Block.one (EOS) sous le feu d’une seconde Class Action

Peut-on se lancer dans un projet crypto d’envergure, sans avoir à faire face à un procès ? Comme si les tribunaux étaient une étape incontournable pour les grandes sociétés cryptos ou blockchain. Block.One (EOS) s’expose aujourd’hui à un remboursement à 9 chiffres, après avoir écopé d’une amende à 8 chiffres.


Des mensonges à 4 milliards en cryptos

Des investisseurs ayant participé à l’ICO organisée par Block.One, ont intenté une seconde class action contre la société. Cette ICO avait permis à Block.One de réunir près de 4 milliards en cryptos.

Block.one face à un procès

Les plaignants soutiennent que Block.one avait fourni des informations mensongères sur le token EOS pour gonfler artificiellement son prix : ils se basent sur les déclarations passées du CEO de la société, Brendan Blumer, de son Directeur Technique, Dan Larimer, et de son ancien conseiller, Brock Pierce.

Ces investisseurs déplorent la communication d’informations inexactes sur les points les plus importants du projet, comme la décentralisation ou les performances de la blockchain EOS.

Ils réclament par conséquent, le remboursement de leurs investissements à hauteur de 200 millions de dollars.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Avec la SEC, Block.one tombe sur un EOS

Quelques mois auparavant, Block.one avait dû payer une amende de 24 millions de dollars à la Security Exchange Commission (SEC) après une investigation menée par cette dernière sur la régularité de cette ICO.

SEC, Block.one et class action

Initialement, les investisseurs américains n’auraient pas dû être en mesure de participer à l’ICO, conformément à la règlementation américaine.

Les plaignants de cette seconde class action ont repris certains éléments de l’enquête de la SEC : Block.One aurait encouragé des investisseurs américains à y participer, malgré le fait que l’ICO n’ait point obtenu l’autorisation de cette autorité de régulation.

Un représentant de Block.One a indiqué dans un communiqué, que la société était au courant de ces allégations mais, qu’elle restait confiante quant à l’issue de cette affaire : pour eux, cette plainte n’a aucun fondement et démontre surtout une profonde incompréhension de la technologie blockchain et des réseaux décentralisés.

Pub

Les ravages de cette seconde class action pourrait être pire qu’un remboursement de 200 millions de dollars, c’est l’image même de l’EOS qui pourrait en pâtir. A quand une victoire juridique vraiment écrasante des sociétés cryptos devant les juges : pour le moment, la SEC et consorts font la loi.

Le GhostCoin de McAfee va hanter Hong Kong

Après un lancement controversé, le Ghost Coin de l'inénarrable John Macafee vient de franchir un grand pas dans le processus de son adoption. En effet, il sera désormais possible de l’utiliser comme solution de payement dans certains distributeurs automatiques de Hong Kong. L’altcoin a notamment…

L’Union Européenne sort la carte de la Régulation pour les Stablecoins.

Le Vice-président de la commission européenne invite les Etats membres à une réglementation plus stricte pour encadrer l’industrie des cryptomonnaies. Vladis Dombrovskis recommande de conserver un regard pointilleux sur les stablecoins mondiaux. L’Union Européenne préconise une réglementation appropriée dans le secteur de la Finance Numérique…

Assistons-nous (enfin) à l’essor de la “Alt Season” ?

Avec la domination sans partage du bitcoin sur le marché des cryptomonnaies depuis quelques années, les altcoins font de leur mieux pour exister. Il semblerait désormais que l’Altcoin Season tant attendue au sein de l'écosystème soit enfin de retour selon certains analystes. Si la percée…
Stellar Lumens met à jour son protocole

La communauté Stellar Lumens (XLM) appelée à se prononcer sur le futur

Le 18 juin dernier, les validateurs du réseau Stellar (XLM) étaient appelés à se prononcer sur la dernière version de son protocole de base. Ce vote devrait notamment permettre d'exercer une plus grande surveillance réglementaire au sein de l’écosystème. Baptisé "Protocole 13", ce nouvel ensemble…
dons en crypto et en bitcoins

La Blockchain incarne l’avenir du Caritatif et du Don, Bitcoin en chef de file

Satoshi Nakamoto a fait un don important à l’humanité : un Bitcoin (BTC) et sa blockchain redonnant à tout un chacun le pouvoir de (re-)contrôler, de disposer de son argent. Bitcoin et ses cadets ont aujourd’hui les capacités de redessiner et d’améliorer le paysage du caritatif…