Journal d’un Crypto Trader – Le Bitcoin (btc) pris entre nouilles et burgers

Journal d’un Crypto Trader #10


Beaucoup de nouvelles politiques sur le Bitcoin cette semaine. Les 4 plus grosses sont 1/ le tweet de Trump sur le Bitcoin et les cryptos, 2/ l’annonce de la banque centrale chinoise sur le yuan,  3/ la déclaration de Jérôme Powell, patron de la réserve fédérale américaine sur le Bitcoin et 4/ un projet de loi aux Etats-Unis qui stopperait les grosses compagnies technologiques de proposer des services financiers et des cryptos.

Première nouvelle, Trump a tweeté qu’il n’était pas fan du Bitcoin et des autres cryptos. Je trouve cela assez positif quand on sait que Trump peut être vraiment virulent quand il le veut. Le marché n’a pas réagi à cette nouvelle.

La deuxième nouvelle est que Jérôme Powell pense que le Bitcoin n’est pas un moyen de paiement et sera au mieux une réserve de valeur spéculative au même titre que l’or. Jérôme Powell, on se fout un peu de ce qu’il dit, surtout que Trump fait tout pour le virer. 

La troisième nouvelle est un peu plus ennuyeuse. Un officiel de la banque centrale chinoise aurait déclaré que la Chine prendrait les mesures nécessaires pour assurer la stabilité du yuan. Le mois dernier j’avais expliqué que la hausse du bitcoin était sûrement soutenue par la peur chinoise d’une dévaluation de leur monnaie, le Bitcoin devenant un refuge évident pour les chinois afin de protéger leur patrimoine. Si le risque d’instabilité s’affaiblit, les chinois pourraient moins soutenir le Bitcoin. 

La dernière nouvelle est sûrement la raison de la correction de la fin de la semaine. Le congrès américain, roi de la libre concurrence, travaillerait sur une loi qui tuerait dans l’oeuf le projet Libra de Facebook en interdisant les compagnies technologiques de fournir des services financiers ou des cryptocurrencies. Le projet Libra, avec tous ses défauts, est un bon moyen de familiariser le commun des mortels aux cryptos. Cela montre que le lobby bancaire est toujours très puissant aux États-Unis et feront tout pour garder leur pré carré.

Donc beaucoup de nouvelles qui expliquent cette forte pression vendeuse. Je pense que dans quelques semaines/mois, on aura oublié tout ça. Malgré ses nouvelles, le Bitcoin reste tout de même entre les 10,000$ et 13,000$. Ce qui reste un signe très positif.

A la prochaine, pour une nouvelle descente dans le crypto terrier.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Avertissement : je ne suis pas votre conseiller patrimonial et mon journal n’est pas une liste de conseils financiers, c’est juste mon journal que je partage.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
Bitcoin currency with blockchain concept on laptop keyboard with coins and charts and graphs.  Crypto investment security and strategy.

Bitcoin (BTC) le 28 octobre 2020 – Le Retour de Flamme

Il faut une pause de temps en temps : les taureaux doivent se ressourcer. Bitcoin (BTC) chute en-dessous des 13 000 USD aujourd’hui, 28 octobre 2020, mais, ce n’est pas encore la rentrée des ours – ils hiberneront peut-être durant cet hiver.…

JP Morgan entrevoit un Bitcoin (BTC) à 130 000 $

JP Morgan a fini de retourner sa veste vendredi dernier. La banque new-yorkaise ne tarit plus d'éloges à propos du Bitcoin. L'analyste Nikolaos Panigirtzoglou déclare dans une note sur la stratégie globale de la firme que le Bitcoin est désormais…
Fidelity est à fond sur le Bitcoin

Pour Pompliano, Bitcoin (BTC) atteindra facilement les 250.000$

4 Bitcoins (BTC) à 1 million de dollars d’ici fin 2021 : c’est le pari d’Anthony Pompliano qui s’attend donc à un énorme coup de pump sur les marchés BTC en un peu plus d’un an. Bitcoin peut compter sur le…

Bitcoin (BTC) le 27 octobre 2020 – La dernière haie avant les 20 000 USD

Encore une journée au paradis pour Bitcoin (BTC) qui enregistre actuellement un gain quotidien de plus de 5%. Le BTC est à un obstacle des 20 000 USD ; Bitcoin plante ses supports et brise pour le moment sans trop de difficulté,…

Mais pourquoi les terroristes et les cybercriminels continuent d’utiliser Bitcoin (BTC) ?

Pour financer leurs activités, cybercriminels et terroristes se sont mis à utiliser les cryptomonnaies comme relais. Une idée de génie à première vue, mais qui finit par se retourner contre eux au final. C’est ce qu’ont notamment expliqué le juge…