Bitcoin – Le Jour d’Après

Nous sommes le 13 Mars 2020. Sans trop m’avancer, je peux déjà vous dire que la journée du 12 Mars 2020 restera gravée dans les annales du Bitcoin, et plus généralement dans l’industrie des cryptomonnaies. La semaine avait déjà mal commencé pour le Bitcoin. Au cours du week-end du 8 et 9 Mars 2020, son prix était ainsi passé de $9.1K à $7.7K. A l’incertitude née de la propagation du coronavirus autour du monde s’était rajouté le démarrage d’une véritable crise pétrolière à l’initiative de l’Arabie Saoudite.


Autopsie d’un krach du Bitcoin

Au cours des premiers jours de cette semaine, les marchés financiers ont également continué à perdre énormément de valeurs. La plupart des places boursières ont ainsi perdu plus de 10%. Ces pertes venant s’ajouter à ce qu’elles avaient déjà perdu depuis le début du mois de Février 2020.

Le lendemain du krach de Bitcoin, l'heure des questions

En ce 12 Mars 2020, les mesures prises par le président des Etats-Unis pour lutter contre la propagation du coronavirus sur le sol Américain ont créé un véritable vent de panique sur le marché des cryptomonnaies.

Il faut dire que les mesures prises par Donald Trump sont quasiment sans précédent avec en point d’orgue la suspension quasi totale de tous les vols en provenance d’Europe devant arriver aux Etats-Unis.

Aux alentours de 11 heures UTC, le prix du Bitcoin était encore de $7,300. Et puis, tout d’un coup, en l’espace d’une heure, le prix du Bitcoin a perdu plus de $1,500 !

Sur certaines plateformes d’échanges, telles que Coinbase, le prix du Bitcoin est même tombé aux alentours des $5,400.

Cela représente une baisse de plus de 25% en tout juste une heure. En tenant compte du prix du Bitcoin sur les autres plateformes d’échanges, la baisse était comprise entre 20 et 25% :

Chute du cours de Bitcoin de 25% en 1 heure

En tout juste une heure, plusieurs centaines de millions de dollars ont donc été liquidés sur les plateformes d’échanges.

Dans la nuit du 12 au 13 mars 2020, alors que nous étions en fin d’après-midi du 12 mars aux États-Unis, Bitcoin a de nouveau vu rouge. Alors que son prix s’était stabilisé autour de $5,800, une forte baisse a de nouveau eu lieu, le faisant passer juste au-dessus des $4,000 :

Sur certaines plateformes d’échanges, le prix du Bitcoin est même tombé sous la barre symbolique des $4,000.

Au moment où j’écris ces lignes, le prix du Bitcoin s’est stabilisé aux alentours des $5,000 pour le moment. Néanmoins, les prochains jours vont être extrêmement chaotiques.

En observant le reste du marché des crypto monnaies, on constate qu’aucune crypto monnaie n’a été épargnée lors de cette purge. Le Bitcoin a perdu 33% de sa valeur en 24 heures, et pour certains Altcoins, c’est encore pire :

Etat du marche de la cryptomonnaie post-krach du 12 mars 2020

En quelques heures, la capitalisation boursière de l’industrie des crypto monnaies a perdu plus de 60 milliards de dollars. Les pertes ont même dépassé les 80 milliards de dollars au pire moment de la journée.

En ce jour, les marchés financiers du monde entier n’ont évidemment pas été épargnés comme vous pouvez l’imaginer. Les pertes se situant généralement entre 8 et 15 %.

Même l’or, qui est une valeur de refuge reconnue depuis des siècles, a perdu 4% en cette journée noire.

Tout ceci traduit la peur et la panique des investisseurs qui cherchent avant tout à obtenir un maximum de liquidités. On assiste donc bel et bien à une véritable crise de liquidités qui n’en est qu’à ses balbutiements.

Voilà la situation alors que nous sommes le jour d’après cette terrible purge sur le marché des crypto monnaies, et sur l’ensemble des marchés financiers.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Et maintenant ?

