Coinroom: l’escroquerie de l’exchange polonais

L’exchange de crypto-monnaies polonais Coinroom ferme et se volatise avec les fonds de ses clients.

L’exchange de crypto-monnaies polonais Coinroom aurait fermé ses portes et aurait disparu avec les fonds de ses clients, a rapporté le journal local business Money.pl le 31 mai.

Money.pl a reçu un mail d’un de ses lecteurs, qui a déclaré que Coinroom, une société polonaise fondée en 2016, permettant l’échange de crypto-monnaies aurait cessé ses opérations et disparu du jour au lendemain avec l’argent de ses clients en avril. Certains utilisateurs disent qu’ils avaient jusqu’à 60 000 zlotys (environ 14 000 euros) sur leurs comptes.

Avant de mettre fin à ses activités, Coinroom aurait envoyé à ses clients des courriels contenant des informations sur les résiliations de contrats. Les clients de Coinroom n’avaient qu’un jour pour retirer leur argent, ce qui était conforme au règlement Coinroom signé par les utilisateurs. Cependant, certains clients se sont plaint de n’avoir reçu qu’une partie de leur argent, et d’autres n’auraient rien récupéré.

L’un des clients de l’échange a déclaré à money.pl qu’il avait perdu 2.005 bitcoins (BTC) (environ 13 300 euros) au moment de la fermeture de Coinroom. Un autre utilisateur a déclaré: “Deux jours après l’envoi du courrier électronique, je suis allé au siège de Coinroom. La personne à la réception n’a pas voulu me laisser entrer, elle a affirmé que personne n’était dans les locaux. On m’a juste demandé de laisser mes coordonnées, et depuis personne ne m’a contacté.”

Łukasz Łapczyński, porte-parole du bureau du procureur du district de Varsovie, a révélé que le bureau avait ouvert une procédure à l’encontre de Coinroom pour activités non autorisées fournissant des services de paiements intermédiaires dans l’échange de crypto-monnaies. Le bureau aurait également identifié d’autres victimes possibles.

L’indice d’échange de crypto-monnaie de CoinMarketCap montre que Coinroom a cessé ses activités. Mais encore, La page Twitter de la société aurait été également supprimée.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

ibm-blockchain

IBM brevète un browser web blockchain

Le géant américain de l'informatique IBM a récemment fait breveter son nouveau projet, un browser web de type Chrome ou Safari, seulement celui-ci serait basé sur la technologie blockchain. D'après le brevet, sa particularité serait d'enregistrer les données des recherches sur la blockchain.
Blockchain-Auto

Siemens teste actuellement une blockchain pour une solution d’auto-partage

La société allemande Siemens qui fabrique notamment des produits électroniques est actuellement en train de tester de nombreux cas d’usages pour utiliser la technologie blockchain, dont l’un d’eux est de l’auto-partage.
india-crypto

La Cour Suprême indienne pourrait juger illégale l’interdiction des cryptomonnaies

Le 14 août, la Cour Suprême indienne entendait les arguments de l'Internet and Mobile Association of India (IMAI) contre la Reserve Bank of India (RBI). L'IMAI aurait plaidé que la RBI a dépassé son domaine de juridiction en proposant une interdiction générale des cryptomonnaies en…
Copyrights-Blockchain

Comment fonctionnent les copyrights sur la blockchain ?

La technologie blockchain ne fait pas actuellement partie d’une réglementation propre en terme de copyright, observons comment cela pourrait évoluer.
barclays-coinbase

Barclays met fin à son partenariat avec Coinbase

La banque mondiale britannique Barclays aurait arrêté de travailler avec Coinbase cette semaine d'après des sources proches de l'échange. Coinbase aurait cependant lancé un nouveau partenariat avec la startup ClearBank mais le cachet de Barclays, fameuse institution bancaire britannique, va certainement manquer à la plus…