Comment Investir sur 5 Futurs Leaders de la Finance Décentralisée (DeFi)

Pub

Investir dans la Finance Décentralisée (DeFi) en ce début de décennie 2020 pourrait se révéler une idée aussi lumineuse que celle d’avoir fait le pari de Bitcoin il y a 10 ans. En effet, c’est bien à l’émergence d’un nouveau paradigme financier auquel une poignée de early adopters assiste actuellement. Ces pionniers sont partagés entre excitation générée par des gains rapides – et même parfois astronomiques -, et inquiétude légitime s’agissant de la solidité et de la crédibilité de ce nouvel édifice.

Or, si la Finance Décentralisée est inédite à la fois par la vigueur de sa croissance et par l’exotisme de modèles inédits, elle répond malgré tout à certains fondamentaux, universels eux. Et parmi ceux-ci, le fait que de nombreux imprudents y perdront des plumes et que les projets les plus clinquants aujourd’hui auront peut-être disparus dans quelques semaines.

Dans ce contexte, plutôt que d’embarquer dans le dernier projet chatoyant sorti de nul part, il pourrait se révéler plus futé de se positionner aux côtés d’acteurs de l’industrie plus anciens et dont la robustesse et la crédibilité compensent largement l’absence de “hype” autour de leurs activités. Découvrez ainsi aujourd’hui 5 projets qui pourraient fort bien écrire le prochain chapitre de la Finance Décentralisée, celui de la maturité et de l’adoption globale des modèles de demain.

Avertissement : Cet article sponsorisé vous est proposé en partenariat avec la société Feel Mining. Les investissements crypto sont risqués par nature, faites vos propres recherches et n’investissez que dans les limites de vos capacités financières. Cet article ne constitue pas une incitation à l’investissement.

Et pour être rentable encore plus vite, profitez de 5% sur l’ensemble des services de Feel Mining (y compris les machines !) avec le code TCT (Hors offres exceptionnelles et de staking).

La DeFi en mode Crash-Test

Sauf à avoir passé les 3 derniers mois dans la Station Spatiale Internationale, vous n’avez que difficilement pu passer à travers la sensation crypto de l’été 2020 : l’essor de la Finance Décentralisée (DeFi). Il y a énormément à dire sur cette période courte mais particulièrement intense qui a vu le pire côtoyer le meilleur.

Grandeur et décadence

Le meilleur, car pour la première fois, les mécaniques d’une véritable Finance alternative ont pu se déployer en conditions réelles, nourries d’un afflux de capitaux important lui permettant de gagner en crédibilité et maturité. La TVL (Total Value Locked, soit la quantité totale de capitaux crypto verrouillés dans des dispositifs DeFi) n’a ainsi cessé d’augmenter, dépassant les 11 milliards de dollars en octobre 2020.

La quantité totale de liquidité (TVL) de la DeFi bat record sur record

Cette croissance que l’on peut sans crainte d’abus de langage qualifier d’exponentielle, a ainsi permis à de nombreuses initiatives de passer du stade de simples laboratoires d’idées à celui de véritables démonstrations formelles de la pertinence de nouveaux modèles. On pensera notamment au Yield farmingou agriculture de rendement – dont vous comprendrez mieux les méandres dans cet article dédié.

Pour autant, l’exaltation induite par cette impression d’avoir découvert une sorte de machine à générer des profits sans fin a également provoqué le pire : une prolifération de projets rapidement montés, non-audités, portés par des équipes le plus souvent anonymes. Ce cocktail frelaté n’a ainsi pas tardé a provoquer de manière fort prévisible, des effondrements tonitruants (on embrasse YAM bien fort), des exit scams en bataille et plus globalement une évaporation massive de capitaux de milliers d’investisseurs imprudents.

