Benoit Coeuré (BCE) évoque les potentiels et dangers des stablecoins pour l’économie Européenne

Benoît Coeuré lance un avertissement sur les risques encourus à cause de l’essor mondial des stablecoins. Son discours met en évidence les risques d’une Europe fragmentée si rien n’est fait.

Pub

L’échec des politiques européennes

Le 26 novembre, à l’occasion de la conférence conjointe de la Banque Nationale de Belgique et de la BCE, Benoît Coeuré a prononcé un discours titré « Franchir le gouffre des paiements de détail de demain ». Membre du conseil d’administration de la Banque centrale européenne (BCE), il a axé son propos sur les risques politiques rattachés aux devises mondiales.

Coeuré a soulevé la question de l’échec de l’institutionnalisation d’une solution paneuropéenne qui devait fédérer le marché des paiements numériques de détails. Aucune solution paneuropéenne n’a connu l’évolution attendue dans le domaine des paiements en ligne et du paiement au point de vente. Les avancées réalisées grâce aux initiatives back-end (système TARGET Instant Payment Settlement (TIPS) et SEPA) n’y ont rien changé.

Énormes risques politiques liés aux réorganisations monétaires mondiales

Voilà 20 ans que l’euro a été mis en circulation. Pourtant, l’Europe est toujours incapable d’harmoniser les services de paiement transfrontaliers. Par conséquent, les consommateurs sont de plus en plus séduits par les alternatives plus rapides et surtout moins chères. Leurs comportements de paiement sont surtout modifiés par les technologies émergentes.

À ce rythme, l’Europe risque d’être potentiellement dépendante des initiatives mondiales. En effet, la fragmentation des services de paiements à l’échelle nationale provoque la paralysie de la concurrence et le freinage de l’innovation au plan paneuropéen. Cela risque de faire perdre à l’Europe son avantage économique sur le plan mondial.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Faire de la place aux monnaies numériques

Selon Benoît Coeuré, « l’autonomie et la résilience des systèmes de paiement européens » encourent un véritable risque stratégique. Face aux nouveaux défis relatifs à la transmission de la politique monétaire et à la protection des consommateurs, les politiques et instruments des banques centrales doivent s’adapter.

M. Coeuré a suggéré que la BCE étudie l’éventualité pour les banques centrales nationales d’émettre les devises numériques, alors que Libra pourrait remédier aux défaillances du système de paiement global, selon un dirigeant de la Banque centrale européenne (BCE).

Il n’a pas manqué de souligner que les banques centrales, dans leur volonté de développer les paiements de détails efficaces et rapides, ne devraient pas écarter les acteurs du privé.

…mais demeurer prudent

Benoit Coeuré – qui n’a jamais fait preuve d’un amour immodéré pour les cryptomonnaies, quelque soit leur forme – a cependant mis en garde concernant les risques induits par ces nouveaux actifs pour la stabilité globale :

« Les accords mondiaux concernant les stablecoins (…) présentent des risques potentiels dans un large éventail de domaines politiques, tels que la sécurité juridique, la protection des investisseurs, la stabilité financière et le respect des exigences en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux. Les autorités publiques ont clairement indiqué que la barre sera placée très haut pour que ces devises puissent fonctionner. »

La route vers une meilleure harmonisation des politiques monétaires est encore longue. 

Travala (booking.com) accepte maintenant Tether (USDT)

Ce 10 janvier, la plateforme Travala.com a annoncé qu’elle accepterait désormais Tether (USDT), le stablecoin à la fois le plus reconnu et probablement le plus controversé de l'industrie. Tether pourra désormais être utilisé en tant que moyen de paiement valide pour réserver les 2 000 000…

Plus de 11 milliards USD investis en Chine en 2019 dans la crypto économie

Le 8 janvier, la société de sécurité des blockchains basée en Chine, Peckshield, a publié son « Rapport de Recherche sur les Actifs Numériques Mondiaux AML 2019 », notant un certain nombre de tendances dans l’environnement cryptographique chinois au cours de l'année. Selon l'étude, en…
Des routeurs infectés minaient du Monerao à l'insu de leurs propriétaires, Interpol y a mis fin

Interpol fait tomber un réseau de cryptojacking de Monero (XMR)

Le cryptojacking est une pratique malveillante où les attaquants infectent des appareils ordinaires avec des logiciels malveillants de crypto-minage et utilisent les ressources de leurs victimes pour miner des crypto-monnaies à leur insu. Selon un communiqué de presse du 8 janvier, Interpol a collaboré avec…
La Defi a rapporté 250% eb 2019, sur-performant Bitcoin et les autres investissements

Investissements Crypto : 250% de rendement sur les leaders de la DeFi en 2019

En 10 ans, le Bitcoin (BTC) a surperformé tous les autres actifs avec un rendement de 90 000 %. Mais le BTC n’a pas remporté la palme du meilleur placement en 2019, une année qui fut baissière pour la plupart des cryptos. Un investissement dans…
L'exchange coréen Bithumb consacre 8 millions à son installation dans une zone coréenne faiblement régulée

L’exchange crypto Bithumb investit 8 millions pour s’installer dans une zone de régulation minimale

Trop de règles tuent les règles ! Rien de tel qu’une regulation free blockchain zone pour stimuler la croissance des entreprises cryptos et blockchain dans un pays où ces secteurs ont tendance à être sur-réglementés. Juillet 2019, le gouvernement sud-coréen approuve la désignation de Busan, la…