Comment la France se positionne-t-elle en leader de la Blockchain ?

France-cryptomonnaies

Le Ministre de l’économie française, Bruno Le Maire, a déclaré vouloir faire de la France un pays à la pointe de la technologie blockchain et des cryptomonnaies. Il indique que le pays est prêt à soutenir une “révolution blockchain”. Cette stratégie passe notamment par un soutien financier aux porteurs de projets blockchain innovants tout en développant un cadre réglementaire flexible et adapté.

La France veut miser sur la technologie blockchain afin de se constituer un avantage comparatif face aux Etats-Unis et à la Chine. Bruno Le Maire a ainsi déclaré :

“Le développement de l’écosystème blockchain est une priorité pour le gouvernement : c’est une technologie à potentiel qui peut contribuer à la modernisation de nos entreprises et de notre économie. C’est pour cette raison que le gouvernement s’est doté d’une stratégie blockchain ambitieuse.”

En quoi consiste concrètement cette stratégie ambitieuse ?  Elle passe d’abord par le soutien des projets blockchain. Il existe environ 200 projets blockchain innovants identifiés en France dont la figure de proue est la société Ledger qui fabrique des portefeuilles physiques pour stocker les cryptomonnaies et notamment Bitcoin. La société Ledger s’est rapidement imposée comme le leader du marché des portefeuilles de cryptomonnaies. L’entreprise Liquidshare qui favorise le financement des PME en utilisant la technologie blockchain ainsi que Blockchain Partner qui favorise l’adoption des technologies blockchain dans les entreprises sont de bons exemples de réussites innovantes françaises dans le secteur.

Afin d’encourager la croissance du secteur blockchain en France, le gouvernement avait déjà débloqué 500 millions d’euros fin 2018. Une nouvelle annonce d’un plan de financement des technologies innovantes de 5 milliards d’euros vient d’être révélé, une partie de ces financements devrait donc s’orienter vers le secteur Blockchain.

Enfin, la variable d’ajustement importante pour faire de la France une “Blockchain nation” est de proposer un cadre réglementaire et fiscal attractifs. La Loi Pacte qui a été votée récemment permet notamment aux sociétés souhaitant réaliser des levées de fonds en cryptomonnaies de bénéficier d’un agrément donné par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), institution qui réglemente les marchés financiers. Ceci aura pour but de rassurer les investisseurs et de favoriser le développement de l’utilisation de cryptomonnaies afin de lever des fonds.

Le cadre réglementaire français a également supprimé les taxes sur les échanges de cryptomonnaies et a baissé de 36% à 30% la taxe sur les plus values réalisées via des ventes de cryptomonnaies. Les avancées de la réglementation française concernant la blockchain et les cryptomonnaies permettent la réalisation de projets concrets comme la possibilité d’inclure du Bitcoin et des cryptomonnaies dans les contrats d’assurance vie.  

Ainsi, bien qu’il reste du chemin à parcourir et que les réglementations pourraient être encore plus favorables, notamment en terme de fiscalité et d’acceptation du caractère anonyme des cryptomonnaies, la France se positionne comme l’un des seuls pays à s’être doté d’une réglementation complète encadrant les cryptomonnaies.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

bank-of-america-cryptos-wallet

Bank of America cherche à breveter un portefeuille de cryptos

Bank of America cherche à breveter un système de sécurité « partitionné » pour les portefeuilles de monnaie numérique ce qui donnerait à différents utilisateurs différents niveaux d'accès aux fonds stockés.
Israël-regulations-finctech

L’organisme de réglementation israélien accélère le traitement de 2 000 demandes de licence Fintech !

L'organisme israélien de réglementation Fintech est en train de réorganiser son régime d'octroi de licences pour encourager la concurrence dans ce domaine.
levéedefond-CRM-blockchain

Le concurrent de Salesforce « Cere » lève 3,5 millions de dollars auprès de Binance Labs et d’autres partenaires

Le Cere Network, un logiciel de gestions des relations avec la clientèle (CRM) basé sur la blockchain vient de clôturer un tour de table « seed round » de 3,5 millions de dollars.
darkweb-trafic-cryptos

Un trafiquant de drogue du dark web perd des millions de dollars de gains cryptos illicites

Un homme a été condamné à San Diego, en Californie, pour de la vente de drogue contre des cryptos sur le dark web.