Bitcoin (BTC) débarque dans les Banques US – La pire des Bonnes Nouvelles

Quelque chose est en train de changer autour du Bitcoin. Le prix du Bitcoin a beau être stable dans la zone $9,000 – $10,000 depuis plusieurs semaines maintenant, le véritable signal est ailleurs. Ce signal concerne l’adoption du Bitcoin. De Visa à PayPal, de plus en plus d’acteurs se décident à rentrer dans le monde du Bitcoin. Désormais, ce sont les banques Américaines qui pourront acheter et détenir du Bitcoin pour leurs clients. Si cela vous semble être une bonne nouvelle, je vais essayer de vous faire prendre conscience que la réalité est plus complexe qu’il n’y paraît.


Bitcoin (BTC) au firmament

Les bonnes nouvelles ne cessent de s’accumuler pour le Bitcoin depuis plusieurs semaines. Nous avons tout d’abord pu constater qu’un nombre croissant d’investisseurs institutionnels passaient à l’achat de Bitcoin via Grayscale investments

Ensuite, ce fut autour de PayPal d’annoncer qu’il travaillait sur une solution pour donner l’accès à l’achat / vente de Bitcoin directement depuis sa plateforme.

Les choses semblent devoir s’accélérer désormais avec le régulateur Américain du monde bancaire, l’Office of the Comptroller of the Currency (OCC), qui vient d’annoncer qu’il permettait désormais aux banques Américains de détenir du Bitcoin pour leurs clients.

Une décision logique

Cette autorisation donnée par le régulateur Américain des banques va dans les sens de l’histoire à plus d’un titre. La demande pour le Bitcoin de la part des citoyens Américains grandit notablement depuis plusieurs mois. La grande inflation monétaire que nous subissons actuellement n’est pas étrangère à cela.

Beaucoup d’Américains cherchent désormais de nouvelles solutions pour protéger leur richesse. Le Bitcoin apparaît à leurs yeux comme une solution nouvelle à tester.

D’un autre côté, l’hostilité des banques envers le Bitcoin est en train de disparaître petit à petit pour laisser place à un appétit pour cet actif aux rendements impressionnants.

Le temps où le CEO de JPMorgan Jamie Dimon qualifiait le Bitcoin de fraude paraît très lointain. Pourtant, ces déclarations remontent à peine à la fin d’année 2017. C’est dire tout le chemin parcouru par le Bitcoin en un peu moins de 3 ans.

Il n’y a que les imbéciles et les banquiers qui ne changent pas d’avis (Jamie Dimon, JP Morgan)

Aujourd’hui, JPMorgan propose même ses services bancaires à des sociétés majeures du monde des crypto monnaies telles que Coinbase et Gemini.

Le narratif utilisé par le monde bancaire pour dénigrer le Bitcoin atteint ses limites. De plus en plus de recherches confirment que le Bitcoin n’est pas utilisé uniquement pour le blanchiment d’argent ou des activités illicites. En outre, il a déjà été trouvé qu’utiliser le Bitcoin pour des activités illicites est plus difficile que d’utiliser le dollar Américain.

Le hack massif dont vient d’être victime Twitter montre à quel point les hackers ont du mal à blanchir les Bitcoins qu’ils viennent de dérober. Cela fait partie des grandes leçons que le hack de Twitter nous enseigne sur le Bitcoin.

Des sociétés d’analyse de la Blockchain Bitcoin scannent en temps réel toutes les transactions réalisées depuis l’adresse utilisée par les hackers.

Bitcoin est un ledger (registre) public ce qui offre une transparence inégalée en comparaison avec le système bancaire où l’opacité la plus totale règne. Ceci ayant permis à de nombreuses banques de faciliter le blanchiment d’argent au cours des décennies passées.

Petit à petit, la réalité sur le côté révolutionnaire du Bitcoin prend le pas sur les mythes et les clichés.

Beaucoup voient un signal bullish pour le Bitcoin, mais c’est plus compliqué que cela

Beaucoup voient dans l’annonce faite par le régulateur Américain des banques un signal extrêmement bullish pour le Bitcoin dans les mois et années à venir. Je ne vais pas dire le contraire.

Mettre l’achat de Bitcoin à disposition d’un nombre plus important de personnes est forcément quelque chose qui peut faire augmenter fortement le prix du Bitcoin.

Bien sûr, rien ne dit que les clients des banques Américaines vont se jeter sur le Bitcoin pour autant. Néanmoins, beaucoup achèteront du Bitcoin « juste pour voir » comme ils aiment dire.

Je risque d’en décevoir certains, mais j’ai le sentiment que malgré tout, le fait que les banques Américaines puissent acheter puis détenir du Bitcoin pour leurs clients n’est pas une bonne chose pour la révolution Bitcoin.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Les banques sont à la racine des problèmes du système monétaire et financier actuel comme l’a expliqué Satoshi Nakamoto :

« Le problème fondamental de la monnaie traditionnelle est toute la confiance nécessaire pour qu’elle fonctionne. Il faut faire confiance à la banque centrale pour ne pas avilir la monnaie, mais l’histoire des monnaies fiduciaires est pleine de violations de cette confiance. Il faut faire confiance aux banques pour détenir notre argent et le transférer par voie électronique, mais elles le prêtent par vagues de bulles de crédit avec à peine une fraction en réserve. Nous devons leur confier notre vie privée, leur faire confiance pour ne pas laisser les voleurs d’identité vider nos comptes. »

Satoshi Nakamoto

Les banques font partie du problème, elles ne peuvent faire partie de la solution

Satoshi Nakamoto a créé le Bitcoin à la suite de la crise bancaire de 2008. Il expliquait alors que le système actuel requiert de pouvoir avoir une confiance totale dans les banques centrales et les banques privées.

