Distributeur de satoshis : Fabriquez le vous-même et échangez votre monnaie fiat en bitcoin !

Atelier bricolage aujourd’hui ! Vous avez toujours trouvé que toutes ces bêtises de blockchain, de Lightning Network, d’horodatage de blocs c’est sexy, mais pas franchement concret ? Vous êtes plus du style à consacrer vos week-end à bricoler une table basse en bois de palette qu’à vous plonger dans des Livres Blancs techniques ?

J’ai une excellente nouvelle pour vous, et en réalité, j’en ai même deux  : Vous allez découvrir à quel point le Lightning Network est sur le point d’atteindre ses objectifs (permettre des transactions rapides et pour de petits montants), mais également – en invoquant le crypto-MacGyver qui sommeille en vous – vous allez apprendre à construire vous-même, votre propre convertisseur/distributeur de satoshis avec 3 bouts de ficelle et un chewing-gum (ou quasiment). 

Petit rappel sur le Lightning Network

Le « Réseau foudre » n’est pas le nom du dernier QG à la mode d’une bande de super-héros. Conceptualisé et présenté à la communauté dès 2016 par Joseph Poon et Thaddeus Dryja (au travers d’un Livre Blanc que vous retrouverez par ici), cette innovation a pour ambition de résoudre un des problèmes récurrents reproché au réseau Bitcoin : Sa lenteur relative.

On rappellera en effet, que par la nature même de son architecture blockchain et les délais de latence propre au rythme de minage des blocs (contenant la validation des informations transmises sur le réseau), le nombre de transactions n’excède guère 7 par seconde (et encore, merci Segwit, il y’a encore peu, c’était 3,5). 

Rapporté aux capacité de VISA au hasard (7 000 transactions/secs, en augmentation constante), le match apparaît définitivement plié.

Ce décalage est même si important, que la perspective de voir notre devise favorite réaliser son potentiel de « Monnaie de l’Internet » (voire de « Nouvelle Devise Mondiale », cette simple idée s’accompagnant d’un rire diabolique pendant que vous caresserez le chat sur vos genoux), semble relever de l’utopie fantasmagorique.

Le code de Bitcoin étant présenté comme supposément inaltérable, impossible de rendre la bête évolutive s’agissant de sa génétique fondamentale (nombre de transactions par bloc, niveau de difficulté, rythme de validation des blocs – actuellement 1 toutes les dix minutes…), sans passer par divers hard fork qui, s’ils font la joie – et parfois la fortune – de leurs instigateurs, présentent tous un inconvénient majeur : Ils ne sont pas Bitcoin.

Tel un éclair dans la nuit de l’incertitude technologique, éclairant d’un jour nouveau le problème jusqu’alors insoluble de « l’inscalabilité » supposée du réseau Bitcoin, arrive ainsi le Lightning Network dont la proposition est à la fois élégante, et d’une complexité concrète assez surréaliste : Mettre en place une forme de surcouche applicative sur le réseau principal, sur laquelle s’exécuteraient les multiples petites transactions du quotidien, du café du matin à la pizza du samedi soir.

Cet humble article n’a pas vocation à rentrer dans les détails plus techniques de ce projet, mais il est globalement considéré que seul son aboutissement (ou celui d’une proposition de valeur similaire) sera de nature à permettre à Bitcoin de  se déployer au-delà du cénacle de la communauté crypto et des spéculateurs, pour le transformer en reel outil monétaire (que ce soit une bonne, ou une mauvaise chose notamment sous l’angle de la valorisation du BTC est un tout autre débat).

Même si les enjeux vous sembleront, je l’espère, plus clairs après ce petit rafraîchissement, demeure la lancinante question centrale : Tout cela est bien gentil mais concrètement, ça fonctionne comment ? Attrapez un cutter, de la colle, des paillettes (pour mettre dans votre vie), et découvrez façon Pif Gadget – les vrais savent – votre prochaine activité pour un dimanche pluvieux : « Fabriquer votre propre ATM Lightning Network distributeur de Satoshi à la maison » !

Cryptomonnaies et Loisirs Créatifs

Il y a quelque jours 21isenough, un bricoleur fou ou génial (les deux termes se valent), a proposé un petit didacticiel sur Youtube et Twitter permettant de commettre ceci :

« J’ai construit le LightningATM. Les pièces de monnaie se transforment en bitcoin – littéralement en quelques secondes – et la reception se fait sur le Lightning Network.

Amusez-vous bien et construisez le votre ! » 

Fais péter les satoshis

Au delà du process qui permet l’exécution magique de la chose, notre inventeur de la semaine a ainsi créé un machine qui vous permet de convertir de la petite monnaie fiat en satoshis, en quelques secondes.

