Bitcoin a 6 leçons à apprendre à la Réserve Fédérale (FED)

Au cours de cette semaine, la Réserve Fédérale américaine (FED) a poursuivi son programme de soutien à l’économie Américaine touchée de plein fouet par la propagation du coronavirus autour du monde. Alors que la Réserve Fédérale avait déjà décidé de baisser les taux d’intérêts de 50 points de base le 3 Mars 2020, elle a cette fois décidé de les baisser de 100 points de base de plus.

Pub

Les taux d’intérêts de la Réserve Fédérale sont désormais de 0 à 0.25%. Vous avez bien lu. La ligne rouge des taux à zéro vient d’être franchie par la Réserve Fédérale dans un mouvement historique qui a été immédiatement salué par Donald Trump.

Il faut dire que Donald Trump réclamait cette baisse depuis des mois afin que la Réserve Fédérale s’aligne sur les taux de la Banque Centrale Européenne.

Outre cette baisse des taux d’intérêts, la Réserve Fédérale a également pris d’autres mesures phares qui visent à stimuler une énième fois le système monétaire Américain :

  • Un programme de quantitative easing pour 700 milliards de dollars cette fois-ci. En détail, la Fed achètera pour 500 milliards de dollars de titres du Trésor et 200 milliards de dollars de titres adossés à des créances hypothécaires.
  • Taux de réserve obligatoire de 0 % pour les banques.

Feu vert pour la planche à billets

Avec cette dernière mesure, les banques seront en mesure de prêter, ou plus précisément d’imprimer, autant d’argent qu’elles le souhaitent.

Le but de ce nouveau stimulus monétaire était de répondre à l’attente de Wall Street qui n’avait trouvé guère satisfaisantes les annonces précédentes de la Fed.

La réaction de Wall Street semble cependant indiquer que ce stimulus monétaire de la Réserve Fédérale est en train d’être rejeté par le marché. Le Dow Jones termine ainsi la semaine tout juste au-dessus des 19,000 points.

Pub
Bitcoin a beaucoup à apprendre de la FED

Au cours du dernier mois, le Dow Jones a ainsi perdu plus de 30%, et les échanges ont été suspendus à de nombreuses reprises. Certaines mauvaises langues commençant même à dire qu’une journée sans suspension de séance devient une exception, et non la norme.

La Réserve Fédérale n’a donc probablement pas fini avec ses actions visant à rassurer Wall Street. Dans les semaines à venir, ou peut-être même avant, je suis même prêt à parier que la Réserve Fédérale suivra le chemin de la Banque Centrale Européenne (BCE) en proposant des taux d’intérêts négatifs.

Un programme plus intensif de quantitative easing est également à prévoir avant l’été selon moi.

Tout ceci montre encore une fois que ce système n’est plus tenable. De mon point de vue, la Réserve Fédérale, et d’une manière générale tous les banquiers centraux du monde, ont plusieurs grandes leçons à apprendre du Bitcoin.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

1. Les stimulus monétaires profitent seulement à une minorité

Les stimulus monétaires de la Réserve Fédérale sont vendus comme visant à soutenir l’économie Américaine. De fait, ils seraient bénéfiques à l’ensemble de la population Américaine.

Les banquiers centraux du monde entier avancent également les mêmes arguments fallacieux lorsqu’ils agissent ainsi.

En réalité, ces stimulus monétaires profitent seulement à une minorité. Ils profitent à ceux qui ont abusé de ce système monétaire et financier depuis des décennies maintenant.

Pub

Ces stimulus monétaires profitent uniquement aux banques et à Wall Street. La majorité de la population souffre de ces stimulus monétaires puisque cela dévalue à chaque fois un peu plus ce qu’elle possède.

Le pire selon moi est que beaucoup ne le comprennent pas. Ceux qui le comprennent ne pouvant cependant rien faire de plus à part subir. A moins que le Bitcoin soit la solution qui puisse redonner de l’espoir à cette majorité qui souffre des errements du système actuel.

