“Believers Reward Offering” (BRO), Tozex.io présente la relève des ICO (Interview Remy Ozcan)

« Les ICO, incarnant un système imparfait, véritable vecteur de spéculation sont mortes et appartiennent désormais au passé ». Cette phrase, vous l’avez sûrement déjà entendue, mais pendant que certains jubilent sur la mort des ICO, d’autres conscients de leurs lacunes, mais surtout de leur potentiel, cherchent à l’améliorer.Après avoir été mise sur le devant de la scène pour la création de la FFPB, la société d’ingénierie Crypto4all fondée par les frères Ozcan fait de nouveau parler d’elle pour sa plateforme de tokenisation Tozex.io, du token TOZ et d’un nouveau concept : le Believers Reward Offering, un système ou l’investisseur est également récompensé pour son engagement. Mais qui de mieux pour parler de son projet que l’intéressé lui même ? Rémy Ozcan, c’est à vous.


Tout d’abord, qui sommes nous ?

Fort de nos 5 ans d’expérience avec Crypto4all, société d’ingénierie et de conseil blockchain, nous avons souhaité cristalliser notre expertise du secteur pour accélérer la démocratisation de cette technologie en matière de tokenisation. L’innovation est au centre des activités de Crypto4all car elle constitue le cœur de notre expertise technologique et l’un des aspects clés de notre réussite.

La société Crypto4All de Remy Ozcan

Contrairement à certains, nous ne considérons pas que les méthodes de financement reposant sur l’émission de jetons cryptographiques n’ait plus aucun avenir, bien au contraire. 

Les ICO ont démontré tout le potentiel de cette méthode de financement pouvant être utilisée par toute entreprise quelque soit sa taille et sa localisation géographique.

Remy Ozcan, fondateur de Tozex
Remy Ozcan

Certes les montants des ICO ne sont plus aussi spectaculaires que par le passé, mais à notre seul niveau, nous avons au cours de ces deux dernières années, levé plus de 50 millions $ avec nos différents clients. Le nombre d’ICO est plus faible, mais celles-ci sont plus matures et lèvent des montants compris entre 2 et 40 millions, mais surtout, des montants en adéquation avec les besoins réels du projet. Nous avons même accompagné, BitBond, la première STO régulée d’Europe (agrément de la BaFin) qui à elle seule a récolté plus de 2.5 millions d’euros en juillet 2019. Qu’une autorité telle que la Bafin soutienne une telle démarche, démontre que nous ne sommes pas les seuls confiants dans l’avenir de ce type de méthode de financement.

Il s’agit d’une méthode de financement puissante mais qui souffre de certaines imperfections freinant son adoption massive auprès des PMEs que nous avons souhaité corriger avec la création d’un système de crowdlending reposant sur la technologie Blockchain : le Believers Reward Offering (BRO).

Les raisons de la création de Tozex.io

En tant que l’une des plus anciennes sociétés européennes d’ingénierie et de conseil Blockchain, nous avons eu la chance d’être au premier rang pour assister à l’évolution de notre industrie et de ses pratiques. 

La promesse de la technologie Blockchain appliquée au financement était de permettre une désintermédiation des relations entre entrepreneurs et investisseurs tout en garantissant le bon déroulement des transactions de façon transparente à moindre coût. Fort de leur succès mondial (+21 milliards de dollars collectés à ce jour), ces méthodes de levées de fonds reposant sur cette technologie ont été victimes de leur succès par l’émergence de nombreux acteurs qui ont voulu se tailler la part du lion et par cette occasion ont rendu ces opérations plus coûteuses et plus longues à mettre en place sans y apporter pour autant une véritable plus value.

  • Un nombre d’intermédiaires trop élevé et l’absence de marché secondaire efficient

Les ICO par opposition aux levées de fonds traditionnelles sont réputées faciles à mettre en place et peu coûteuses. Néanmoins, la réalité est devenue toute autre. Ironiquement, bien que l’un des objectifs de la Blockchain soit de se passer d’un tiers de confiance, minimisant ainsi le nombre d’intermédiaires, les ICO échappent à cette vision. 

Aujourd’hui, le lancement d’une telle opération implique la sollicitation d’un token design provider, ce qui sous-entend d’embaucher des smart contract développeurs pour créer votre smart contract ICO pour $600 à $800 la journée (100$/h). Au-delà du prix élevé, l’entrepreneur n’est bien souvent pas en mesure de juger de la qualité du code et l’adéquation entre ce qui a été codé et les conditions d’investissement décrites dans le whitepaper.  

