Des milliers de Bitcoins (BTC) mis aux enchères dans quelques jours

Les services de l'US Marshall américains proposent aux enchères plus de 4000 BTC

C’est une vente à la fois prestigieuse et hors-norme que les services de l’US Marshal organisent le 14 février 2020 : plus de 4 400 Bitcoins (BTC) provenant de diverses saisies judiciaires et administratives, ou issus de procès gagnés par l’administration américaine sont proposés aux enchères publiques.

Pub

Si vous avec 200 000 dollars de caution qui ne vous servent à rien et que vous correspondez aux critères requis pour être un enchérisseur accrédité, l’affaire du siècle et un destin à la Tim Draper vous attendent peut-être !

Quand l’État américain blanchit des bitcoins aux enchères

Qu’on se le tienne pour dit, le Bitcoin c’est mal (le Commander in Chief du Monde Libre l’a encore rappelé récemment), et c’est une monnaie de criminels qui veulent blanchir du terrorisme pédopornographique sur le dark web. En revanche, le fisc américain est lui, tout à fait disposé à vous en vendre en grande quantité si vous le souhaitez (et y mettez les moyens) !

Ce sont ainsi les services de l’US Marshal qui régalent en l’occurrence, avec la mise aux enchères de 4,040.54069820 bitcoins (la note précise « environ », on est précis ou on ne l’est pas) le 14 février prochain, soit dans une semaine et demi.

Ce petit magot, d’une valeur de plus de 37 millions de dollars au cours actuel est issu de multiples affaires instruites par différentes administrations américaines dont vous trouverez le détail par ici.

On notera sans surprise une sur-représentation de dossiers instruits par le FBI et la DEA (les anti-stups yankees). Plus étonnamment, de nombreux lots proviennent de l’USPIS, les services postaux américains, sans qu’il soit malheureusement possible de connaître les circonstances exactes des différentes saisies.

Enfin, on déduit de la liste détaillée que la plus grande partie de nos 4400 bitcoins mal acquis, provient d’affaires judiciaires gagnées par l’État Fédéral devant des tribunaux (et pour ceux qui se posent la question, nulle trace par ici non plus de bitcoins dont Craig Wright disposerait des clefs privés, bref).

Si l’aventure vous tente, il vous faudra quand même montrer patte blanche devant les services fédéraux en vous conformant à certaines contraintes.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Devenir Tim Draper se mérite

Si j’évoque au passage le célèbre milliardaire Tim Draper, évangéliste du Bitcoin c’est qu’une partie de sa fortune (et de sa street credibility) vient tout droit de son achat de 32 000 BTC le 2 juillet 2014, au cours de 600 dollars le Bitcoin. Cet achat résultait déjà à l’époque d’enchères remportées devant les services de l’US Marshall. Et en tentant ce coup de poker (sous les moqueries à l’époque), Tim Draper rentrait dans la légende (alors, quand il annonce un Bitcoin à 250 000 dollars, en 2022 on l’écoute plus que John McAfee).

Tim Draper, milliardaire du Bitcoin
“Ma cravate ? Des enchères également”

Ainsi, s’il vous vient l’envie de tenter une « Tim », sachez qu’outre vous inscrire par mail à la vente aux enchères, il vous faudra passer une sorte de KYC à la sauce US Marshal afin de jouir du statut d’enchérisseur approuvé.

La bonne nouvelle, c’est que la vente n’est pas réservée aux ressortissants américains. En revanche, vous aurez l’obligation de disposer d’un compte bancaire dans un établissement situé aux États-Unis. Ce critère sera d’autant plus indispensable qu’avant même d’exprimer la première enchère, il vous sera également demandé de verser une caution de 200 000 dollars afin de démontrer que vous n’êtes pas là pour niaiser ou trader du shitcoin.

A ces conditions, il vous sera alors possible d’envoyer vos propositions d’enchères pour un des 26 lots proposés lors de l’opération (des ensembles de 500, 100 et 50 BTC). L’enchère la plus élevée envoyée dans les temps et dans les formes appropriées désignera alors l’adjudicataire du lot.

Si, sur un improbable malentendu, vous remportez un des lots, le parcours du combattant ne sera pas tout à fait terminé. L’administration de l’US Marshall vous enverra vos bitcoins, mais à quelques conditions : les BTC seront transférés en une fois, à une adresse unique qui ne devra pas être connectée à un pays non-autorisé (navré Virgil), une activité illégale ou en lien avec le terrorisme.

Plus bizarrement, il sera également interdit de recevoir son lot de bitcoin sur une adresse “indécente”. L’interprétation de la notion d’indécence étant laissée à votre appréciation sur les terres historiques du puritanisme…

Pub

Cours du Bitcoin du 26 février – Quelqu’un a dit 8000 ?

Ok, le cours de Bitcoin (BTC) doit prendre de l’élan pour atteindre de nouveaux sommets locaux au-dessus des 10 000 USD mais, un élan de quasiment 1 000 USD, c’est peut-être quand même un peu trop ! Le Bitcoin frôle la barre des 9 000…

Bitcoin au début d’un cycle de 1000 jours de hausse ?

A un moment où une importante partie de la cryptosphère est anxieuse sur le comportement du Bitcoin (BTC), des analystes crypto révèlent que l’année 2020 s'annonce en réalité comme la meilleure année pour la reine des cryptomonnaies. Du consensus global, il ressort que le BTC…

Bitcoin rend des gens riches mais ne sera jamais une monnaie (P.Schiff)

Les sorties de Peter Schiff pour dénigrer Bitcoin sont régulières, mais n'atteignent que très imparfaitement les effets escomptés. Alors que la tendance globale affiche un certain optimisme quant à l'évolution de la première des crypto, à l'instar de cette course au BTC qui est déjà…

Analyse du cours du Bitcoin du 25 février – Après la pluie…

Le cours de Bitcoin (BTC) est descendu en dessous de la barre des 9 500 USD aujourd’hui, 25 février 2020. Le support principal au niveau de la zone des 9 500 USD - 9 600 USD semble, avoir cédé, après qu’il ait maintes fois prouvé…

Le Brésil trouve une riposte à Bitcoin (mais vise à côté)

Un système électronique pour le transfert et le paiement instantanés est en phase de test désormais au Brésil, selon le Président de la Banque Centrale du pays. Roberto Campos Neto, qui dirige la Banco Central do Brasil, a partagé au cours d'un entretien sur la…