Bank of America cherche à breveter un portefeuille de cryptos

bank-of-america-cryptos-wallet

Bank of America cherche à breveter un système de sécurité « partitionné » pour les portefeuilles de monnaie numérique ce qui donnerait à différents utilisateurs différents niveaux d’accès aux fonds stockés.

La deuxième plus grande banque américaine, basée à Charlotte, N. C., a déposé une demande intitulée « Multi-Tiered Digital Wallet Security » auprès du United States Patent and Trademark Office (USPTO) en février 2018. L’USPTO a publié l’application la semaine dernière et cite Manu Kurian, directeur technique principal à la banque, comme inventeur.

L’application décrit le traitement de la monnaie numérique à l’aide d’une interface de portefeuille à plusieurs niveaux dans un réseau peer-to-peer décentralisé. Les utilisateurs seraient invités à entrer un mot de passe parmi plusieurs, et un mot de passe ouvrirait un niveau du portefeuille tandis qu’un autre mot de passe ouvrirait un autre niveau.

Conceptuellement, la proposition ressemble à certains types de portemonnaies multi-signatures qui existent depuis des années.

La section sur le contexte de l’application explique qu’il est nécessaire d’améliorer l’infrastructure des portefeuilles numériques car les clés privées peuvent être perdues et les tiers ne permettent pas aux utilisateurs d’exercer un contrôle total sur leur monnaie.

L’application indique qu’un arrangement à plusieurs niveaux est un moyen d’améliorer la sécurité :

« Grâce à l’interface de portefeuille numérique, l’utilisateur d’un dispositif informatique peut être en mesure de partitionner les avoirs en monnaie numérique dans un ou plusieurs compartiments ou niveaux de stockage différenciés. Chacun des compartiments peut être protégé par un mot de passe et ne permettre l’accès qu’à la quantité de monnaie numérique détenue spécifiée par l’utilisateur. »

A ce jour, Bank of America a remporté 36 demandes de brevet sur la blockchain, dont 31 sont en instance.

Parmi les autres demandes de brevets déposées récemment par la banque, citons une pour « l’architecture de régulation » de la blockchain et une autre pour  optimiser les performances du système et le stockage des données.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

eToro enrichit son offre de stablecoins

Rand, Lire turque, Dollar de Singapour…5 nouveaux stablecoins sur eToroX

La célèbre plateforme de trading social eToro enrichit son panel de stablecoins. C'est ainsi 5 nouveaux jetons, adossés à leurs monnaies nationale respectives, qui débarquent sur la filiale crypto de l'exchange eToroX, parmi lesquels le Rand sud-africain (ZARX) ou la lire turque (TRYX). D'autre actifs sont également…

E-Dinar : la CBT dément, les russes rétro-pédalent, le doute demeure

Après un phénomène de buzz assez conséquent ce week-end à l'annonce du lancement par la Tunisie d'une première « vraie » cryptomonnaie nationale, la Banque Centrale de Tunis (CBT) a quelque peu refroidi les ardeurs. Aucun projet ne serait en réalité en cours de formalisation…

La cryptomonnaie de Manny Pacquiao est maintenant disponible !

Le fameux boxeur et politicien philippin Manny Pacquiao a annoncé que son token, le PAC, sera disponible à l'achat sur la plateforme d'échange crypto GCOX basé à Singapour grâce à une première offre d'échange le 12 novembre.

La Chine encense le Bitcoin dans ses médias

L'agence de presse officielle chinoise Xinhua News Agency a publié un rapport reconnaissant Bitcoin (BTC) comme "la première application réussie de la technologie blockchain".
Vers un E-Dinar en Tunisie

E-Dinar : la Tunisie, première nation à émettre une devise numérique nationale ? [démenti]

Maj du 12/11/19 : La banque centrale tunisienne a démenti œuvrer avec Universa Blockchain à un E-Dinar. De nombreuses zones d'ombres demeurent dans ce dossier. Affaire à suivre. Alors que tous les yeux sont braqués vers la Chine, la Tunisie serait-elle sur le point de…