BitBay ploie devant la réglementation anti-blanchiment, Monero première victime

La plateforme d’exchange de cryptomonnaies, BitBay, va supprimer de sa liste la crypto-devise basée sur la confidentialité Monero (XMR). Cette décision est motivée par un souci de conformité par rapport aux réglementations anti-blanchiment d’argent. BitBay a fait cette annonce le 25 novembre notant que la radiation prendra effet le 19 février 2020.

Rester en conformité avec la réglementation : le premier souci de BitBay

La plateforme d’exchange s’explique sur la décision :

« Monero peut utiliser de manière sélective les fonctionnalités de confidentialité selon le projet. Cette fonctionnalité de Monero n’est active qu’à la fin de la transaction. La décision était de bloquer toute possibilité de blanchiment et de ressources provenant de réseaux externes. »

Le 29 novembre, l’exchange va ainsi cesser d’accepter les dépôts XMR. En raison du prochain fork de la blockchain de Monero, les retraits XMR ne seront pas possibles entre le 29 novembre et le 5 décembre. BitBay mettra fin au support commercial le 19 février 2020, après quoi plus aucun ordre d’achat ou de vente ne sera possible. La plateforme d’exchange a invité ses utilisateurs et détenteurs de XMR de les retirer avant le 20 mai 2020.

BitBay est une société basée en Pologne. C’est selon des données de Coin360 la 90ème plus grosse plateforme d’exchange en termes de volume de transactions en 24 heures. Au moment d’écrire ces lignes, BitBay a un volume de transactions quotidien d’un peu plus de 20,7 millions de dollars.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Les cryptomonnaies basées sur la confidentialité, cœur du problème

BitBay a expliqué qu’en tant que plateforme d’exchange réglementée, elle se doit de respecter les normes et réglementations du marché en matière de protection des consommateurs et de pratiquer le reporting. À ce titre, il a noté que Monero et d’autres cryptos basées sur la confidentialité avaient déjà été retirés de certaines plateformes d’exchange de cryptomonnaies. En septembre, le principal exchange de cryptos, OKEx, a retiré une série de cryptomonnaies axées sur la confidentialité. C’est le cas de Monero, de Dash (DASH), Zcash (ZEC), Horizen (ZEN) et Super Bitcoin (SBTC).

BitBay a déclaré que ces cryptomonnaies ne respectaient pas les nouvelles directives définies par le Financial Action Task Force. Selon une analyse de Cointelegraph sur le sujet, il en ressort que le climat général du secteur des crypto-devises est de plus en plus hostile aux projets centrés sur la confidentialité comme Monero.

Dans un exemple récent, le Ministère Fédéral Allemand des Finances s’est dit préoccupé par l’utilisation croissante des cryptos basées sur la confidentialité en raison de leur association aux activités criminelles et à la difficulté à les tracer.

Un conseiller de Dash vole les fonds crypto de plusieurs investisseurs

Au mois d’août 2019, le conseiller principal du Dash Core Group avait envoyé un email aux investisseurs, leur informant qu’il allait fermer le service de Masternodes Partagés et qu’il renverrait tous les dépôts à leur adresse initiale. Le 1er décembre 2019, Dash Uncensored annonce sur…

Accord entre Zilliqa et Elliptic pour séduire les fonds institutionnels

Zilliqa (ZIL), la plateforme blockchain publique à haut débit, s'est associé à Elliptic, la société de crypto-surveillance londonienne, pour améliorer la conformité de sa crypto ZIL et du stablecoin XSGD, aux lois anti-blanchiment d’argent. Selon Tom Robinson, Co-Fondateur d'Elliptic, les institutions financières préféreront les plateformes…

Luxembourg : Création d’un hub d’excellence blockchain

Dans un communiqué commun, plusieurs leaders luxembourgeois du secteur ont annoncé l'émergence d'un hub d'excellence pour la blockchain. L’objectif est à la fois ambitieux et limpide : que le Luxembourg se mette dès maintenant en ordre de bataille pour prendre sa place dans la révolution…

Fraude alimentaire : 31 milliards d’économie sur 5 ans grâce à la blockchain (étude)

Le 21 octobre 2019, la Food And Drug Administration (FDA) américaine a organisé une consultation avec des intervenants internationaux, en vue d’établir un système de suivi utilisant la blockchain et l’IA pour mieux tracer les aliments. Une étude du 25 novembre 2019 réalisée par le…

HUOBI Russia lance de nouveaux services crypto et accepte les roubles

Exchange de cryptomonnaies basé à Singapour, Huobi vient d'annoncer le développement de nouveaux services mis à disposition par sa récente franchise Huobi Russie. Le dépôt de roubles russes est désormais possible et le lancement prochainement d’une plate-forme IEO est confirmé, rapporte le site spécialisé d’informations…