Mise en garde contre les terroristes qui utilisent les crypto pour dissimuler leurs crimes

Lors d’une conférence sur la lutte contre le terrorisme qui s’est tenue à Melbourne le 7 novembre, le ministre australien de l’Intérieur, Peter Dutton, a mis en garde contre les terroristes qui exploitent les cryptomonnaies pour “financer leurs missions meurtrières”.

Utiliser l’anonymat offert par les cryptos

Il a déclaré que l’anonymat des cryptomonnaies permettait aux extrémistes d’éviter tout contrôle et que l’utilisation accrue des monnaies numériques, des cartes à valeur stockée, des systèmes de paiement en ligne et des plates-formes de crowdfunding pouvait fournir de nouveaux moyens de financer le terrorisme.

M. Dutton, qui dirige le ministère de l’Intérieur, responsable de l’immigration, du contrôle des frontières, de la sécurité intérieure et de l’application de la loi, a également indiqué que les pays du monde entier devaient rester en tête des mesures de financement modernes et avoir recours à l’expertise des gouvernements étrangers.

Le ministre s’est également penché sur les organismes de bienfaisance et les organismes sans but lucratif, affirmant qu’ils étaient devenus des canaux populaires de financement du terrorisme et que, souvent, ces organismes ne sont même pas conscients qu’ils sont manipulés à cette fin.

Dutton a récemment fait l’objet de critiques dans son pays d’origine, après avoir affirmé que des militants pour le climat devraient payer le coût de la réponse de la police aux manifestations.

Une nouvelle cible dans la lutte contre le terrorisme

En septembre, lors de la 19e Conférence internationale annuelle sur la lutte contre le terrorisme, le sous-secrétaire au Trésor des États-Unis, Sigal Mandelker, a déclaré que les crypto pourraient devenir ” la prochaine frontière” dans la guerre au terrorisme.

Selon elle, “les organisations terroristes, leurs partisans et leurs sympathisants sont constamment à la recherche de nouvelles façons de lever et de transférer des fonds sans que les forces de l’ordre ne les détectent ou ne les suivent. Bien que la plupart des groupes terroristes se basent principalement sur le système financier traditionnel et les espèces pour transférer leurs fonds, les cryptomonnaies pourraient devenir la nouvelle frontière si nous ne mettons pas en place des protections solides et appropriées”.

Plus tôt en juin, le gouverneur de la banque centrale des Philippines, Benjamin Diokno, avait également émis des mises en garde similaires contre l’utilisation potentielle des cryptos pour le financement du terrorisme. Il a insisté sur le fait que la Bangko Sentral ng Pilipinas (BSP) continuerait à surveiller étroitement leur utilisation dans le pays.

Depuis le début de l’année 2017, BSP exige que les plateformes d’échange cryptographiques nationales s’enregistrent en tant que sociétés de transfert et d’envoi de fonds et mettent en place des mesures de protection spécifiques couvrant la lutte contre le blanchiment d’argent, la gestion des risques et la protection des consommateurs.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Saurez-vous deviner où la majorité des holders cachent leur Bitcoin ?

Not your keys, not your Bitcoin (BTC) : mieux vaut le rappeler encore et encore, avant qu’il ne soit trop tard ! Un récent sondage montre qu’une grande partie des utilisateurs cryptos, semblent avoir retenu la leçon, en préférant stocker leurs BTC, dans des wallets physiques, bien…

“Institut de la Monnaie Numérique”, le Think Tank de Banques Centrales qui en dit long

Je me suis toujours méfié d’un élitisme apparent, avec des idées tellement séduisantes et des théories complexes, ne jurant parfois que par des modèles mathématiques compréhensibles uniquement par des initiés ; sans aller jusqu’à critiquer le rationalisme et l’ambition d’une vérité fruit uniquement d’une raison entraînée…

Bitcoin le 26 mai 2020 – Terre des Ours

Bitcoin (BTC) est reparti légèrement à la hausse hier, 25 mai 2020, une reprise du contrôle du marché par les taureaux le temps d’une journée, afin de limiter la casse après cette chute suite aux rumeurs d’un Satoshi Nakamoto déplaçant ses BTC. Après le chandelier…

La quantité d’ETH détenue par les exchanges n’a jamais été aussi importante

Derrière la percée des prix du Bitcoin, les autres cryptomonnaies se battent entre elles pour se faire une place de choix sur le marché. Dans cette lutte, l’Ethereum semble se démarquer davantage pour conforter sa deuxième place après le bitcoin. Elle a d’ailleurs enregistré récemment…

Grayscale gère maintenant près de 4 milliards $ en Bitcoin pour ses clients

La valeur des cryptomonnaies - celle du BTC en particulier - évoluant au fil des années, la vague des investisseurs n’a cessé de croître. Si celle-ci est toujours de plus en plus grande, c’est sans doute en partie lié aux services offerts par les fonds…
Pub