Bitmain attaquée en justice par son ancien fondateur

Le cofondateur du géant minier Bitmain, Micree Zhan, qui a été brusquement évincé de l’entreprise la semaine dernière, a déclaré qu’il allait prendre des mesures juridiques pour assurer son retour dans l’entreprise.

Dans une lettre postée sur son fil WeChat mercredi, Zhan s’est adressé publiquement pour la première fois à ce qu’il a décrit comme un coup d’État sans consentement. La semaine dernière, Jihan Wu, co-fondateur de Bitmain, a dit à tout le personnel de Bitmain dans un courriel surprenant que Zhan avait été renvoyé de tous ses rôles, et a interdit aux employés de communiquer avec lui.

Wu a en outre révélé une affreuse lutte de pouvoir entre lui et Zhan lors de la réunion de Bitmain, mardi dernier, après le premier courriel envoyé au personnel. Zhan n’a pas immédiatement publié de déclaration ni répondu aux demandes de commentaires de plusieurs médias.

Mais dans la déclaration de mercredi, Zhan a déclaré qu’il avait été évincé de l’entreprise sans consentement ni connaissance préalable et qu’il avait l’intention de résoudre le problème par des moyens juridiques. Il poursuivra Bitmain au tribunal si nécessaire.

“Je n’ai jamais pensé qu’en tant que personne qui se concentre sur la technologie et les produits, je devais commencer à penser d’un point de vue juridique. C’était embarrassant qu’en tant que cofondateur de Bitmain, actionnaire majoritaire et représentant légal enregistré, j’ai été évincé à mon insu de ce coup d’État lors d’un voyage d’affaires “, a-t-il écrit, ajoutant :

“Je n’avais pas réalisé jusque-là que ces scènes dans les émissions de télévision, où l’on se fait poignarder sur le dos par les partenaires en qui on avait confiance et avec lesquels on se battait, peuvent vraiment se produire dans la vraie vie”.

Bien que la lettre n’indique pas à qui elle s’adresse spécifiquement, Zhan a dit aux employés et aux actionnaires de Bitmain qu’il doit être assuré qu’il ” reviendra à l’entreprise dès que possible par des moyens légaux pour mettre fin à ce moment très critique “.

“Bitmain est notre enfant. Je me battrai pour elle jusqu’au bout avec des armes légales. Je ne permettrai pas à ceux qui veulent comploter contre Bitmain de réussir. Si quelqu’un veut la guerre, nous lui en donnerons une “, dit-il.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

Le chinois AliBaba et Lolli s’associent pour offrir aux américains des « Bitcoins Gratuits »

« L'Amazon chinois » Alibaba a noué un partenariat avec l’application de shopping US Lolli. Dans le cadre de cet accord, chaque achat via le portail de Lolli générera 5% de remboursement en bitcoin (BTC) reversé sur le wallet des utilisateurs américains. L'annonce a été…
Bitcoin va surpasser le SP500

Pour les pros de la Finance, Bitcoin va surclasser l’indicateur star SP500 à l’horizon 2020

Un large sondage a été mis en place par la célèbre société d'audit crypto Chainalysis auprès d'un panel de professionnels de l’investissement et de la Finance. L'horizon de ce sondage ? Leur perception des potentialités des cryptomonnaies et de Bitcoin Ainsi, selon ce public spécialisé…
Payer Airbnb en Bitcoin c'est possible

Payer Airbnb en Bitcoin, c’est désormais possible

L'application de paiement Bitcoin Fold vient d'annoncer qu'elle intégrerait désormais le géant des locations entre-particulier Airbnb sur sa passerelle de paiement. Il devient ainsi possible de payer sa location en Bitcoin (BTC), à l'aide de l'architecture Lightning Network. Satoshi sur le gateau, un cash back (reversement)…

Un tribunal néerlandais ordonne le retrait des fausses publicités de Bitcoins sur Facebook

Selon Reuters, un tribunal néerlandais a décidé que Facebook devait supprimer les publicités d'investissement frauduleuses liées au Bitcoin (BTC) suite au procès intenté contre l'entreprise par John de Mol, le milliardaire créateur de Big Brother.

La Chine encense le Bitcoin dans ses médias

L'agence de presse officielle chinoise Xinhua News Agency a publié un rapport reconnaissant Bitcoin (BTC) comme "la première application réussie de la technologie blockchain".