Binance ouvre un bureau à Pékin au milieu d’un blockchain push en Chine

nouveau-bureau-malte-based

Le site d’échange crypto basé à Malte ouvre un bureau à Pékin. Ce nouvel avant-poste rejoindra l’actuelle infrastructure à Shanghai.

On ne sait pas exactement ce que fera ce bureau ni quand il ouvrira ses portes mais cette décision fait suite à une série d’annonces des autorités chinoises, dont celle du président Xi Jinping décrivant les nouvelles ambitions de la Chine en matière de blockchain.

Les relations entre les dirigeants de Binance et les autorités chinoises semblent s’être améliorées récemment. Plusieurs explications à ça : la publication d’un rapport sur les plans de la Chine pour une monnaie fiat numérique et la déclaration du PDG de Binance Changpeng Zhao, selon laquelle la banque centrale chinoise a un impact positif sur le secteur des cryptos. Ceci survient un an seulement après que la censure chinoise ait bloqué l’accès au site web de Binance.

Récemment, les dirigeants de Binance ont publiquement déclaré que le site travaille avec plusieurs gouvernements sur un nouveau projet de stablecoin appelé Venus. Yi He, le co-fondateur et directeur marketing de Binance a déclaré à Bloomberg que l’entreprise aidera les gouvernements à « superviser pleinement » l’industrie crypto à travers ce type de projets pour assurer un « développement stable et durable ».

Bien que Zhao ait grandi au Canada, il est né en Chine et a travaillé à la bourse chinoise OkCoin avant de fonder son propre empire. Binance a effectué son premier investissement dans une société de cryptos chinoise en septembre dernier, Mars Finance.

M. Zhao a ajouté mardi sur Twitter que Binance supervise actuellement un volume de « quelques millions de dollars par jour » de la part des utilisateurs chinois, en particulier via la fonctionnalité peer-to-peer qui est devenue disponible en Chine au début du mois.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

eToro enrichit son offre de stablecoins

Rand, Lire turque, Dollar de Singapour…5 nouveaux stablecoins sur eToroX

La célèbre plateforme de trading social eToro enrichit son panel de stablecoins. C'est ainsi 5 nouveaux jetons, adossés à leurs monnaies nationale respectives, qui débarquent sur la filiale crypto de l'exchange eToroX, parmi lesquels le Rand sud-africain (ZARX) ou la lire turque (TRYX). D'autre actifs sont également…

E-Dinar : la CBT dément, les russes rétro-pédalent, le doute demeure

Après un phénomène de buzz assez conséquent ce week-end à l'annonce du lancement par la Tunisie d'une première « vraie » cryptomonnaie nationale, la Banque Centrale de Tunis (CBT) a quelque peu refroidi les ardeurs. Aucun projet ne serait en réalité en cours de formalisation…

La cryptomonnaie de Manny Pacquiao est maintenant disponible !

Le fameux boxeur et politicien philippin Manny Pacquiao a annoncé que son token, le PAC, sera disponible à l'achat sur la plateforme d'échange crypto GCOX basé à Singapour grâce à une première offre d'échange le 12 novembre.

La Chine encense le Bitcoin dans ses médias

L'agence de presse officielle chinoise Xinhua News Agency a publié un rapport reconnaissant Bitcoin (BTC) comme "la première application réussie de la technologie blockchain".
Vers un E-Dinar en Tunisie

E-Dinar : la Tunisie, première nation à émettre une devise numérique nationale ? [démenti]

Maj du 12/11/19 : La banque centrale tunisienne a démenti œuvrer avec Universa Blockchain à un E-Dinar. De nombreuses zones d'ombres demeurent dans ce dossier. Affaire à suivre. Alors que tous les yeux sont braqués vers la Chine, la Tunisie serait-elle sur le point de…