Ce qu’il faut savoir sur les produits dérivés Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH)

Produits dérivés BTC ETH

Les produits dérivés sont des produits financiers, leur prix est basé sur le prix futur d’un actif sous-jacent, dans notre cas, ces actifs sont les cryptomonnaies telles que Bitcoin et les altcoins. Les produits dérivés sont un outil financier très ancien, leur utilisation est aujourd’hui très répandue sur le marché financier des cryptomonnaies. 

Pub

Pourquoi utiliser des produits dérivés ? 

Les produits dérivés sont principalement utilisés pour se couvrir contre les risques liés aux variations de prix sur les marchés. Ils sont également un outil largement utilisé pour spéculer sur l’évolution du prix de l’actif auquel ils sont rattachés. Les produits dérivés sont ainsi un contrat d’achat ou de vente à un certain prix qui reste fixe. En ce sens ces produits fonctionnent comme des options d’achat ou de vente qui peuvent être levées ou non au moment opportun pour l’investisseur qui souhaite réaliser une plus value. 

Un cas d’usage concret de ces produits est celui des compagnies aériennes, en effet leurs marges sont fortement liées au prix du pétrole, afin de se couvrir contre les risques d’augmentation des prix du pétrole, les compagnies ont recours aux produits dérivés pour fixer un prix d’achat fixe, le plus bas possible, ce prix restant valable peu importe les fluctuations sur les marchés. 

Comment sont utilisés les produits dérivés sur le marché des cryptomonnaies ? 

Les cryptomonnaies sont un terrain fertile pour l’utilisation de produits dérivés. En effet la forte volatilité des cours, comme l’illustre le mouvement du cours du Bitcoin, passant de 19 800 dollars fin 2017 à 3200 dollars courant 2018, illustre l’avantage des produits dérivés qui permettent de fixer un prix pour une option d’achat et/ou de vente. 

Les produits dérivés Bitcoin ont été introduits sur le marché fin 2017, au moment de l’explosion du prix, il y a sans doute une forte corrélation entre les deux événements d’ailleurs. Les sociétés qui ont été les premières aux USA à mettre en place ces produits sont le Chicago Board Option Exchange (CBOE) et le Chicago Mercantile Exchange (CME). Ces places financières ont ainsi offert à de nombreux investisseurs la possibilité d’intégrer le marché des cryptomonnaies.  

Grâce aux produits dérivés il est possible de spéculer à la hausse du cours, par exemple en mettant une option d’achat à 10 000 dollars sur le Bitcoin pour le revendre à 20 000 par la suite. Ou même à la baisse en suivant un procédé efficace appelé le “Shortage” qui consiste à emprunter de la cryptomonnaie sur le marché pour la vendre, puis, acheter les cryptomonnaies à un prix beaucoup plus faible pour les redonner au prêteur, le tout en réalisant une belle plus value si le cours a fortement baissé. 

Ainsi, il est aujourd’hui possible de trader des cryptomonnaies à l’aide de ces produits financiers, cependant il faut être conscient des risques qu’impliquent ces pratiques duent à la très forte volatilité du marché ! Attention donc de bien comprendre ce qui se cache derrière ces produits pour éviter les erreurs de débutant. 

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Analyse de cours de Bitcoin (BTC) du 27 janvier – Les taureaux focus sur 9000$

Le Bitcoin (BTC) était en phase de transition hier aux environs de midi. Il a finalement confirmé sa reprise qui a débuté le 25 janvier 2020 à 16h, en terminant à la hausse à 8 590 USD à sa clôture le 26 janvier 2020, soit…

Bitcoin : Coinbase dort sur 1 million de BTC, quelles implications ?

De nombreux bitcoineurs préfèrent les chauds aux froids, la seconde édition du Proof ok Keys en début d’année n’a pas vraiment changé grand-chose. Les traders et les HODlers de Bitcoin (BTC) continuent en effet à faire confiance aux crypto-exchanges en leur confiant la clef privée…

Le développement de Bitcoin (BTC) mobilise des milliers de cerveaux

"L’Etat fait disparaître définitivement Bitcoin (BTC) !" Rassurez-vous, c’est un titre qu’on ne lira jamais en première page des journaux. Satoshi Nakamoto a eu cette idée de génie de garder son identité secrète – du coup on comprend mieux pourquoi Craig Wright ne peut être le…
BTG (Bitcoin Gold) a subi les 22 et 23 janvier plusieurs attaques à 51%

Bitcoin Gold (BTG) subit une série d’attaques 51%

Bitcoin Gold (BTG) a subi le 23 janvier une attaque dite "des 51%" qui a permis à des mineurs malfaisants de réorganiser la blockchain en profondeur et de procéder à des doubles dépenses. Le préjudice s’élève à 70 000 dollars, une nouvelle pierre dans le…

7 entreprises contrôlent 25 milliards en Bitcoin (BTC) et Ether (ETH)

En dépit de l'organisation il y a quelques semaines de l'événement "Proof of Keys" dont l'ambition est de pousser la communauté à reprendre le contrôle de ses clefs privées, les plateformes centralisées d'exchanges n'ont jamais conservé autant de crypto-actifs au nom de leurs clients. D'une…