Et même pour ceux, plus talentueux ou chanceux que les autres qui seront parvenus à manœuvrer sans trop de casse dans le maelstrom de cet été 2020 hallucinant, les colossaux frais de transactions pratiqués sur une blockchain Ethereum qui aura montré au passage toutes ses limites organiques -, auront suffi à décourager les plus motivés.

La rançon du crypto-succès

Cette période, si elle en laissera beaucoup sur le bas-côté, durablement écœurés de l’exercice est d’une certaine manière propre à l’écosystème crypto dont l’alternance “excitation irrationnelle – bulle spéculative – effondrement – gueule de bois” est en quelque sorte une marque de fabrique.

On se remémorera à cet effet la “folie des ICO” de 2017 ayant suivi le même type de cycle. Or si à l’époque le phénomène s’était étalé sur 18 mois, il aura cette fois suffit d’une poignée de semaines pour assister à l’intégralité du processus…

Doit-on pour autant considérer que la Finance Décentralisée a failli ? Se contenter de cette analyse, ce serait pourtant méconnaître l’importance de ce qui est en train de se jouer et passer à côté du véritable résultat de cet été surréaliste : la démonstration du potentiel opérationnel de la Finance Décentralisée et la capacité de ses nouveaux modèles à remplacer en partie une architecture centralisée multi-séculaire qui n’a jamais été confrontée à pareille concurrence !

A ce titre, voir le géant Binance se lancer dans la course est un signe qui ne trompe pas. Il convient d’en sortir 2 constats :

  • L’avenir à la fois de l’industrie crypto et de la Finance traditionnelle (CeFi) s’écrira en lettres DeFi
  • Au final, le bouillonnement d’innovations porté par de multiples micro-projets sera en grande partie absorbé et offert au grand public par des acteurs crypto plus anciens, plus traditionnels et plus pérennes.

Les 5 projets évoqués aujourd’hui offrent des composantes DeFi, ou se mettent en ordre de bataille pour être en capacité de les déployer incessamment. Ils présentent tous deux caractéristiques essentielles : la solidité d’initiatives crypto déjà opérationnelles et la capacité à booster leur potentiel par l’implémentation de mécaniques DeFi. Cette combinaison de caractéristiques leur offre ainsi le potentiel pour devenir de futurs géants de la DeFi 2.0, des acteurs qui seront en capacité de normaliser et sécuriser le secteur afin de le rendre accessible au plus grand nombre.

Feel Mining vous offre la DeFi, clefs en main

Et pour patienter confortablement avant la possible explosion de ces 5 projets, vous serez heureux d’apprendre que chacun d’entre-eux est d’ores et déjà assorti de dispositifs de staking ou de masternodes. Ces dispositifs vous permettent d’obtenir des rewards via la mise en collatéral d’une certaine quantité de crypto-actifs. Cette phrase vient de vous mettre dans un état second ? Allez vous mettre à jour sur l’abécédaire de l’investisseur avec cet article.

Feel Mining que vous connaissez à bien connaître si vous parcourez régulièrement la Tribune du Mining, a ainsi fait en sorte de rendre accessible à sa communauté d’investisseurs ce panel prometteur. Après une inscription sur le site officiel, il ne vous faudra ainsi que quelques clics et autant de minutes pour vous positionner sur les projets que vous aurez sélectionné et commencer à récolter des dividendes en tokens.

Algorand

Vous pourrez découvrir le projet ALGORAND et son token ALGO plus en détail dans cet article.

Pub

La promesse initiale d’ALGORAND

Algorand s’inscrit dans la mouvance actuelle – éminemment stratégique – de l’émergence des blockchains “infrastructures”, soit celles qui ne cherchent pas à limiter leur proposition de valeur à des services très spécifiques (comme par exemple la tokenisation d’actifs financiers, ou les services d’oracle), mais projettent de servir de support pour le futur “Internet de la valeur” dont l’essor est inéluctable.

