Benoit Coeuré (BCE) évoque les potentiels et dangers des stablecoins pour l’économie Européenne

Benoît Coeuré lance un avertissement sur les risques encourus à cause de l’essor mondial des stablecoins. Son discours met en évidence les risques d’une Europe fragmentée si rien n’est fait.

L’échec des politiques européennes

Le 26 novembre, à l’occasion de la conférence conjointe de la Banque Nationale de Belgique et de la BCE, Benoît Coeuré a prononcé un discours titré « Franchir le gouffre des paiements de détail de demain ». Membre du conseil d’administration de la Banque centrale européenne (BCE), il a axé son propos sur les risques politiques rattachés aux devises mondiales.

Coeuré a soulevé la question de l’échec de l’institutionnalisation d’une solution paneuropéenne qui devait fédérer le marché des paiements numériques de détails. Aucune solution paneuropéenne n’a connu l’évolution attendue dans le domaine des paiements en ligne et du paiement au point de vente. Les avancées réalisées grâce aux initiatives back-end (système TARGET Instant Payment Settlement (TIPS) et SEPA) n’y ont rien changé.

Énormes risques politiques liés aux réorganisations monétaires mondiales

Voilà 20 ans que l’euro a été mis en circulation. Pourtant, l’Europe est toujours incapable d’harmoniser les services de paiement transfrontaliers. Par conséquent, les consommateurs sont de plus en plus séduits par les alternatives plus rapides et surtout moins chères. Leurs comportements de paiement sont surtout modifiés par les technologies émergentes.

À ce rythme, l’Europe risque d’être potentiellement dépendante des initiatives mondiales. En effet, la fragmentation des services de paiements à l’échelle nationale provoque la paralysie de la concurrence et le freinage de l’innovation au plan paneuropéen. Cela risque de faire perdre à l’Europe son avantage économique sur le plan mondial.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Faire de la place aux monnaies numériques

Selon Benoît Coeuré, « l’autonomie et la résilience des systèmes de paiement européens » encourent un véritable risque stratégique. Face aux nouveaux défis relatifs à la transmission de la politique monétaire et à la protection des consommateurs, les politiques et instruments des banques centrales doivent s’adapter.

M. Coeuré a suggéré que la BCE étudie l’éventualité pour les banques centrales nationales d’émettre les devises numériques, alors que Libra pourrait remédier aux défaillances du système de paiement global, selon un dirigeant de la Banque centrale européenne (BCE).

Il n’a pas manqué de souligner que les banques centrales, dans leur volonté de développer les paiements de détails efficaces et rapides, ne devraient pas écarter les acteurs du privé.

…mais demeurer prudent

Benoit Coeuré – qui n’a jamais fait preuve d’un amour immodéré pour les cryptomonnaies, quelque soit leur forme – a cependant mis en garde concernant les risques induits par ces nouveaux actifs pour la stabilité globale :

« Les accords mondiaux concernant les stablecoins (…) présentent des risques potentiels dans un large éventail de domaines politiques, tels que la sécurité juridique, la protection des investisseurs, la stabilité financière et le respect des exigences en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux. Les autorités publiques ont clairement indiqué que la barre sera placée très haut pour que ces devises puissent fonctionner. »

La route vers une meilleure harmonisation des politiques monétaires est encore longue. 

Un conseiller de Dash vole les fonds crypto de plusieurs investisseurs

Au mois d’août 2019, le conseiller principal du Dash Core Group avait envoyé un email aux investisseurs, leur informant qu’il allait fermer le service de Masternodes Partagés et qu’il renverrait tous les dépôts à leur adresse initiale. Le 1er décembre 2019, Dash Uncensored annonce sur…

Accord entre Zilliqa et Elliptic pour séduire les fonds institutionnels

Zilliqa (ZIL), la plateforme blockchain publique à haut débit, s'est associé à Elliptic, la société de crypto-surveillance londonienne, pour améliorer la conformité de sa crypto ZIL et du stablecoin XSGD, aux lois anti-blanchiment d’argent. Selon Tom Robinson, Co-Fondateur d'Elliptic, les institutions financières préféreront les plateformes…

Luxembourg : Création d’un hub d’excellence blockchain

Dans un communiqué commun, plusieurs leaders luxembourgeois du secteur ont annoncé l'émergence d'un hub d'excellence pour la blockchain. L’objectif est à la fois ambitieux et limpide : que le Luxembourg se mette dès maintenant en ordre de bataille pour prendre sa place dans la révolution…

Fraude alimentaire : 31 milliards d’économie sur 5 ans grâce à la blockchain (étude)

Le 21 octobre 2019, la Food And Drug Administration (FDA) américaine a organisé une consultation avec des intervenants internationaux, en vue d’établir un système de suivi utilisant la blockchain et l’IA pour mieux tracer les aliments. Une étude du 25 novembre 2019 réalisée par le…

HUOBI Russia lance de nouveaux services crypto et accepte les roubles

Exchange de cryptomonnaies basé à Singapour, Huobi vient d'annoncer le développement de nouveaux services mis à disposition par sa récente franchise Huobi Russie. Le dépôt de roubles russes est désormais possible et le lancement prochainement d’une plate-forme IEO est confirmé, rapporte le site spécialisé d’informations…