Bitcoin, Mort en sursis ou Monnaie Eternelle ?

Il y a quelques jours, Bitcoin (BTC) en a poussé beaucoup à des bouffées de pessimismes pathologiques. Parmi eux, les plus alarmistes en sont même arrivés à affirmer que la reine des crypto était en train de mourir. “Encore une fois”, auraient tendance à considérer les bitcoiners les plus aguerris. La récente situation de baisse de prix amène en effet une nouvelle fois à l’apparition d’une rhétorique récurrente – devenue au fil du temps inséparable au Bitcoin – et revenue à de nombreuses reprises au cours des 10 dernières années, à chaque fois que Bitcoin a eu l’outrecuidance de ne pas continuer sa trajectoire “To The Moon sir”. Pourtant les analyses se succèdent, et chacun en profite pour le rappeler en s’appuyant sur des faits concrets : Bitcoin n’est pas à l’agonie et comment cela serait-il possible : Bitcoin est immortel !

Un ralentissement de Bitcoin, prélude à une mort imminente ?

La valeur de BTC a connu une récession historique tout autant que fulgurante il y a quelques jours. La situation récente s’est manifestée par une baisse de son cours, en complément d’une capitulation des mineurs. Les conséquences ont été importantes, et de nombreux petits détenteurs ont failli sur leur position HODL, vendant alors à tour de bras leur BTC. Sans même parler du hash rate (la difficulté de minage de la blockchain), qui a connu un gros coup de mou…

chute du hashrate de la blockchain Bitcoin

En parallèle, au cours des derniers jours, le nombre de transactions sur la blockchain s’est également fortement réduit, passant de 350 000 à 230 000 opérations journalières. De telles statistiques suffisent-elles à prononcer une disparition imminente ou à venir de BTC ?

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Un Bitcoin bien vivant, mais… une décélération en raison de facteurs multiples

Dans un post sur Twitter, Nic Carter, analyste et cofondateur de Coin Metrics, évoque plusieurs raisons pour expliquer la situation récente de BTC et pour confirmer ou infirmer son éventuelle extinction.

Développée sur Coingape, l’analyse de Carter consiste à observer les transactions sur les protocoles OMNI et Veriblock.

La proportion de transactions Veriblock devenait en effet alarmante pour Bitcoin à un moment. Ces protocoles utilisent la fonction de données arbitraires – et en particulier OP_RETURN – pour la vérification et le stockage de données tierces sur la blockchain. En isolant les transactions OP_RETURN, il devient possible d’avoir une vision sur la proportion des transactions non OMNI. Il constate alors que, comme le réseau de test Veriblock a été désactivé au début 2019, les opérations avec ce protocole ont également diminué.

Finalement, Carter en conclut que le volume habituel de transaction est donc resté stable, ce qui est un signe qui est loin d’indiquer la moindre déliquescence de Bitcoin.

D’autres facteurs, comme celui du traitement par lots des transactions Bitcoin sur Coinbase, pourraient amener à faire penser à une prochaine extinction de la reine des crypto.

En effet, un tel processus peut amener à une réduction de 50 % de la charge de la blockchain, mais comme l’a indiqué le PDG de Coinbase, Brian Armstrong, son processus est aujourd’hui bien plus efficace qu’auparavant.

Carter indique enfin que même si une baisse du nombre de transactions est remarquée, ce paramètre a été largement contrebalancé par un montant de BTC déplacé en hausse.

Pour le cofondateur de Coin Metrics, la réunion de ces nombreux facteurs justifie donc le recul récent de BTC. La baisse du volume de transactions ne signifie en aucune manière la “mort de Bitcoin”, selon Nic Carter, car si disparition il fallait anticiper, le marché serait confronté à un colossal pic de ventes. La mort de Bitcoin, ce ne sera pas encore pour cette fois !

Bitcoin le 1er juin 2020 – Le Point Rouge qui va affoler les Taureaux

Bitcoin (BTC) de retour à ses niveaux d’avant le Black Thursday : fait ! Bitcoin clôturant le mois de mai 2020 durant lequel a eu lieu le halving, avec un fort risque de capitulation des mineurs, sans oublier les rumeurs d’un Satoshi Nakamoto déplaçant ses BTC et,…

Ebang, un géant du minage de Bitcoin aux pieds d’argile ?

Bitcoin (BTC) sur les marchés financiers traditionnels classiques : sacrilège ? Une autre société de production de matériels de minage de BTC veut faire son entrée en bourse sur le Nasdaq. Une autre, car elle n’est pas la première et, peut-être ou probablement pas la dernière à…

Fiscalité Bitcoin et Crypto – Le Guide Facile pour remplir sa déclaration fiscale

Comment déclarer ses cessions imposables de Bitcoin et de cryptomonnaies pour la déclaration de revenus 2019 en ligne Impôt.Gouv ? Dans votre Tribune Droit et Fiscalité de Bitcoin et des cryptoactifs, après avoir étudié quoi déclarer aux impôts, il est temps d'apprendre à comment s'y…

1 Bitcoin sur 10 est immobile … définitivement ?

Combien de Bitcoins avez-vous aujourd’hui dans vos wallets ? Bitcoin (BTC) se fait de plus en rare et, ceux qui en ont ne sont pas toujours enclins à les céder. Si vous êtes un adepte du « wait and see », prenez garde à ne pas « waiter » pas…

Bitcoin le 31 mai 2020 – Le retour du fameux BTC à 1 million de dollars

Bitcoin (BTC) a attaqué les 9 700 USD aujourd’hui, 31 mai 2020 ; trop tôt pour une échappée, ce ne fut qu’une brève incursion. La pression à la vente a vite fait de faire redescendre Bitcoin au niveau des 9 460 USD, au moment où nous rédigeons cet…
Pub