Comment ALGORAND intègre la DeFi dans sa feuille de route

La toute récente mise à jour d’Algorand a permis l’ajout de nouveaux smarts contracts à la couche de base du réseau, le fast catchup et le rekeying. Cette implémentation qui augmente les performances de la blockchain et allège de nombreux processus est clairement motivée par le virage DeFi du projet. Un article détaillé du développeur Gonzalo Martinez revient sur ces évolutions en soulignant au passage les avancées en matière de NFT et de multi-signatures (indispensable pour la DeFi et la tokenisation d’actifs tels que les produits dérivés, les options, les swaps ou les titres).

staking d'ALGORAND (ALGO)

Tezos (XTZ)

Vous pourrez découvrir plus en détail le projet Tezos et le token XTZ (et son staking) sur cet article dédié.

La promesse initiale de TEZOS

On continue dans l’évocation des blockchain infrastructurelle. Tezos est un projet à la forte coloration française, bien connu dans l’écosystème à la fois pour le dynamisme de ses partenariats et une évidente ambition de peser dans l’industrie. Tezos est également régulièrement évoqué dès lors qu’on parle de notions de gouvernance, de “démocratie liquide” et de vote sur blockchain.

Comment TEZOS intègre la DeFi dans sa feuille de route

Fin octobre 2019, Jonas Lamis, PDG de Tezos, annonce le lancement de StakerDAO.

StakerDAO est une Organisation Autonome Décentralisée – Decentralized Autonomous Organization (DAO) – qui combine la gouvernance décentralisée et la DeFi. L’ensemble repose sur la blockchain Tezos (XTZ) et sur son token de gouvernance STKR. Les détenteurs de STKR émettent des propositions sur la gestion du portefeuille d’actifs de StakerDAO mais, également sur les applications DeFi à développer.

COSMOS (ATOM)

Vous pourrez découvrir plus en détail le projet COSMOS et le token ATOM (et son staking) sur cet article dédié.

La promesse initiale de COSMOS

COSMOS et son token ATOM pousse à garantir l’inter-opérabilité de réseaux existants et à venir, permettant l’émergence réellement opérationnelle d’un crypto-Internet global qui rendra l’échange de valeur de pair-à-pair sans frontière aussi simple et ergonomique que l’envoi d’un email en 2020.

Comment COSMOS intègre la DeFi dans sa feuille de route

En juillet dernier, COSMOS s’est associé à Polkadot et Terra Network pour dévoiler un nouveau produit de prêt décentralisé (lending) : Anchor.

Présenté comme un pur produit d’épargne, s’inscrivant plutôt à contre courant de la volatilité de projet comme Compound ou Maker, Anchor est une initiative DeFi qui préfigure de l’avenir des produits financiers purement décentralisés. Par ailleurs, COSMOS a été mis en avant par les analystes de Messari pour la robustesse de son protocole et la rentabilité de ses dispositifs DeFi et stacking.

COSMOS (ATOM) et Finance Décentralisée

LOKI

Vous pourrez découvrir plus en détail le projet LOKI (et son staking) sur cet article dédié.

La promesse initiale de LOKI

Fork de MONERO, LOKI est un projet protéiforme qui a placé la confidentialité des données au cœur de sa proposition de valeur. Outre une devise crypto, LOKI c’est également un service de messagerie chiffré et un navigateur anonyme similaire à TOR.

Comment LOKI intègre la DeFi dans sa feuille de route

On commencera par mentionner le DEX (plateforme d’échange décentralisé) BlockSwap, actuellement en cours de construction, une interface inspirée d’Uniswap et qui permettra des échanges de liquidités fluides, sur fonds de liquidity pool.