En supposant que tout se passe bien, vous allez ensuite devoir recourir aux services d’une société de conseils et de marketing pour vous aider à attirer les investisseurs. Également, vous allez devoir solliciter un professionnel du droit pour vous conformer avec la réglementation applicable à l’opération. Dans le cas où votre ICO serait une réussite, les dépenses ne sont pas terminées. Et oui !, il vous faudra encore négocier l’admission de votre actif digital sur une plateforme d’échange ce qui non seulement prendra du temps mais vous coûtera une somme d’argent non négligeable. Le risque étant de ne pas pouvoir offrir de véritable marché secondaire dans des conditions acceptables pour vos investisseurs.

La fragmentation de l’industrie et l’absence de marché secondaire efficient constituent un frein considérable à son développement.

L’absence de réponse à ces problématiques à travers une infrastructure réunissant investisseurs et entrepreneurs constitue un frein considérable au développement de ces méthodes de levées de fonds. De plus les rares services opérationnels aujourd’hui ne sont pas automatisés, engendrant des délais plus longs et des coûts plus onéreux.

  • Le problème de financement des PMEs européennes

Bien qu’elles jouent un rôle majeur dans l’économie européenne, les 24 millions de petites et moyennes entreprises (PME) européennes souffrent toujours d’un déficit de financement important. La finance traditionnelle n’arrive pas à offrir une réponse satisfaisante. Le manque d’information fiable, l’inexistence de place de marché pour les titres non côtés et la faible liquidité des titres freinent l’appétit des investisseurs. 

Des levées de fonds basées sur une infrastructure de type Blockchain permettent de répondre à ces problèmes et de solliciter des investisseurs du monde entier. Pour la première fois de l’histoire, les PME disposent d’un mécanisme programmable de financement qui permet un accès plus large, une plus grande transparence et une plus grande liquidité.

Pub

Par ailleurs, la technologie Blockchain permet de tokéniser les parts de l’entreprise et une mise à jour automatisée du registre de mouvement des titres de la société tout en garantissant un processus d’investissement simple, intègre et à faible coût.

Tozex.io : la démocratisation de la tokenisation

Tozex.io est une porte vers la tokenisation. Concevoir, distribuer et conserver ses actifs digitaux (ERC20/771/1400) n’aura jamais été aussi facile. En automatisant le processus de création tout en réduisant le nombre d’intermédiaires requis, le coût de l’opération en est réduit significativement (500$ à 1500$). 

Une fois votre actif créé, celui-ci reste facile à manager grâce à votre Dashboard et à stocker via votre Digital Asset Vault (pour un coût modique de 500$). Vous restez les seuls et uniques propriétaires de vos actifs et de vos clés privés. 

Dans la perspective où vous souhaiteriez tokeniser les titres de votre société en vue d’une opération de financement, il vous est possible de mettre en place votre smart contract ICO en quelques minutes (ICO, STO). En cas de réussite de l’opération de financement, les actifs digitaux sont très rapidement listés sur notre place de marché (5% des actifs sont affectés au fonds de liquidité). Tozex se positionnant à la fois sur le marché primaire (émission) et secondaire (échange), un listing automatique sur notre place de marché réduit le coût et satisfait vos investisseurs.

Notre positionnement est unique dans la mesure où n’existent uniquement que des acteurs qui ne proposent qu’une partie de la solution et à un coût très excessif : marché primaire (émission) ou marché secondaire (plateforme d’échange). TOZEX constitue une passerelle unique pour créer un marché primaire et secondaire durables pour les actifs digitaux au sein d’un même écosystème.

L’ultime crainte, pour toute ICO fructueuse, est le dump massif des tokens, résultant du listing sur un exchange. Ce crash, envoie un message négatif à la communauté et fragilise le projet. Comment, alors ne plus être victime d’un tel phénomène ? Il suffit tout simplement d’avoir uniquement des investisseurs croyant profondément en votre projet et de proposer un traitement équitable. C’est là qu’intervient le BRO et le Toz token.

L'architecture derrière le token TOZ de Tozex

BRO et Toz, le combo pour une ITO 2.0

Le Believers Reward Offering, est le premier protocole de type crowdlending reposant sur des stablecoins.

Ce choix n’est pas anodin et répond au problème d’érosion du capital causé par les crypto monnaies non stables. Le prix variant à la hausse ou à la baisse il est difficile pour une équipe de savoir en temps réel le capital dont elle dispose. Si un projet détermine un montant à l’origine c’est qu’il a besoin de celui-ci. Du côté des investisseurs l’utilisation de stablecoins permet de calculer avec précision son ROI (retour sur investissement) et ce peu importe la tendance actuelle du marché.