Or, les banques privées ont toujours trahi la confiance de leurs clients. L’avidité et la corruption du monde bancaire a conduit à tout un tas d’excès. Je parle ici des vagues de bulles de crédits, ou de la censure sur les avoirs des clients. Cette censure s’appliquant également sur les transactions que vous souhaitez réaliser.

Les banques ne peuvent donc clairement pas faire partie de la solution aux défaillances du système actuel que le Bitcoin incarne.

En proposant d’acheter du Bitcoin pour leurs clients, les banques Américaines seront en possession des clés privées des Bitcoins.

Les banques Américaines auront en conséquence toujours un pouvoir de contrôle total sur les avoirs de leurs clients. Le Bitcoin a été créé pour vous donner la liberté sur ce que vous possédez.

Si une banque a le contrôle des clés privées de vos Bitcoins, elle pourra vous les confisquer.

Acheter du Bitcoin en passant par une banque est un non-sens total

Acheter du Bitcoin en passant par une banque est donc en totale contradiction avec l’esprit du Bitcoin. Le Bitcoin vous responsabilise pour que vous preniez le contrôle de votre destinée en matière d’argent.

Le risque de censure sera toujours le même qu’avec le système monétaire et financier actuel.

Une autre mission essentielle du Bitcoin est de permettre l’inclusion financière de millions de personnes. Celles-ci sont exclues depuis toujours du système bancaire actuel.

Bitcoin vise à bancariser les non-bancarisés. Le Bitcoin permet déjà cela à des milliers de personnes en Afrique notamment. Dans le futur, c’est de là que l’adoption du Bitcoin explosera à mon sens.

Les personnes exclues du système bancaire actuel seront également exclues d’un système où l’achat de Bitcoin se fait par les banques. En réalité, il y a beaucoup plus de risques et de contraintes à ce que des clients achètent du Bitcoin via leurs banques.

Avec le Bitcoin, vous devenez votre propre banque avec tous les avantages et les responsabilités que cela induit. En laissant votre banque avoir le contrôle, vous pourrez à tout moment devenir un non-bancarisé du système Bitcoin.

Les personnes qui se réjouissent de cette nouvelle d’importance qu’est l’autorisation donnée aux banques Américains d’acheter et de détenir du Bitcoin pour leurs clients ont selon moi une vision uniquement pécuniaire et spéculative du Bitcoin.

Bien sûr, le prix du Bitcoin devrait effectivement augmenter suite à l’achat de Bitcoin réalisé par des clients des banques Américaines.

Malheureusement, cette augmentation du prix du Bitcoin se fera au détriment des véritables valeurs de la révolution Bitcoin.

Conclusion

Je pense donc qu’un gros travail d’éducation est à faire par les Bitcoiners. Ils devront expliquer au grand public que l’achat de Bitcoin doit être fait en direct. C’est le seul moyen de sortir du système actuel pour prendre le contrôle total sur ce que vous possédez.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Cela implique que vous serez alors en charge de la sécurité des vos Bitcoins. Avec un petit peut de formation, cela n’a rien de si compliqué. C’est le maigre prix à payer pour être réellement libre. A mon sens, le jeu en vaut clairement la chandelle. Mais comme toujours, c’est à vous qu’appartient la décision finale.

three gold-colored bitcoins on black surface

Bitcoin (BTC) le 2 décembre 2020 – Les montagnes russes

Les marchés sont instables : les taureaux refusent de céder malgré la pression des vendeurs tirant le prix du Bitcoin (BTC) à des niveaux proches des 18 000 USD. Certains s’attendent à ce que Bitcoin franchisse les 20 000 USD lors de sa…

Accumulez du Bitcoin (BTC) chaque jour sans y penser – Les 3 Packs d’Investissement Crypto qui changent la donne

Le marché crypto a les (petits) défauts de ses (grandes) qualités : pas un jour ne se passe sans la sortie d'un nouveau projet, d'une nouvelle mécanique d'investissement, d'une nouvelle méthode inédite pour se servir de l'insolente croissance de Bitcoin…
three gold-colored bitcoins on black surface

Un géant financier japonais lance une offre de prêt en Bitcoin (BTC)

Un Bitcoin (BTC) en passe de devenir aussi rare (voire plus) rare que l’or : si on ne peut plus en acheter, on peut toujours recourir aux emprunts. SBI Group proposera prochainement des services de prêts en BTC, rémunérant ses clients…
Bitcoin vs Altcoins

Bitcoin (BTC) le 1er décembre 2020 – Toujours plus haut !

Le prix du Bitcoin (BTC) a atteint un nouvel ATH aujourd’hui, 1er décembre 2020. Bitcoin a bénéficié du soutien des baleines et notamment des investisseurs institutionnels sur la route vers les 20 000 USD. Doit-on s’attendre à un autre krach avec…
Golden bitcoin on pile of one hundred Chinese yuan banknotes background. Cryptocurrency, digital currency with yuan money bills.

Le parti communiste chinois détient 1 % des Bitcoins (BTC), que va-t-il en faire ?

Mine de rien, plusieurs nations, et non des moindres, accumulent des Bitcoins (BTC). Nous ne savons pas exactement qui mine en Chine mais c’est un fait qu’environ 50 % des mineurs viennent de là-bas. Ajoutez à cela l’Iran et le…