Le Bitcoin est le seul véritable marché libre au monde.

A ce titre, le Bitcoin n’a pas besoin d’être sauvé via le soutien d’une banque centrale. Le Bitcoin laisse le marché, donc ses utilisateurs, décider de son prix d’équilibre.

La semaine passée, la capitalisation du Bitcoin a perdu près de 60 milliards de dollars en quelques heures. Les utilisateurs avaient besoin de liquidités. Personne ne les a censurés. Ils ont pu retirer leur argent de la même manière qu’ils avaient acheté des Bitcoins : en faisant jouer leur libre arbitre.

Le Bitcoin profite donc à une majorité par son côté totalement démocratique.

Dans les semaines à venir, ne soyez pas étonné si les banques venaient à limiter les retraits de peur que leurs clients pris de panique se mettent à vouloir retirer tout leur argent en cash.

Pub

2. La croissance ne peut pas être infinie dans la vie

Les investisseurs de Wall Street, ou encore Donald Trump, voudraient bien croire – ou laisser croire – que la croissance du marché des actions peut être infinie. Depuis la crise financière et bancaire de 2008, les banquiers centraux du monde entier n’ont cessé de prendre des mesures de soutien à l’économie.

Toutes les mesures de soutien prises par la Réserve Fédérale et les autres banques centrales du monde ont fait gonfler artificiellement les marchés financiers.

Wall Street est rempli de sociétés cotées en bourse extrêmement fragiles. Beaucoup de ces entreprises auraient du faire faillite depuis longtemps. Elles ne survivent que par la politique des taux d’intérêts toujours plus bas ainsi que les injections massives de liquidités.

Ces entreprises sont tels des patients branchés sous respirateur artificiel dont on vous assure qu’ils ne se réveilleront jamais, mais que les familles ne peuvent se résoudre à laisser partir.

Nous assistons actuellement à la fin de cette utopie d’une croissance infinie des marchés financiers.

Le Bitcoin laisse ses utilisateurs décider du prix d’équilibre. Lorsque le Bitcoin est à $20K, c’est uniquement parce que ses utilisateurs l’ont décidé.

Lorsque le Bitcoin chute de 50% en quelques heures comme ce fut le cas le 12 Mars 2020, c’est encore une fois car ses utilisateurs l’ont décidé. La croissance n’est pas infinie, et il ne sert à rien de tenter de la maintenir à tout prix.

Pub

Sur ce point encore, la Réserve Fédérale a une grande leçon à apprendre en regardant le fonctionnement du Bitcoin.

3. Un système monétaire et financier doit être simple

Je ne sais pas ce que vous ressentez lorsque vous entendez la Réserve Fédérale parler de taux d’intérêts, de quantitative easing ou encore de rachats en trésoreries. De mon côté, j’ai toujours le sentiment que de telles annonces ne parlent qu’à une minorité de personnes.

Cette minorité est composée des personnes qui ont pris la peine de s’intéresser réellement à l’économie en dépassant ce qu’on leur enseigne.

L’ensemble des Bitcoiners se trouve dans cette minorité de personnes qui comprennent réellement les impacts des stimulus monétaires décidés par la Réserve Fédérale.

Les Bitcoiners comprennent que ce qu’a décidé la Réserve Fédérale dévalue en réalité ce qu’une majorité de personnes possède. Ces décisions renforcent la conviction des Bitcoiners que le Bitcoin est la solution dont nous avons besoin pour le futur.

Malheureusement, une majorité de personnes n’y voit que du feu. Un jour ou l’autre cependant, cette majorité silencieuse se réveillera, et verra que le Bitcoin est leur meilleure option pour sortir de ce système monétaire et financier.

Lorsque ces personnes découvriront le Bitcoin, elles réaliseront qu’un système monétaire et financier se doit d’être simple afin que tout le monde puisse comprendre son fonctionnement.

Pub

En attendant, n’oubliez pas que chaque fois qu’une personne perd foi dans le système monétaire et financier actuel, c’est un nouvel utilisateur potentiel du Bitcoin qui est créé.