Si le projet Blockswap suit son cours, c’est surtout l’annonce par l’équipe de l’apparition d’une version “”wrapped” (“emballée”) du token LOKI qui retient l’attention. Cette version ERC-20 de la crypto originelle sera de nature à pouvoir évoluer sur la blockchain Ethereum sous cette nouvelle forme, et par conséquent en capacité de bénéficier du nouveau potentiel apporté par les mécaniques de la Finance Décentralisée, et notamment le yield farming. Concrètement, les détenteurs de tokens LOKI seront en capacité d’alimenter des Pool de liquidités sur la paire LOKI/ETH sur Uniswap, et d’obtenir des récompenses

Loom

La promesse initiale de LOOM

Le projet Loom est une sur-couche du réseau Ethereum. L’objectif du projet est d’améliorer l’architecture Ethereum afin d’éviter l’encombrement de son réseau par la multiplication du nombre d’applications. Le projet a développé l’outil “Loom SDK” qui permet de créer facilement des réseaux blockchains appelés communément des “Sidechains”. Loom se concentre plus particulièrement sur la gestion de la data, notamment en lien avec la santé.

On notera sa généreuse mécanique de staking qui propose près de 12% de dividendes par an.

Le staking de LOOM

Comment LOOM intègre la DeFi dans sa feuille de route

La technologie LOOM a été implémentée dans dans les architectures BinanceChain et TRON, permettant notamment l’implémentation du stablecoin DAI. L’ambition de LOOM est claire : non seulement proposer des services purement DeFi, mais surtout être leader sur le secteur stratégique de l’opérabilité inter-blockchains.

Conclusion

Si “DeFi”, Yield Farming” et autres “TokenSwap” sont des buzz words dont la puissance n’a échappé à personne dans l’industrie, la plus grande prudence s’impose s’agissant des incursions dans cette nouvelle branche. A ce titre, et même si les promesses de rendements semblent un peu moins spectaculaires, l’investisseur avisé aura souvent tout intérêt à favoriser des projets bien établis, dont les équipes sont parfaitement identifiées et qui privilégieront le travail et la cohérence à l’effet de mode. Pour découvrir ce nouveau monde dans les meilleures conditions de sécurité possible, rendez-vous sur la nouvelle section DeFi de Feel Mining et laissez vous guider !

Dans les précédents épisodes de la Tribune du Minage :

Pub

La Banque Centrale du Japon sortira un modèle de monnaie numérique fonctionnel en 2021

Après avoir collaboré avec la BRI (Banque des Règlements Internationaux) à la rédaction d’un rapport sur les principes fondamentaux des CBDC, la Banque du Japon se jette dans le grand bain. Elle vient en effet de publier un document décrivant…
Bitcoin plus jamais sous 11000

Voici les 6 Principales Raisons Pour Lesquelles le Bitcoin (BTC) a Tellement de Valeur

Les mentalités évoluent concernant le Bitcoin (BTC), et les choses s'accélèrent indéniablement en 2020. Cependant, certains restent encore coincés dans un modèle de pensée datant de la décennie passée. Certains banquiers, politiciens, ou économistes continuent à dénigrer le Bitcoin avec…

Jack Dorsey, le Patron de Twitter et de Square, Incite à Donner en Bitcoin (BTC) Contre les Violences Policières au Nigeria

Le réchauffement climatique, la faim dans le monde, le respect des droits de la personne : Bitcoin (BTC) et les cryptos en général peuvent-ils résoudre ces problèmes ? Jack Dorsey soutient le financement en Bitcoins d’une cause visant à lutter contre les…

Les Security Tokens (STO) en Plein Crash, Volume en Baisse de 60% en Septembre

L’Autorité des Marchés Financiers en France avait proposé une piste pour mieux sécuriser les Security Tokens (STO). Ces derniers pourraient d’ailleurs être l’avenir des investissements cryptos. Les STO ont connu des mois florissants avant de subir récemment une grosse chute.…

Bitcoin (BTC) à 15000$ après les élections américaines, c’est ce que disent les chiffres !

L’année 2020 tend à sa fin et la valeur du Bitcoin (BTC) est loin d’être celle des nombreuses prévisions post haliving. Pour autant, il n’est pas exclu que le prix de l’actif atteigne les 15 000 dollars dans la période qui…