Binance ouvre un bureau à Pékin au milieu d’un blockchain push en Chine

nouveau-bureau-malte-based

Le site d’échange crypto basé à Malte ouvre un bureau à Pékin. Ce nouvel avant-poste rejoindra l’actuelle infrastructure à Shanghai.

Pub

On ne sait pas exactement ce que fera ce bureau ni quand il ouvrira ses portes mais cette décision fait suite à une série d’annonces des autorités chinoises, dont celle du président Xi Jinping décrivant les nouvelles ambitions de la Chine en matière de blockchain.

Les relations entre les dirigeants de Binance et les autorités chinoises semblent s’être améliorées récemment. Plusieurs explications à ça : la publication d’un rapport sur les plans de la Chine pour une monnaie fiat numérique et la déclaration du PDG de Binance Changpeng Zhao, selon laquelle la banque centrale chinoise a un impact positif sur le secteur des cryptos. Ceci survient un an seulement après que la censure chinoise ait bloqué l’accès au site web de Binance.

Récemment, les dirigeants de Binance ont publiquement déclaré que le site travaille avec plusieurs gouvernements sur un nouveau projet de stablecoin appelé Venus. Yi He, le co-fondateur et directeur marketing de Binance a déclaré à Bloomberg que l’entreprise aidera les gouvernements à « superviser pleinement » l’industrie crypto à travers ce type de projets pour assurer un « développement stable et durable ».

Bien que Zhao ait grandi au Canada, il est né en Chine et a travaillé à la bourse chinoise OkCoin avant de fonder son propre empire. Binance a effectué son premier investissement dans une société de cryptos chinoise en septembre dernier, Mars Finance.

M. Zhao a ajouté mardi sur Twitter que Binance supervise actuellement un volume de « quelques millions de dollars par jour » de la part des utilisateurs chinois, en particulier via la fonctionnalité peer-to-peer qui est devenue disponible en Chine au début du mois.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

L’Inde mise sur la blockchain pour améliorer l’école publique

Selon l’agence de presse Press Trust of India, Ravi Shankar Prasad, Ministre Indien des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) aurait demandé à la National Informatics Center (NIC) de concevoir des solutions basées sur la technologie de la blockchain pour améliorer la qualité…

Passe d’armes entre Binance et Chainalysis sur fonds de respect des normes anti-blanchiment

Il avait su garder son calme face à un Vitalik Buterin qui ne ratait pas une occasion d’attaquer Binance sur le fait que celui-ci n’est un DEX que de nom. Mais le rapport de Chainalysis mettant en cause Binance dans des transactions illégales de 2,8…

Maduro, Petro et Casino, le tiercé gagnant ?

Nicolas Maduro joue-t-il avec l’avenir de son pays ? Le Président du Venezuela a annoncé l’ouverture d’un casino international à l'hôtel Humboldt de Caracas, un crypto-casino où tous les paris devront être placés en Petro (PTR). Maduro est en effet prêt à tout pour faire adopter…

Interdiction des exchanges crypto : La Banque Centrale Indienne se défend maladroitement

En 2018, la Banque Centrale Indienne (BCI) a récemment diffusé un avis demandant à toutes les banques du pays de cesser de fournir leurs services aux exchanges cryptographiques et aux entreprises du secteur. Cette décision avait alors entraîné la fermeture de tous les exchanges ou…

Binance qui modifie discrètement le fonctionnement du token BNB, on en parle ?

Jusqu'à récemment, Binance appliquait scrupuleusement le plan prévu selon lequel la société utiliserait chaque trimestre 20% de ses bénéfices pour acheter, sur le marché, des jetons BNB, dans le but de les détruire (les "brûler") jusqu'à ce qu’il ne reste en circulation plus que la…