Block.one (EOS) dépense $30 millions pour le nom de domaine Voice.com

La société derrière la crypto-monnaie EOS, Block.one a versé 30 millions de dollars en espèces pour acquérir le nom de domaine Voice.com. La société Block.one a dépensé une fortune pour permettre à leur nouveau média social, qui avait été annoncé le 1er juin, de porter ce nom.

Cette nouvelle a été confirmée par le fournisseur d’analyses d’entreprises et de logiciels de mobilité, MicroStrategy, qui a vendu ce nom de domaine à Block.one.

C’est un document publié le 18 juin par Securities & Exchange Commission (SEC) qui  atteste que la transaction a été conclue le 30 mai 2019 via le fournisseur de noms de domaine GoDaddy, une société spécialisée dans la gestion de noms de domaine sur Internet et la mise à disposition de services d’hébergement web.

“Block.one a pris une décision stratégique éclairée en choisissant Voice.com comme nom de domaine Internet pour sa nouvelle plateforme de médias sociaux. Le mot “voice” (voix) est simple et universellement compris. Il est également omniprésent – en tant que terme de recherche, il renvoie à des milliards de résultats sur Internet. Un nom de domaine ultra-premium tel que Voice.com peut aider une entreprise à obtenir immédiatement la reconnaissance de sa marque, à lancer un projet, et à accélérer considérablement la création de valeur”

Marge Breya, vice-présidente exécutive et directrice du marketing chez MicroStrategy.

Comme indiqué, Block.one vise à lancer sa propre plateforme de médias sociaux, “plus transparente pour le monde, dans laquelle la valeur d’un contenu de qualité sera réinjectée dans le maintien de la communauté, et non dans les résultats nets de l’entreprise”. La société n’a fourni aucun délai pour le lancement de la plateforme. Cependant, les utilisateurs peuvent déjà s’inscrire pour accéder à la version bêta de Voice.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

Universa blockchain vs Banque centrale de Tunisie, qui manipule qui ?

E-Dinar tunisien – Universa Blockchain sort du silence et contre-attaque

Le CEO de la start-up russe Universa Blockchain s'est fendu d'une explication sur Medium revenant sur le crypto-psychodrame du week-end dernier, sur fonds de l'annonce de la sortie imminente d'un E-Dinar adoubé par la Banque Centrale de Tunisie (CBT). Si la CBT publiera rapidement un…
Recrutement chez Bitstamp

Bitstamp étend ses activités en Asie-Pacifique

Bitstamp, un des leaders de l'industrie des exchanges, étend son empire et s’ouvre à de nouveaux horizons. L’entreprise veut étendre ses activités vers l’Asie-Pacifique (APAC). Pour ce faire, il a engagé Andrew Leelarthaepin pour diriger le développement commercial dans la région. Cette embauche représente une…

La plus grande banque du Canada prête à lancer une bourse crypto ?

La vénérable Banque Royale du Canada s'apprêterait à plonger dans le grand bain crypto. C'est en tout cas ce que pourrait laisser entendre le dépôt de plusieurs brevets, ainsi que rapporté par le média spécialisé The Logic. Si la rumeur se confirme, elle se transformerait immédiatement…
cryptomonnaie chinoise et anonymat

Big Jinping is watching you : un « anonymat » contrôlé pour la crypto chinoise

Le crypto-yuan, une cryptomonnaie soutenue par le gouvernement chinois, sortira selon certains analystes, début 2020. L’Etat chinois rassure ses concitoyens : Ce système de paiement ne sera pas un programme d’espionnage et les transactions resteront anonymes…  …Ou pas ! Pourra t-on vraiment parler d'anonymat s'agissant…
eToro enrichit son offre de stablecoins

Rand, Lire turque, Dollar de Singapour…5 nouveaux stablecoins sur eToroX

La célèbre plateforme de trading social eToro enrichit son panel de stablecoins. C'est ainsi 5 nouveaux jetons, adossés à leurs monnaies nationale respectives, qui débarquent sur la filiale crypto de l'exchange eToroX, parmi lesquels le Rand sud-africain (ZARX) ou la lire turque (TRYX). D'autre actifs sont également…