Australie: un nouveau jeton numérique soutenu par les réserves d’or Perth Mint

La société australienne Perth Mint, l’une des plus grandes raffineries de métaux précieux du monde, et la société de technologie financière InfiniGold lancent un jeton Ethereum (ETH) adossé à de l’or.

Le jeton, appelé jeton d’or de la Perth Mint (PMGT), a été lancé vendredi et est soutenu à l’échelle 1:1 par des certificats GoldPass émis par Perth Mint. Les certificats numériques sont soutenus à 100% par l’or et garantis par le gouvernement de l’Australie-Occidentale, qui est l’unique propriétaire de Perth Mint.

“PMGT est de l’or numérisé qui permet aux utilisateurs d’acquérir facilement de l’or physique garanti par le gouvernement et d’y avoir droit, stocké à la Perth Mint d’une manière fiable et rentable”, a déclaré InfiniGold dans un communiqué.

Conçu avec l’aide de la société de services professionnels Ernst and Young, ce jeton vise à offrir une solution de rechange aux produits de placement aurifères traditionnels comme les FNB, tout en utilisant la technologie de la blockchain pour permettre la négociation et le règlement en temps réel.

Un jeton sécurisé et fiable

Selon le PDG d’InfiniGold, Andreas Ruf :

“Avec la Perth Mint comme gardien de l’or physique sous-jacent qui soutient PMGT, les acheteurs pourront accéder à un jeton sécurisé et fiable représentant la classe d’actifs la plus solide à ce jour : l’or.”

En ce qui concerne la tech, le PMGT est compatible avec la norme ERC-20, de même que de nombreux autres jetons basés sur l’Ethereum (ETH). InfiniGold continue de vanter ce jeton comme une alternative aux stablecoins soutenus par le dollar américain, telles que Tether et USD Coin.

En comparaison au Tether, qui a été accusée d’avoir manipulé le prix du bitcoin (BTC) et de ne pas avoir été entièrement soutenu par l’USD, InfiniGold a déclaré que le soutien en or de PMGT offre aux investisseurs “une transparence supérieure, une qualité de crédit, une diversification des risques et une couverture contre la volatilité du marché”.

Les investisseurs peuvent revendre leur PMGT à la Perth Mint via sa plateforme GoldPass, ou bien échanger leurs certificats contre de l’or. “Sous réserve de la consultation réglementaire finale, cela permettra à PMGT de négocier directement avec des produits aurifères traditionnels, notamment des ETF ou des CME Group Gold et des XAU physiques”, a déclaré la société.

Richard Hayes, directeur général de la Perth Mint, a déclaré dans l’annonce:

“La numérisation de l’or par le biais de grands livres publics est une progression naturelle pour les marchés mondiaux des matières premières. Cela fera la promotion de l’or en tant qu’actif principal, en améliorera l’accessibilité et offrira plus de liquidité, de transparence et d’auditabilité pour les actifs réels soutenant ce type de jeton numérique.”

De plus en plus de cryptos adossées à l’or

Ce lancement intervient au moment où des actifs comme l’or, et peut-être le bitcoin, deviennent de plus en plus attrayants pour les investisseurs. Les prix de l’or ont augmenté ces dernières semaines en raison des craintes d’une récession aux États-Unis, et d’autres sociétés lancent des produits afin de profiter de la popularité croissante du métal jaune.

Pas plus tard qu’hier, le fournisseur de liquidités cryptos et de services de gré à gré B2C2 a lancé le premier produit dérivé de l’or qui se négocie synthétiquement contre le bitcoin et s’adresse aux investisseurs à la recherche de sécurité face aux incertitudes du marché

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

La photo de la semaine : Quand Bitcoin s’invite à la manifestation du 5 décembre à Paris

C'est une image qui a été beaucoup partagée sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Celle d'un participant à la manifestation parisienne contre la réforme des retraites le 5 décembre dernier arborant un texte à la gloire de Bitcoin. Le courageux holder ne s'est ainsi…

Une nouvelle entreprise crypto décroche l’autorisation de trader du Bitcoin aux USA

Aux États-Unis, les organisations œuvrant dans l'écosystème des cryptomonnaies s'étoffent en accueillant SoFi, société financière basée en Californie. Le Département des Services Financiers de l’État de New York (NYDFS) a accordé récemment une BitLicense à cette enseigne, précise un communiqué publié au début du mois…

Afrique et Bitcoin – Conférence blockchain et IA Africaine 2020

La conférence phare d’Afrique sur la blockchain et l’intelligence artificielle (Blockchain and AI Africa Conference 2020) va réunir des centaines de participants du monde entier. Ceux-ci vont débattre de l’avenir et de la convergence de la technologie de la blockchain et de l’IA ainsi que…

Le plan du patron de Twitter pour faire adopter Bitcoin par plus de 1 milliard de personnes

Sur le plan démographique, le continent africain arrive aujourd'hui en deuxième position, derrière les 4,5 milliards de personnes dénombrées en Asie. Jack Dorsey, le coprésident de Twitter peaufine ses plans en lorgnant cette impressionnante réserve d'utilisateurs potentiels de Bitcoin (BTC). Pour le patron de Twitter,…

Baisse historique des transactions Bitcoin sur Lightning Network

Le 19 novembre 2019, Tor annonce qu’il accepte désormais les dons en Bitcoin (BTC) via le réseau Lightning Network (LN). Début décembre 2019, les utilisateurs de Bitfinex peuvent dorénavant utiliser le Lightning Network pour effectuer leurs dépôts ou leurs retraits sur le crypto-exchange. Le Lightning…