De la prison ferme pour les cryptos traders ?

Inde_interdiction_crypto

Vous êtes tranquille à votre bureau, en train de trouver la meilleure position sur une cryptomonnaie en hausse, quand soudain, le SWAT rentre chez vous et vous emmène en garde à vue.

Ce scénario vous semble peu probable et totalement arbitraire ? C’est pourtant ce qu’il risque de se passer pour les détenteurs, mineurs, traders de cryptomonnaies en Inde.

En effet, un projet de loi a été déposé par le gouvernement indien pour interdire toute possession, minage ou encore échange de monnaie digitale.

Il ne s’agit pas d’une simple interdiction où tout le monde continuera discrètement à faire sa petite affaire. L’Inde affirme qu’une peine de 10 ans d’emprisonnement ainsi qu’une amende pouvant aller jusqu’à 3 fois les gains obtenus sera appliquée aux individus identifiés comme actifs sur le marché de la cryptomonnaie.

Les citoyens auront 90 jours pour déclarer leurs actifs à compter de la date d’entrée en vigueur de la loi. Une question subsiste, comment appliquer cette peine de manière appropriée pour chaque détenteur ?

L’Inde évoque que ce projet de loi a pour objectif de diminuer le blanchiment d’argent et d’empêcher le financement de groupe terroriste.

En parallèle, la RBI (Banque Centrale Indienne) est actuellement en train de développer sa propre cryptomonnaie afin de proposer une “roupie numérique” à ses compatriotes.

Pour le moment, aucune communication n’a été faite à ce sujet.

Attendons de voir comment ces deux projets vont évoluer.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

ibm-blockchain

IBM brevète un browser web blockchain

Le géant américain de l'informatique IBM a récemment fait breveter son nouveau projet, un browser web de type Chrome ou Safari, seulement celui-ci serait basé sur la technologie blockchain. D'après le brevet, sa particularité serait d'enregistrer les données des recherches sur la blockchain.
Blockchain-Auto

Siemens teste actuellement une blockchain pour une solution d’auto-partage

La société allemande Siemens qui fabrique notamment des produits électroniques est actuellement en train de tester de nombreux cas d’usages pour utiliser la technologie blockchain, dont l’un d’eux est de l’auto-partage.

Le Bitcoin (BTC) maintenant une forme légale de paiement en Nouvelle-Zélande

Le ministère des finances néo-zélandais a annoncé dans son rapport d'Aout que les cryptomonnaies étaient maintenant une forme légale et taxable de paiements. Ce même rapport donne aussi un cadre légal qui permet aux entreprises de payer leurs employés en cryptomonnaie.
india-crypto

La Cour Suprême indienne pourrait juger illégale l’interdiction des cryptomonnaies

Le 14 août, la Cour Suprême indienne entendait les arguments de l'Internet and Mobile Association of India (IMAI) contre la Reserve Bank of India (RBI). L'IMAI aurait plaidé que la RBI a dépassé son domaine de juridiction en proposant une interdiction générale des cryptomonnaies en…
Copyrights-Blockchain

Comment fonctionnent les copyrights sur la blockchain ?

La technologie blockchain ne fait pas actuellement partie d’une réglementation propre en terme de copyright, observons comment cela pourrait évoluer.