Au coeur des troubles au Liban, le Bitcoin montre son utilité

Les partisans de la Bitcoin (BTC) encouragent les citoyens libanais à échanger leur monnaie nationale contre des cryptomonnaies après qu’il se soit avéré que les banques du pays resteraient fermées.

Au cours d’un débat sur Twitter qui a débuté le 24 octobre, les commentateurs ont exprimé leur colère au nom de la population libanaise, qui est privée de services bancaires depuis plus d’une semaine.

Après les troubles civils et la révolution majeure prennant place actuellement, les banques ont fermé leurs portes. Six jours plus tard, un cadre supérieur du secteur bancaire a déclaré que le status quo serait maintenu jusqu’à ce que les conditions s’améliorent.

“Une fois la normalité rétablie, nous sommes très confiants de pouvoir continuer à servir nos clients à pleine capacité “, a déclaré jeudi à Reuters Salim Sfeir, responsable de la Banque de Beyrouth.

Pour Nassim Nicholas Taleb, statisticien libanais bien connu, la politique du gouvernement est un exemple pour encourager directement les cryptomonnaies telles que Bitcoin.

“Les banques ne sont jamais là quand on en a besoin “, résume-t-il dans un tweet. Taleb a continué : “Ils essaient d’intimider le public pour éviter de rendre des comptes et faire des profits. Les banquiers sont des escrocs légaux.”

La colère rappelle d’autres épisodes récents de chaos économique, au cours desquels les États ont retenu de l’argent à leurs propres fins. Outre Hong Kong cette année, un exemple tristement célèbre est celui de l’Inde, qui a entamé en 2016 une série de réformes monétaires bâclées qui ont laissé des centaines de millions de personnes avec des billets sans valeur.

Il est à noter que contrairement aux banques, le réseau décentralisé Bitcoin fonctionne 24h/24 et 7j/7 avec un temps de disponibilité de 99,98% depuis sa création.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Découvrez le Bitcoin by Keplerk sur TF1, M6 et les plus grandes chaînes TV en France !

Une campagne publicitaire télévisuelle ambitieuse pour démocratiser le Bitcoin En cette fin d’année 2019, Keplerk et le Bitcoin font leur apparition sur les plus grandes chaînes de télévision françaises. Ainsi, des millions de français vont connaître l’existence des services innovants que propose Keplerk autour de…

« Non, le Bitcoin ne sert pas à acheter de la drogue sur le Dark Net » (Chainalysis)

Bien que Elliptic ait récemment pointé Ripple (XRP) du doigt après avoir tracé 400 000 000 USD de XRP dans des transactions illicites, la crypto se classe tout de même derrière le Bitcoin (BTC) en matière de financement des activités criminelles. Le BTC sur le…

Une crypto-banque suisse s’étend à 9 nouveaux marchés, dont la France

Une banque suisse crypto a lancé son expansion vers neuf autres marchés. Grâce à sa licence de banque et de courtier en valeurs mobilières, ses services comprennent la conversion des cryptomonnaies, le trading et la gestion des actifs. La banque a lancé un indice de…

Le TOP5 des machines de minage de Bitcoin (BTC) en 2019

Le minage de Bitcoin (BTC) peut être rentable si vous parvenez à équilibrer l'équation délicate entre les coûts de l’électricité et l'utilisation d'un matériel de minage efficace. Cependant, le minage s’avère difficile pour une personne lambda, dans la mesure où le marché est très compétitif.…

Pour une banque, acheter du Bitcoin est un motif de licenciement

Alors qu’un employé du crypto-exchange Coin Center reçoit la totalité de son salaire en Bitcoin (BTC), la Nordea Bank - la plus grande banque scandinave - vient de gagner une bataille juridique visant à interdire à ses employés de détenir des cryptos. Une Cour danoise…