Bitcoin (BTC) est une protection contre la perte de toutes Libertés

Vous êtes observé, là, en ce moment même. Votre historique de navigation internet est parasité par des cookies mouchards. Votre smartphone est plus efficace qu’un bracelet électronique et, lorsque vous sortirez de chez vous, il y a de bonnes chances qu’un cyclope vous filme. Si ça se trouve, il essayera même de scanner votre visage pour identification par reconnaissance faciale. Mais il y a bien pire. Si les banquiers arrivent à leur fin en faisant disparaître le cash, dernier bastion de notre vie privée, il ne restera plus que Bitcoin pour nous évader d’une prison à ciel ouvert…


Capitalisme de surveillance

Notre société a fusionné avec la machine. Nos moindres faits et gestes sont enregistrés, offrant aux grands architectes de la data le pouvoir de sonder au plus profond de nos êtres. Facebook vous connait mieux que quiconque et, qui sait, peut-être déjà mieux que vous-même

Des chercheurs de l’université de Cambridge l’ont prouvé en passant les « likes » de 17 000 utilisateurs au crible d’un algorithme avant de comparer leurs résultats avec les tests de personnalité des intéressés ainsi que de leurs proches.

Le verdict fut sans appel. Avec assez de likes, la machine s’est montrée capable de cerner les traits de caractère des cobayes mieux que n’importe quel autre proche. Il lui a fallu à peine 10 « likes » pour surclasser un collègue de travail, 70 dans le cas d’un colocataire, 150 pour un parent et 300 pour un ou une épouse…

Combien de fois avez-vous « liké » ou partagé quelque chose sur internet ? Combien de recherches avez-vous faites dans Google ? Quel genre de contenu avez-vous consulté ? Plutôt des conférences scientifiques ou bien les replays de touches pas à mon poste ?…

Pensez-vous que les GAFAM effacent régulièrement les données qu’ils possèdent sur nous ou bien qu’ils étoffent en temps réel le reflet numérique de notre moi profond à mesure que nous vieillissons ?

Machine Learning the Futur

Nous sommes entrés dans l’ère de “l’intelligence artificielle” (IA) qui, entre de mauvaises mains, pourrait facilement précipiter l’avènement d’un totalitarisme digne des romans d’Orwell.

Pour faire court, le Machine Learning est un algorithme qui s’autoconstruit via le croisement de similarités (patterns) trouvées dans une multitude de paquets de données. Il en ressort des « schémas » qui, lorsqu’alimentés avec de nouvelles données, permettent de faire des déductions/prédictions. Vous n’avez rien compris, c’est normal.

Imaginez par exemple que vous vouliez catégoriser tous les livres pour enfants… Vous pourriez construire un algorithme simple en intégrant des catégories que vous aurez vous-même définies. Avec le Machine Learning, la machine va trouver toute seule les schémas éditoriaux (catégories) qui pourront être utilisés pour classer chaque nouveau livre.

Le risque étant qu’un dictateur se livre à un autodafé numérique avec tout ce qui sera jugé contraire à son idéologie… Vous pouvez aussi appliquer le Machine Learning aux comportements humains… Le film Minority report, dans lequel il est possible d’être arrêté par la police avant même de commettre un délit, est un bel exemple des dérives inéluctables et dystopiques que la construction systématique de schémas comportementaux porte en son sein.

Don’t be Evil

Le slogan de Google dont' be evil

Les modèles prédicatifs bâtis grâce à la moisson de nos données sont une arme redoutable entre les mains d’une poignée de CEOs non élus qui ne se gênent pas pour hacker la démocratie. Savoir de quel bord politique chaque utilisateur de Facebook se trouve est une information inestimable.

Peu de choses sont plus précieuses que d’avoir les IP des indécis à la veille de l’élection présidentielle américaine. Vous pouvez faire pencher la balance en frappant de manière chirurgicale ceux qui ne savent pas encore pour qui voter. Il suffit de diffuser sous leurs yeux des promesses de campagne leur tenant à cœur, ce qui n’est pas très dur lorsque vous avez auparavant classé toute la population par types de personnalités.

Cambridge Analytica, cette sombre firme qui a aidé Donald Trump à se faire élire (ce qui n’était pas gagné…), a profilé plus de 80 millions d’américains selon 32 types de personnalités avant de les manipuler via une palette de 10 000 messages différents (fake news et incitations à la haine incluses)…

Où est la frontière ? Même nos historiques d’achat sont scrutés ! MasterCard a été pris la main dans le sac en les vendant à Google… Nos achat sont l’une des rares données sur laquelle nous avons encore la main si nous payons en liquide. Mais là aussi, Big Brother avance ses pions.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.
Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Dis-moi ce que tu consommes et je te dirai qui tu es

Nos habitudes de consommation sont une donnée qui intéresse au plus haut point l’industrie pharmaceutique. Nous serions probablement surpris par ce que nous pourrions découvrir en croisant les historiques d’achat avec des carnets de santé numérisés. Et gageons que nous trouverions probablement d’étroites corrélations entre la consommation de produits aspergés de pesticide Monsanto et le cancer…

Les assurances et les banques seront quant à elles heureuses de savoir si vous achetez des cigarettes, de l’alcool ou de la nourriture grasse. Ces données, croisées avec d’autres informations, comme votre activité sportive, révéleront la date de votre mort. Un tel profil-risque pourrait devenir le paramètre principal dans la décision de vous octroyer une assurance-vie ou un prêt…

L’historique d’achat est probablement le Graal de la data car il peut trahir des traits de personnalités hautement intimes et révélateurs. La disparition totale du cash est donc un projet foncièrement totalitaire préparant le terrain à un apartheid 2.0 prenant déjà doucement forme du côté de la dictature chinoise.