La grande question désormais est de savoir ce que l’avenir nous réserve. Comme je vous explique toujours, nul ne peut prédire l’avenir. Néanmoins, je vais vous livrer mon sentiment.

Lorsqu’une crise d’une telle envergure s’installe, une grande majorité de personnes panique. La peur entraîne ces personnes à vendre à tout prix ce qu’elles possèdent sur des marchés liquides afin de récupérer un maximum de cash…y compris Bitcoin.

Ainsi, ces personnes sont mêmes prêtes à vendre leurs actifs bien en-deçà de leur véritable valeur. L’important est d’obtenir du cash à tout prix.

Les marchés financiers plongent pour cette raison, et l’or également, alors que le métal précieux est unanimement reconnu comme une valeur refuge par temps de crise.

Tout ceci ne remet pas en cause le statut de l’or. En revanche, cela confirme qu’aucun marché liquide ne sera épargné dans les jours et semaines à venir.

Beaucoup arguent que la forte chute du prix du Bitcoin à laquelle nous venons d’assister hier remet en cause son statut de valeur refuge par temps de crise. Personnellement, je ne le pense pas.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Tout comme l’or, le marché du Bitcoin est liquide. De fait, les investisseurs ne l’ont pas épargné au moment de retirer le maximum de liquidités en prévision de la crise économique à laquelle nous risquons d’assister.

Le prix du Bitcoin a frappé un plus bas aux alentours des $4K hier.

Et Bitcoin pourrait encore chuter aux alentours des $3.5K ou $3K, mais je ne pense pas qu’il ira bien plus bas. Les personnes les plus susceptibles de capituler ont quasiment toutes quitté le marché désormais. Les derniers étant sorti aujourd’hui.

Les personnes qui restent sur le marché sont celles qui croient fondamentalement dans le Bitcoin et sa révolution. Ces personnes sont des Bitcoiners qui soutiendront le Bitcoin quoi qu’il arrive. Leur stratégie est simple :

HODL Bitcoin, quoi qu’il advienne.

C’est également ma stratégie, et c’est la raison pour laquelle j’ai profité de cette chute du prix du Bitcoin pour échanger de la monnaie fiat contre des Bitcoins supplémentaires.

C’est un choix personnel qui n’engage que moi, mais qui est partagé par des milliers d’autres Bitcoiners.

Dans les jours et semaines à venir, la Réserve Fédérale Américaine (FED) va probablement devoir abaisser à nouveau les taux d’intérêt. Elle vient déjà de le faire le 3 Mars 2020 en décidant à l’unanimité d’une baisse historique de 50 points de base.

Mais cela ne sera probablement pas suffisant pour sortir les Etats-Unis de cette crise économique majeure qui est en train de naître.

Donald Trump appelle d’ailleurs des ses vœux à ce que la Réserve Fédérale suive le chemin de la Banque Centrale Européenne en abaissant les taux d’intérêts jusqu’à zéro, voire à aller jusqu’à des taux négatifs.

La suite logique de cette décision sera l’application d’une politique de quantitative easing qui permettra d’injecter des liquidités pour soutenir le système.

Forcément, une telle décision va augmenter la masse monétaire en circulation, ce qui dévaluera encore la valeur de ce que vous possédez en dollar Américain.

Les hommes politiques et banquiers centraux savent que ce qu’ils font dévaluent ce qu’une majorité de personnes possèdent, mais elles continueront à appliquer cette politique, car c’est la solution qu’elles ne cessent d’appliquer depuis des dizaines d’années.

L’Europe, qui affiche déjà des taux d’intérêts négatifs de -0.50%, appliquera probablement également une politique de quantitative easing pour éviter que le système actuel ne s’effondre totalement.

La gestion de la crise économique via cette politique monétaire d’inflation continue de la masse monétaire en circulation va se produire au moment même où le Halving du Bitcoin est en approche.

Nous sommes désormais à moins de 60 jours du troisième Halving du Bitcoin.