Le Bitcoin ne peut donc que continuer à croître compte tenu des campagnes marketing régulières à plusieurs centaines de milliards de dollars en sa faveur que mène la Réserve Fédérale.

4. La résilience quand les choses vont mal est une qualité essentielle

Les investisseurs de Wall Street ont perdu une qualité essentielle des gens qui réalisent de grandes choses dans la vie : la résilience. A la moindre baisse de plus de 5%, ils paniquent.

Il faut dire que Wall Street les a enfermés dans un système artificiellement protecteur qui se rapproche plus du socialisme que du réel capitalisme.

Dès que Wall Street perd plus de 7%, les échanges sont automatiquement interrompus. Une nouvelle chute de plus de 13%, et les échanges sont à nouveau interrompus. Une troisième chute de plus de 20%, et Wall Street ferme ses portes pour la journée.

Ces mesures ont été mises en place pour protéger les investisseurs à en croire les tenanciers de Wall Street. En réalité, elles ne visent qu’à protéger les puissants à la tête du système monétaire et financier actuel.

Lorsque les choses vont mal, le Bitcoin apprend à ses utilisateurs à être résilients.

Pub

La croissance infinie n’existe pas, et la vie est faite de hauts et de bas. Le meilleur exemple de ces montagnes russes est à trouver du côte de l’évolution du prix du Bitcoin depuis sa création :

Cours de Bitcoin depuis janvier 2016

Le prix du Bitcoin est volatile, mais il s’agit de l’exacte reflet de l’action des utilisateurs de son marché. Le Bitcoin leur permet de trouver le véritable point d’équilibre pour son prix en n’interrompant jamais les échanges.

Le Bitcoin fonctionne en permanence 365 jours par an, 7 jours sur 7, et 24 heures sur 24.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

5. Un système monétaire et financier doit agir pour le bien du plus grand nombre

Les décisions prises par la Réserve Fédérale visent avant tout à soutenir Wall Street et les banques. Ces mêmes acteurs qui sont à l’origine des maux dont souffre l’économie aujourd’hui bénéficient toujours de la clémence de la part des puissants du système.

Un système monétaire et financier doit agir pour le bien du plus grand nombre.

Avec le système actuel, ce n’est plus le cas. Ce n’est pas un hasard si les très riches sont chaque fois un peu plus riches, alors que les pauvres voient leur niveau de vie progresser trop lentement. Dans ce contexte, les écarts ne font que se creuser dans la société.

Le Bitcoin existe en quantité limitée ce qui vous permet d’être certain que ce que vous possédez en Bitcoins ne sera jamais dévalué.

Pub

Si vous possédez 1 Bitcoin aujourd’hui, vous aurez toujours 1 Bitcoin sur 21 millions dans 10, 25 ou 50 ans.

C’est une garantie essentielle pour tous les utilisateurs du Bitcoin. Là encore, c’est une grande leçon que le Bitcoin peut apprendre aux banquiers centraux.

Ne vous y trompez pas. Ces banquiers centraux savent très bien ce qu’ils font en augmentant toujours plus la masse monétaire en circulation. Ils ne sont pas stupides. Bien au contraire !

Ils savent qu’ils agissent pour une minorité, et simplement pour protéger leur système qui est dépassé. Le Bitcoin a été construit précisément pour réparer ces problèmes, et c’est ce qu’il fera dans le futur à mesure que de plus en plus de personnes croiront en lui.

6. Un vrai marché libre doit laisser les utilisateurs décider du prix d’équilibre

Je l’ai déjà évoqué rapidement dans les points précédents, mais je vais y revenir dans un point dédié. En effet, il est essentiel que vous compreniez qu’un vrai marché libre au sens du capitalisme doit laisser ses utilisateurs décider du prix d’équilibre.

Le Bitcoin est un véritable marché libre. Le Bitcoin est même le seul marché libre au monde.