L’empire du milieu teste actuellement dans plusieurs grandes villes une « cryptomonnaie » dont l’amalgame trompeur avec le Bitcoin est en réalité le prélude à une société sans cash. Le but ? Priver les citoyens frondeurs de libertés et favoriser l’ascension des plus serviles dans la hiérarchie sociale

Une véritable fabrique de clones chinois est en préparation depuis que le parti communiste s’est mis en tête d’enchaîner chaque citoyen à un « crédit social ». Dit autrement, une note concoctée par un implacable algorithme (fasciste) faisant la chasse à ceux qui ne se sont pas dans la “norme“.

Crédit Social

« Le but du Crédit Social est de restaurer la morale. Nous voulons atteindre le même niveau de civilité que les pays développés. Il faut que tout le monde soit intégré. »

Lin Junlyue, père du système de crédit social

Abattez un arbre et il vous en coûtera 50 points. 2 points de perdus si vous possédez un chien. Une bagarre ? 10 points. Toute la vie des Chinois est désormais codifiée de manière binaire et ceux qui ne se montrent pas assez sages se voient interdire la consommation de luxe (prendre l’avion, acheter une voiture, mettre ses enfants dans une école privée). Il est également possible de se voir interdire de dépenser son épargne ou d’être élu…

La liste noire des mauvais citoyens est consultable en ligne et chacun d’entre eux se retrouve gratifié d’une sonnerie de téléphone spéciale… Mieux encore, un message enregistré signale avant la communication que l’interlocuteur est sur liste noire…

Fréquentez des amis mal notés, critiquez le parti en ligne, oubliez de visiter vos parents, et vous devrez faire la queue pour vous faire soigner, votre connexion internet ralentira et le ticket de métro vous coûtera plus cher. Entrez dans le moule et c’est la garantie de jouir de réductions d’impôt, entre autres avantages.

Comment récupérer des points ? En donner son sang, en s’enrôlant dans une association bénévole, etc..

Bitcoin

Bitcoin est l’antithèse d’un système monétaire dans lequel n’importe qui peut se retrouver du jour au lendemain interdit de dépenser son argent par Mr Algo. Le Bitcoin est une assurance contre l’inflation, les taux négatifs et les « bail-in » (ponction de votre épargne pour renflouer la banque) mais surtout contre la perte de quasiment toutes ses libertés…

Qui peut affirmer que jamais les démocraties occidentales ne sombreront dans un totalitarisme dystopique ? Dans un monde où la production de pétrole va inéluctablement diminuer à partir de maintenant, qui peut affirmer que les États ne se serviront pas de la surveillance de masse et la fin du cash pour garder le contrôle d’une société de consommation en déliquescence ? Voyez comment Macron, émissaire souriant des milliardaires, réprime dans le sang les Français qui manifestent…

Qui peut douter que la surveillance de masse instaure un climat de paranoïa et d’autocensure se muant lentement en aliénation inconsciente dont le résultat est une inhibition face à l’oppression beaucoup plus efficace que n’importe quelle compagnie de CRS ? N’est-ce pas en vérité précisément ce pour quoi la loi « haine » a été proposée, avant d’être logiquement coulée par le conseil constitutionnel ?

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Le Bitcoin n’est pas un casino. Il est un rempart inexpugnable contre une dystopie devenue réalité en Chine et dont nous pouvons craindre que nos dirigeants s’inspirent un jour. Il est un garant de vos libertés si nous aussi nous devions sombrer sous la coupe d’une IA tutélaire.

Avec Bitcoin (BTC) achetez-vous un jet privé

La Lambo, c’est dépassé. Offrez-vous un Jet Privé avec vos Bitcoins (BTC) !

L’un des indicateurs de l’adoption du Bitcoin (BTC) et des cryptomonnaies de façon générale réside dans la capacité à l’utiliser pour acheter des biens et services. Si plusieurs vendeurs à travers le monde acceptent ce moyen de paiement, il existe…
L'essor de la DeFi rappelle les débuts de Bitcoin (BTC) et d'Ethereum (ETH)

Pourquoi l’essor de la DeFi rappelle tant la jeunesse de Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH) ?

Si quelques mois plus tôt on évoquait la thèse de l’effet de mode, il serait sans doute raisonnable de reconnaitre que la DeFi pose sereinement ses marques dans l’industrie. Un temps pointé du doigt pour ses records en termes de…
Distributeur Bitcoin (ATM)

Bientôt du Bitcoin (BTC) à tous les coins de rues ? Le nombre d’ATM BTC bat tous les records

L’occupation territoriale : une stratégie classique utilisée lors des opérations militaires visant à conquérir du terrain. Bitcoin (BTC) continue sa conquête du terrain avec la multiplication des distributeurs de Bitcoins ou des Bitcoin ATM (BTM) au fil des ans ; ces derniers…
Bitcoin, le vilain petit canard de la finance traditionnelle

Bitcoin (BTC) le 20 septembre 2020 – Merci la FED !

Bitcoin (BTC) se négocie dans la zone des 9 800 USD – 11 130 USD depuis maintenant une semaine. Le BTC a encore 10 jours pour absorber le chandelier rouge mensuel actuel, en montant au-dessus des 11 670 USD. Au menu de notre…