Le BRO, un modèle alternatif aux ICOs

Pour s’assurer de la fidélité des investisseurs, nous procédons à un traitement égalitaire et transparent de ceux-ci. Exit les divers bonus de prévente et les création de whales. La dilution de la distribution des tokens dans le temps rend également difficile la survenance de pump & dump venant éroder le ROI des investisseurs. Nous réduisons également le risque de perte en capital dans la mesure où l’investisseur se voit rembourser son capital à hauteur de 50% lors du premier trimestre

Nous avons choisi de lier le meilleur du monde de la finance traditionnelle et de la blockchain. Ainsi contrairement à un placement classique, les intérêts sont ici entre 10 et 15% en fonction de la durée d’emprunt et du montant investi par l’utilisateur. Chaque trimestre l’utilisateur peut choisir de revendre ses tokens ou de les conserver. Un utilisateur les conservant, est un fervent défenseur du projet et se voit donc attribuer un bonus de stacking de l’ordre de 10%.

Le TOZ quant à lui ne joue pas un rôle limité au financement, mais se trouve au centre de l’écosystème de Tozex.io. Il permet de rembourser les investisseurs tout en leur donnant un effet de levier pour réinvestir derrière sur des projets déjà listés sur notre plateforme. 

Le TOZ n’est pas un stablecoin bien que son prix initial soit fixé à 1$. Il n’a également pas pour but d’être un actif spéculatif, mais de permettre aux entrepreneurs de pouvoir faire financer leurs projets. Le TOZ permet également à la communauté de participer à la gouvernance, en choisissant quels projets nous listerons sur la plateforme.

Conclusion

Nous ne revendiquons pas avoir découverte la formule magique pour corriger les imperfections des ICO, mais nous pensons en être proche. L’utilisation de stablecoin pour du crowdlending, combinée à une distribution transparente et diluée dans le temps des tokens permet aux investisseurs de minimiser leurs risques et de maximiser leurs profits. Les entrepreneurs quant à eux récupèrent enfin les clés pour développer leurs entreprises tout en en conservant la possession. Le BRO, de part sa structure unique, rémunère les vrais défenseurs d’un projet, permet à chacun de profiter pleinement des avantages des ICO. Lorsque investisseur et entrepreneur sont unis par un but commun, l’assurance d’un beau projet n’est jamais loin.

Pub

Notre objectif principal est d’apporter une solution clé en main en offrant plus de confiance et de transparence dans ce domaine. Nous moderniserons la levée de capitaux en facilitant son accès et en améliorant le processus traditionnellement peu liquide et coûteux.

IOTA dévoile Chrysalis et renforce son Mainnet

En attendant la sortie d’IOTA 2.0, on se contentera d’un 1.5 : on aura déjà fait la moitié du chemin. IOTA 1.5 fera bientôt son premier pas : l’équipe n’a bien évidemment pas manqué de dévoiler en avant-première sur les réseaux sociaux,…

Vie Privée et Identité Décentralisée – Elrond s’associe à Ontology

Le 10 août, Elrond annonçait dans un article de blog sa collaboration avec Ontology (ONT) pour accéder aux fonctionnalités de gestion de l'identité et des données numériques de cette dernière. Blockchain open-source de hautes performances, Ontology offre une évolutivité de…

Cryptomonnaie et Smart City, l’avenir de l’Afrique sera-il forgé par Akon ? (“Binance Off the Charts”)

On dit souvent de la blockchain qu’il s’agit d’un secteur fermé, où se retrouvent quelques passionnés. Un secteur où chacun se demande, quand viendra la sacro sainte adoption à grande échelle. Si un chanteur mondialement connu commence à se servir…

Le prochain stablecoin sera Bancaire…Et Russe

Avec un total de plus de 14 000 agences réparties dans 83 régions du pays, la Sberbank représente la banque la plus importante de la Russie. Cette couverture lui a d’ailleurs permis de contrôler la liquidité de l’économie russe puisqu’elle prend…

En Israel, une Place Boursière Blockchain sur le point d’émerger

Face à la favorite Blockchain, la crypto demeure la mal-aimée : elles sont pourtant sœurs, on peut difficilement imaginer l’une sans l’autre. La Bourse de Tel Aviv a bien l’intention de tirer profit de la blockchain ; les institutions financières qui sont…