Binance renforce ses conditions générales d’utilisation

Binance.com, le plus grand centre d’échange de crypto-devises au monde, réorganise ses politiques internes d’utilisation et s’attaque aux utilisateurs réticents.

Binance a annoncé aujourd’hui, le 14 juin, avoir mis à jour ses conditions d’utilisation, qui prévoient notamment une restriction des services fournis aux particuliers et aux entreprises basés aux États-Unis. Cette restriction fait suite à l’annonce faite hier par la société Binance, du lancement d’une plate-forme séparée crypto-cryptée entièrement réglementée pour le marché américain.

Pub

L’annonce d’aujourd’hui fournit une date pour l’entrée en vigueur des nouvelles conditions, précisant que:

“Après 90 jours, à compter du 12 septembre 2019, les utilisateurs qui ne respecteront pas les conditions d’utilisation de Binance continueront d’avoir accès à leur portefeuille et à leurs fonds, mais ne pourront plus échanger ou déposer des fonds sur Binance.com.”

La société Binance a déclaré qu’elle examinait les comptes d’utilisateurs pour s’assurer qu’ils suivaient les conditions d’utilisation et les procédures régissant le fichier client (KYC) de Binance et supprimerait les autorisations de dépôt et de négociation pour toute personne enfreignant ces règles.

Dans un contrat de conditions d’utilisation révisé le 14 juin, le site général de Binance indiquait notamment que “Binance n’est pas en mesure de fournir des services à un citoyen américain.”

Auparavant, Binance avait répertorié 15 pays et six États américains (y compris New York) sur une page «Liste des pays restreints».

La nouvelle arrive moins d’un jour après que Binance a annoncé son expansion officielle aux États-Unis via une plate-forme dédiée. La bourse a également annoncé précédemment qu’elle renforcerait ses pratiques de conformité et de sécurité par le biais de plusieurs partenariats, notamment avec le fournisseur de logiciels Chainalysis et le fournisseur d’outils KYC / AML, IdentityMind.

«Binance examine constamment les comptes d’utilisateurs pour améliorer la sécurité de notre plateforme et se conformer aux exigences mondiales de conformité», a déclaré la société, ajoutant:

“En conséquence, certains utilisateurs peuvent être tenus de fournir des preuves montrant que leurs comptes sont conformes aux conditions d’utilisation de Binance. Binance ne peut malheureusement pas continuer à servir les utilisateurs qui ont violé les conditions d’utilisation et ne sont pas en mesure de démontrer le contraire.”

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Maduro, Petro et Casino, le tiercé gagnant ?

Nicolas Maduro joue-t-il avec l’avenir de son pays ? Le Président du Venezuela a annoncé l’ouverture d’un casino international à l'hôtel Humboldt de Caracas, un crypto-casino où tous les paris devront être placés en Petro (PTR). Maduro est en effet prêt à tout pour faire adopter…

[XRP] Le secrétaire au Trésor US apporte un soutien indirect à Ripple. Bonheur de la communauté, indifference du cours

Applaudissements de la communauté Ripple (XRP) sur Twitter, @ThinkingCrypto1 a même tweeté “HODL XRP!!!” pour fêter l’évènement. Le PDG de Ripple Brad Garlinghouse a partagé sur son compte Twitter les propos du secrétaire au Trésor US Steven Mnuchin, apportant son soutien aux systèmes de paiements…
Elon Musk avis Bitcoin (BTC)

Bitcoin : l’avis (bizarre) d’Elon Musk sur la reine des cryptomonnaies

On pardonne tout aux génies, y compris d'être excentriques. Surtout d'être excentriques en fait. Et si en dépit de ses goûts particuliers en matière de design automobile, son petit penchant pour la marijuana médicale et une capacité au hors-piste dont on espère que son Cybertruck…

Interdiction des exchanges crypto : La Banque Centrale Indienne se défend maladroitement

En 2018, la Banque Centrale Indienne (BCI) a récemment diffusé un avis demandant à toutes les banques du pays de cesser de fournir leurs services aux exchanges cryptographiques et aux entreprises du secteur. Cette décision avait alors entraîné la fermeture de tous les exchanges ou…

Les (mauvaises) raisons de ne pas acheter du Bitcoin : “BTC se fait pirater !”

3éme volet de notre tour d'horizon des arguments les plus éventés entendus autour de la table du réveillon, lorsque le sujet dérive dangereusement sur votre affection pour le Bitcoin. Après avoir ironisé sur le très relatif "Bitcoin, monnaie du crime" et exposé en quoi le…