Aux sources de Bitcoin : le PGP – THE CYPHERPUNK CHRONICLES #1

Bienvenue dans le premier épisode de cette mini-série, THE CYPHERPUNK CHRONICLES, consacrée à des inventions dans lesquelles Bitcoin a trouvé inspiration ! Pour commencer, le PGP est à l’honneur.


Épisode 1 : Le PGP de Philip Zimmermann

Le PGP, ou Pretty Good Privacy, est une invention de Philip Zimmermann qui voit le jour en juin 1991.

Cette invention vient directement en opposition aux décisions politiques américaines prises à cette époque. En effet, en 1991, une loi est voté pour autoriser l’interception de toute communication dans le cadre de la lutte anti-criminalité.

Philip Zimmermann, créateur de PGP

Philip Zimmermann décide alors de donner un outil à chacun pour pouvoir s’échanger, de manière fiable et sécurisée, des mails sans qu’ils puissent être interceptées. De là est né le PGP.

Le fonctionnement du PGP est relativement simple et repose sur le principe de la cryptographie asymétrique. Il se compose d’une clé publique et d’une clé privée. Le mail est chiffré suivant la clé publique, que seule la clé privée peut déchiffrer.

En 1993, accusé d’avoir transgressé les règles d’exportation de logiciels cryptographiques, Zimmermann est la cible d’une enquête criminelle ouverte contre lui par le gouvernement américain.

L’enquête est finalement abandonnée en 1996. Aujourd’hui encore Philip Zimmermann travaille dans la cryptographie. Il s’est installé en Europe en 2015. D’abord en Suisse, pays plus favorable au respect de la vie privée que les USA, puis aux Pays-Bas.

Depuis bientôt 30 ans, le PGP est l’un des outils les plus utilisés au monde.

Dans cette vidéo, nous revenons sur cette invention, le contexte et son fonctionnement !

D’ailleurs, Philip Zimmermann a accepté de nous prêter sa voix pour lire des passages de « Why I Wrote PGP ». La voix anglaise est donc la sienne. Merci à lui !

La vidéo vous a plu ? N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne YouTube ou à me suivre sur Twitter afin de ne pas manquer les prochains épisodes !

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

D’ailleurs, dans le prochain épisode, nous traiterons de Hashcash, une invention de Adam Back, qui est directement utilisé dans le protocole Bitcoin !

Metal knight swords background. Close up. The concept Knights.

Maisie Williams, de Game Of Thrones, parle de Bitcoin (BTC) sur Twitter

Bitcoin (BTC) contrôle déjà le royaume des cryptomonnaies ; aucun altcoin n’est en mesure pour le moment de réellement détrôner la doyenne des cryptos. Le BTC a le don d’attirer l’attention des stars. Cette actrice a lancé un sondage sur Bitcoin ;…
Golden Bitcoins

Bitcoin (BTC) le 23 novembre 2020 – Quand le dollar couvre Bitcoin !

Bitcoin (BTC) prend du temps pour faire les miles restants avant les 20 000 USD. Les actifs de couverture subissent la possibilité d’une vaccination de masse le mois prochain. Bitcoin peut tout de même compter sur le dollar pour tenter une…
virtual money - Bitcoins

Combien de milliardaires Bitcoin (BTC) existent dans le monde ?

Il ne fait aucun doute que les cryptomonnaies et surtout le bitcoin ont permis l’éclosion de nouveaux millionnaires et milliardaires. Le nombre de ces derniers étant forcément restreint, leur identité n’est cependant pas connue de tous. Outre la forte volatilité…
bitcoins on Mexico flag background

L’homme le plus riche du Mexique met 10% de sa fortune en Bitcoin (BTC)

Un feu de joie avec des fiats alimentant le bûcher : seuls les millionnaires et les milliardaires seraient donc conscients de la vraie valeur des fiats ? Les investisseurs institutionnels et les grandes fortunes se ruent de plus en plus vers Bitcoin (BTC).…
Bitcoins

Bitcoin (BTC) le 22 novembre 2020 – Ménage avant la rentrée des institutionnels

Les marchés se refroidissent un peu avant d’attaquer l’ouverture des marchés pour les institutionnels le lundi. Bitcoin (BTC) a chuté en-dessous des 18 000 USD aujourd’hui, 22 novembre 2020. Les institutionnels sont à l’origine du rallye actuel, une différence notable par…