Le Bitcoin fonctionne en permanence pour permettre à ses utilisateurs de choisir quel est son prix d’équilibre. Lorsque le Bitcoin perd 60 milliards de dollars de valorisation en quelques heures, les Bitcoiners voient cela comme une opportunité unique.

Pub

Une opportunité unique d’accumuler encore plus de Bitcoins.

Vous ne verrez jamais un Bitcoiner appeler à l’aide une quelconque banque centrale. Il n’y en a pas, car le Bitcoin n’en a pas besoin. Ce sont ses utilisateurs qui décideront de son succès, ou de son échec tout simplement.

Le marché des actions est rempli de sociétés fragiles qui ne pourraient supporter la volatilité du Bitcoin.

Les Bitcoiners peuvent supporter une telle volatilité car ils ont une confiance totale dans un système qui leur redonne pleinement le pouvoir. Les nouveaux utilisateurs qui arrivent dans le monde du Bitcoin sont choqués par la résilience des Bitcoiners, mais ils finissent tôt ou tard par développer cette qualité essentielle.

Conclusion

La Réserve Fédérale ne cesse d’appliquer les mêmes recettes : baisse des taux d’intérêts, puis injection de liquidités de manière massive. Wall Street lui réclame cette politique à corps et à cris dès lors que le marché des actions perd 10% pendant plus d’une semaine.

Donald Trump, le président des Etats-Unis, est également dans cette philosophie. Celle d’un système monétaire et financier défaillant qu’il faut à tout prix soutenir de manière artificielle afin qu’il continue de croître.

Cette croissance économique artificielle rassure une minorité qui ne prend pas encore conscience des limites d’un système qui ne pourra pas continuer ainsi encore très longtemps.

Pub

Même les marchés financiers semblent ne plus se satisfaire de ces stimulus monétaires dont les effets sont de moins en moins tangibles. Petit à petit, de plus en plus de personnes perdront la foi dans le système actuel. 

Ces déçus d’un système défaillant et dépassé seront accueillis à bras ouverts dans un monde du Bitcoin qui les protégera comme ils ne l’ont jamais été jusqu’à présent au cours de leur vie.

Halving Bitcoin – Mythes et Réalité du plus gros événement de 2020

Le halving est l'événement incontournable dans l'écosystème Bitcoin. Comment passer à côté de ce phénomène qui ne se déroule qu'une fois tous les quatre ans ? Et dont la promesse est de nous envoyer tout droit direct vers la Lune ? Ou direction les enfers…

Cet analyste légendaire s’attend à une reprise rapide du cours de Bitcoin

La passion pour les crypto amène les utilisateurs des monnaies numériques à avoir une écoute attentive des diverses opinions qui émanent des spécialistes financiers. Quand c'est au tour de John Bollinger de livrer son regard sur l'actualité de la cryptosphère et de Bitcoin (BTC) en…

Possédez-vous une des 800 000 adresses garnies d’au moins 1 Bitcoin ?

Il y a quelques semaines, les principaux exchanges détenteurs des plus importantes quantités de monnaies numériques étaient évoqués à travers ces lignes. Était alors rappelé que les grands noms de l'industrie crypto comme Huobi, Coinbase ou Binance formaient un top 7 détenant l'équivalent de 25…

Pendant que les dollars se multiplient, le Bitcoin est de plus en plus rare

Pendant que le monde s'enfonce dans une crise économique née de la propagation rapide du coronavirus à travers le monde, la Réserve Fédérale se targue de pouvoir imprimer du dollar à volonté. C'est d'ailleurs ce qu'elle fait avec son plan de $6T censé soutenir l'économie…

Aux sources de Bitcoin : le PGP – THE CYPHERPUNK CHRONICLES #1

Bienvenue dans le premier épisode de cette mini-série, THE CYPHERPUNK CHRONICLES, consacrée à des inventions dans lesquelles Bitcoin a trouvé inspiration ! Pour commencer, le PGP est à l'honneur. Épisode 1 : Le PGP de Philip Zimmermann Le PGP, ou Pretty Good Privacy, est une…