Aux alentours du 11 Mai 2020, la création journalière de nouveaux Bitcoins sera divisée par deux quoi qu’il se passe. L’inflation annuelle de l’offre en Bitcoins disponible passera sous les 2% pour la première fois. Elle s’établira à 1.8% jusqu’au prochain Halving qui aura lieu 210,000 blocs plus tard.

La politique de création monétaire du Bitcoin est programmée et prédictible.

Aucun humain ne peut prendre la décision arbitraire de la changer. Je crois sincèrement que ce modèle qui fait du Bitcoin la chose la plus rare que l’homme n’ait jamais créé va permettre au prix du Bitcoin de décoller une fois que la crise se sera réellement installée.

Le Bitcoin chute actuellement, mais c’est principalement car tout le monde recherche de la liquidité.

L’or avait chuté en 2008 de plus de 20% au moment où la crise bancaire et financière avait éclaté. Cela ne l’avait pas empêché par la suite de jouer son rôle de valeur refuge une fois la crise réellement installée. Son prix augmentant ensuite fortement. Pour le Bitcoin, je vois un scénario identique dans les mois et années à venir. A la différence près que l’offre en Bitcoin ne cessera de diminuer au moment même où la demande se fera de plus en plus forte.

De mon côté, je ne vois donc aucune raison de paniquer face à cette purge sur le marché des cryptomonnaies. Malgré la crise, les fondamentaux du Bitcoin sont les mêmes, et les événements vont même dans le sens de la forte augmentation que tous les Bitcoiners prévoient pour le prix du Bitcoin dans les 18 mois qui suivront son Halving de Mai 2020.

Enfin, n’oubliez jamais cette citation de Warren Buffett :

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

“Ayez peur quand les autres sont avides et soyez avide quand les autres sont effrayés”
 —  Warren Buffett

Aujourd’hui, alors que la peur est extrême sur un marché du Bitcoin en pleine crise, je crois que l’heure est venu pour vous d’être avide.

two gold Bitcoins

Les institutionnels ont aidé au rallye du Bitcoin (BTC) avec des volumes en forte augmentation

Alors que le Bitcoin (BTC) connait actuellement une hausse sur le marché ces dernières semaines, les analystes s’intéressent aux facteurs ayant favorisé ou déclenché ce cycle. L’examen de certains paramètres a permis à CryptoCompare de révéler dans un récent rapport…
Bitcoin (BTC) le 30 octobre 2020

Bitcoin (BTC) le 29 novembre 2020 – Piège haussier ou vraie prouesse ?

Bitcoin (BTC) peut-il clôturer le mois de novembre 2020 aux environs des 19 000 USD ? Le BTC n’a pas encore absorbé l’énorme chandelier rouge du 26 novembre 2020 mais, c’est en bonne voie. Un nouvel investisseur institutionnel pourrait bientôt pousser le…
A dolmen in the forest trace of celts in the brittany region

Bretton Woods 2.0, pourquoi serait-ce un désastre ?

La thèse d’un Bitcoin (BTC) agissant comme une banque centrale mondiale, faisant office de référence pour les autres monnaies, ne tiendrait donc finalement pas la route ? On négocie un second Bretton Woods. Le premier avait couronné le dollar ; le second…
Bitcoin on Wood Grain

Ray Dalio admet qu’il manque peut-être quelque chose avec Bitcoin (BTC)

Si seulement on avait une trace de toutes les discussions autour de Bitcoin (BTC) par les personnes impliquées d’une manière ou d’une autre dans sa création, durant l’ère pré-BTC. On saurait au moins avec plus de certitude le destin que…
Bitcoins

Bitcoin (BTC) le 28 novembre 2020 – Les 30 000 USD !

Et si Bitcoin (BTC) visait maintenant les 30 000 USD ? C’est trop tôt pour une prévision aussi optimiste ? Le BTC a repris le chemin de la hausse aujourd’hui, 28 novembre 2020. Il s’attaque déjà à une première zone de résistance dont…