Avec la blockchain, il est possible de collecter des actifs digitaux uniques, comment cela fonctionne ?

crypto-collectible

La technologie blockchain a permis l’émergence de cryptomonnaies, celles-ci sont des actifs digitaux véhiculant une valeur, elles sont identiques, c’est-à-dire qu’on ne peut pas différencier un Bitcoin d’un autre, ils disposent tous des mêmes caractéristiques. La blockchain a également permis de créer des actifs digitaux uniques à collectionner, en anglais on parle de “crypto collectibles”. 

Les actifs digitaux uniques à collectionner disposent donc d’une certaine valeur grâce à leur rareté.

La blockchain sécurisant l’aspect unique de l’actif, impossible d’en faire une copie. Le seul moyen de se procurer l’objet de collection est de l’acheter à son propriétaire ou de l’échanger contre un autre objet de collection. Il s’agit en fait, tout simplement du secteur des objets de collections transposé dans le monde digital. 

Est-il possible de gagner de l’argent avec ces objets de collection digitaux ? 

Il existe plusieurs types de crypto collectibles, ont la caractéristique d’être rare, voire parfois même légendaires ! Ils sont souvent intimement liés à l’univers du jeu. 

Où stocker ses objets de collection ? 

Ils faut les stocker comme des cryptomonnaies dans un portefeuille. Le standard qui apparaît pour ces tokens est le standard ERC-721, il est donc nécessaire de disposer d’un portefeuille acceptant ce format. En utilisant la technologie blockchain et ce standard, les tokens sont indivisibles et leur caractère unique est garanti grâce à la blockchain. 

Quels sont les jeux qui incluent des objets à collectionner sur la blockchain ? 

Le jeu Ether Quest est un RPG qui permet de diriger des soldats uniques à collectionner et à entraîner pour gagner des batailles contre d’autres joueurs. Les nouveaux soldats sont “émis” grâce à un processus de minage. Une plateforme nommée “Mycryptons” permet de collecter des cryptons qui sont des représentations de personnalités publiques, allant de Donald Trump à Oprah Winfrey.  Une des plateformes de collection de token la plus célèbre est Cryptokitties, elle a fait le “buzz” fin 2017 lorsque les cryptomonnaies disposaient d’une forte valorisation. Un cryptokittie est une sorte de chaton à collectionner. Un de ces objets a été acheté pour la somme de 120 000 dollars ! Ce jeu a ensuite été repris par les détracteurs des cryptomonnaies qui expliquaient que la majorité des transactions réalisées sur Ethereum ne servait qu’à faire tourner un jeu de collectionneurs de chaton… 

Aujourd’hui, le secteur du sport développe de nombreux cas d’usage autour de ces objets digitaux à collectionner.

Avec pour objectif de fidéliser les supporters autour de figurines digitales uniques à l’effigie de leurs joueurs favoris ! Les équipes de Dortmund, Benfica, Real Madrid et Arsenal sont ainsi les premiers à tester ce nouveau marché !  

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

bank-of-america-cryptos-wallet

Bank of America cherche à breveter un portefeuille de cryptos

Bank of America cherche à breveter un système de sécurité « partitionné » pour les portefeuilles de monnaie numérique ce qui donnerait à différents utilisateurs différents niveaux d'accès aux fonds stockés.
Israël-regulations-finctech

L’organisme de réglementation israélien accélère le traitement de 2 000 demandes de licence Fintech !

L'organisme israélien de réglementation Fintech est en train de réorganiser son régime d'octroi de licences pour encourager la concurrence dans ce domaine.
levéedefond-CRM-blockchain

Le concurrent de Salesforce « Cere » lève 3,5 millions de dollars auprès de Binance Labs et d’autres partenaires

Le Cere Network, un logiciel de gestions des relations avec la clientèle (CRM) basé sur la blockchain vient de clôturer un tour de table « seed round » de 3,5 millions de dollars.
darkweb-trafic-cryptos

Un trafiquant de drogue du dark web perd des millions de dollars de gains cryptos illicites

Un homme a été condamné à San Diego, en Californie, pour de la vente de drogue contre des cryptos sur le dark web.