Bitcoin (BTC) pourrait réduire les inégalités monétaires sur la planète !

Inégalités-Bitcoin

Les études statistiques sont formelles, l’endroit ainsi que la famille dans laquelle on naît sont des facteurs déterminants de notre réussite future. Aujourd’hui, les enfants qui naissent dans les pays développés auront en général beaucoup moins d’obstacles à surmonter que ceux qui naissent dans les pays émergents ou non développés. La technologie est un outil qui permet aujourd’hui de réduire ces inégalités à l’échelle internationale. Si Internet a été une première étape, la blockchain a le potentiel de complètement changer la donne et redessiner le visage de l’économie internationale actuelle ! Observons comment.

Une des principales sources d’inégalités dans le monde actuel est la puissance de la monnaie du pays dans lequel on vit.

Le dollar et l’euro sont beaucoup plus puissant que la monnaie nationale de la Somalie ou de l’Inde par exemple. Si il y a encore beaucoup de chemin à parcourir avant l’adoption globale de Bitcoin ou d’une autre cryptomonnaie pour soutenir l’ensemble des économies, le nombre de distributeurs de Bitcoins en forte croissance aux quatres coins du monde est une des étapes vers ce “nouveau monde”. 

Les populations des pays où il règne une instabilité économique et monétaire sont prêts à passer à Bitcoin, qui, s’il reste encore très volatile, offre bien souvent plus de certitudes que les gouvernements locaux. On a notamment pu constater grâce à la transparence de Bitcoin, des véritables mouvements de ruée vers le Bitcoin au Venezuela à cause de l’instabilité de la monnaie nationale. 

Mais alors, en quoi une adoption globale de Bitcoin permettrait-elle de réduire les inégalités ? 

Et bien c’est très simple, cela se comprend très facilement avec un exemple, pour cela, faisons un saut dans le monde de demain. Imaginons donc un monde ou Bitcoin serait adopté globalement, les prix sont affichés en satoshis, les salaires sont payés en Bitcoin et toute l’économie repose sur le Bitcoin. Lorsqu’une personne devra payer les frais de scolarité pour placer son enfant dans une bonne école, il existera peut être encore des difficultés dû aux écarts de salaires entre les pays, mais en tout cas il n’existera plus de problèmes liés à la faiblesse d’une monnaie nationale.

Cet exemple est également très parlant lorsque l’on traite de tourisme ou de voyage, aujourd’hui les personnes en provenance des pays qui ont une monnaie faible et qui peuvent voyager font partie de la classe la plus aisée de leur pays ! Une adoption de Bitcoin pourrait permettre une réduction des inégalités sur ce plan  également. 

Un dernier élément en faveur d’une adoption de Bitcoin est la réduction du phénomène de “fuite des cerveaux”.

Ce phénomène définit le mouvement des individus ayant reçu une éducation de haut niveau dans leur pays d’origine et qui souhaitent partir dans les pays développés pour avoir un salaire dans une monnaie forte notamment. Or ces personnes sont des entrepreneurs en puissance qui aurait pu créer des entreprises et des emplois dans leur pays d’origine. Ne plus inciter ces individus à rejoindre les économies développées et leurs monnaies fortes permettrait ainsi de rééquilibrer la répartition des emplois sur la planète. 

Ceci prendra sans doute des années, voir des dizaines d’années à se réaliser, cependant il est intéressant de prendre conscience que s’engager dans une révolution blockchain et cryptomonnaie pourrait nous diriger vers un horizon international moins inégalitaire d’un point de vue économique et monétaire. 

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

Le Bitcoin (BTC) maintenant une forme légale de paiement en Nouvelle-Zélande

Le ministère des finances néo-zélandais a annoncé dans son rapport d'Aout que les cryptomonnaies étaient maintenant une forme légale et taxable de paiements. Ce même rapport donne aussi un cadre légal qui permet aux entreprises de payer leurs employés en cryptomonnaie.
india-crypto

La Cour Suprême indienne pourrait juger illégale l’interdiction des cryptomonnaies

Le 14 août, la Cour Suprême indienne entendait les arguments de l'Internet and Mobile Association of India (IMAI) contre la Reserve Bank of India (RBI). L'IMAI aurait plaidé que la RBI a dépassé son domaine de juridiction en proposant une interdiction générale des cryptomonnaies en…

Bitcoin (BTC) pourrait passer sous les 10.000$ : Pourquoi ?

Le bitcoin flirte ces derniers jours avec la barre psychologique extrêmement importante des 10.000$ et certains indicateurs montrent que la cryptomonnaie la plus importante n'est pas à l'abri d'un nombre à quatre chiffres. L'étude précise des indicateurs montre néanmoins que Bitcoin pourrait remonter à 10.700$…
hong-kong

Manifestations à Hong-Kong : Bitcoin (BTC) s’échange à prix d’or

La demande de Bitcoin à Hong-Kong s'est envolée ces derniers jours alors que la région chinoise de 7 millions d'habitants manifeste pour plus de démocratie et un moins grand contrôle chinois. La perte de confiance dans le yen sur la péninsule asiatique s'est traduite par…
goldman_sachs_prix_bitcoin

Goldman Sachs prédis le prix du Bitcoin (BTC) à 13 971 $.

Dans une note aux clients, Goldman Sachs a donné une prévision optimiste du prix du Bitcoin (BTC). Partagée sur Twitter le 11 août, la note suggère un objectif à court terme de 13 971 $.