les investisseurs achèteront bien les Bitcoins et ceux-ci seront stockés par un système sécurisé développé par la plateforme et contrôlé par les institutions financières américaines. Afin d’assurer la confiance des investisseurs, Bakkt a tout misé sur la sécurité. Afin de garantir la sécurité et de se prémunir contre les cyber-attaques, les clés privées des cryptomonnaies échangées sur la plateforme seront stockées dans un lieu physique ultra sécurisé.

Le projet a été reporté de nombreuses fois, le lancement était initialement prévu pour Novembre 2018 ! Ces retards sont notamment dûs aux délais pris par les institutions réglementaires américaines afin de valider le projet. Une seconde date de lancement en janvier 2019 avait été annoncée puis à nouveau reportée. ICE espère lancer le projet courant 2019.

Malgré les nombreux reports, le projet semble bien se porter à en croire les embauches de top managers très expérimentés en provenance de PayPal, Google, IBM, Cisco et dernièrement Coinbase. Bakkt semble assurer au mieux son arrivée sur le marché avec une des équipes les plus expérimentées du marché !

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

ibm-blockchain

IBM brevète un browser web blockchain

Le géant américain de l'informatique IBM a récemment fait breveter son nouveau projet, un browser web de type Chrome ou Safari, seulement celui-ci serait basé sur la technologie blockchain. D'après le brevet, sa particularité serait d'enregistrer les données des recherches sur la blockchain.
Blockchain-Auto

Siemens teste actuellement une blockchain pour une solution d’auto-partage

La société allemande Siemens qui fabrique notamment des produits électroniques est actuellement en train de tester de nombreux cas d’usages pour utiliser la technologie blockchain, dont l’un d’eux est de l’auto-partage.
india-crypto

La Cour Suprême indienne pourrait juger illégale l’interdiction des cryptomonnaies

Le 14 août, la Cour Suprême indienne entendait les arguments de l'Internet and Mobile Association of India (IMAI) contre la Reserve Bank of India (RBI). L'IMAI aurait plaidé que la RBI a dépassé son domaine de juridiction en proposant une interdiction générale des cryptomonnaies en…
Copyrights-Blockchain

Comment fonctionnent les copyrights sur la blockchain ?

La technologie blockchain ne fait pas actuellement partie d’une réglementation propre en terme de copyright, observons comment cela pourrait évoluer.
barclays-coinbase

Barclays met fin à son partenariat avec Coinbase

La banque mondiale britannique Barclays aurait arrêté de travailler avec Coinbase cette semaine d'après des sources proches de l'échange. Coinbase aurait cependant lancé un nouveau partenariat avec la startup ClearBank mais le cachet de Barclays, fameuse institution bancaire britannique, va certainement manquer à la plus…