On rappellera pour les ptits nouveaux que le satoshi est  la plus petite des décimales du bitcoin. 1 bitcoin = 100 millions de satoshis (autrement abrégé « sat »). Au moment de la rédaction de la présente bafouille, et pour disposer d’une échelle de valeur, 1 euros = environ 10 000 sat (ce qui fera surement bien marrer les lecteurs de 2025).

Ca vous a  plu ? Faites le votre !

alt text

Conformément à la tradition, le papa de cette merveilleuse boite en carton magique a publié ses travaux et a rendu open source l’intégralité du process, que vous pouvez retrouver sur la page Github du projet.

LightningATM est présenté ainsi par son créateur :

Ce LightningATM a été construit pour distribuer de petites quantités de BTC – évidemment – il n’accepte que des pièces. Il démontrera la puissance du Bitcoins Lightning Network. Une pièce de deux cents suffit pour acheter des satoshis sur le LightningATM.

Une pièce de monnaie physique échangée en bitcoin et envoyée à votre porte-monnaie éclair en quelques secondes. Utilisez ce projet pour éduquer votre famille, vos amis ou vos invités lors de vos meetup bitcoin – un processus de découverte pratique et facile pour les personnes qui découvrent Bitcoin.

Le Github du projet explique pas à pas comment créer de toute pièce un ATM similaire (même s’il faudra convenir que disposer de quelques bases solides en programmation ne sera pas inutile, ainsi qu’un talent certain pour le design). La liste des matériaux nécessaires est indiquée, incluant  notamment une carte Raspberry Pi Zero WH, une caméra de même marque, un module pour insérer des pièces, ou encore l’alimentation du bazar. L’ensemble n’excédera pas les quelques dizaines d’euros.

Insert (Bit)coin here

Une fois monté et configuré, l’ATM sera en mesure de reconnaître le montant de monnaie inséré afin de le convertir en sat, au taux du moment. Une simple application dédiée sur smarphone sera alors suffisante pour renseigner ce montant et générer un QR Code que l’ATM flashera, validant la transaction sur LN avant d’alimenter votre wallet, en quelques secondes ! 

Et la monnaie magique de l’Internet prend vie sous vos yeux !

Résultat de recherche d'images pour "magic money internet"

Une blague de geek ou un tournant révolutionnaire ?

Et si, passée pour le moment relativement inaperçue, cette invention dans toute sa simplicité et son évidence constituait une étape décisive de la fameuse démocratisation que chacun appelle de ses vœux ? Et si 21isenough, sans en avoir nécessairement conscience, avait plus agi pour la « cause » que la plupart des « leaders du secteurs » ou des centaines d’ICO de 2017, qui nous promettaient inclusion financière, indépendance monétaire et lendemains qui chantent….Pour le résultat qu’on connait (prenez un mouchoir et pensez à autre chose) ?

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

Au-delà de la prouesse technologique qu’incarne Lightning Network et du petit tour de force que réalise 21isenough, armé de son cutter et de sa bonne volonté, imaginons un instant qu’il soit possible et même ludique pour tout un chacun de transformer la petite monnaie qui traîne sur la table basse et au fonds des poches, en satoshis, en quelques instants dans des machines dédiées placées dans des endroits stratégiques (bureau de tabac, épiceries de quartier, associations…) ?

Dès son apparition, le destin de Bitcoin a régulièrement été étroitement lié à des initiatives individuelles, et essentiellement désintéressées.

A ce titre, l’initiative de notre Géo-Trouvetou marquera peut-être l’histoire de son empreinte, voyant peut-être cette modeste boite à chaussure finir dans un futur musée au côté du premier téléphone de Graham Bell ?

La semaine prochaine, comment fabriquer le Vibraphone de 1876 avec du plâtre

Le chinois AliBaba et Lolli s’associent pour offrir aux américains des « Bitcoins Gratuits »

« L'Amazon chinois » Alibaba a noué un partenariat avec l’application de shopping US Lolli. Dans le cadre de cet accord, chaque achat via le portail de Lolli générera 5% de remboursement en bitcoin (BTC) reversé sur le wallet des utilisateurs américains. L'annonce a été…
Bitcoin va surpasser le SP500

Pour les pros de la Finance, Bitcoin va surclasser l’indicateur star SP500 à l’horizon 2020

Un large sondage a été mis en place par la célèbre société d'audit crypto Chainalysis auprès d'un panel de professionnels de l’investissement et de la Finance. L'horizon de ce sondage ? Leur perception des potentialités des cryptomonnaies et de Bitcoin Ainsi, selon ce public spécialisé…
Payer Airbnb en Bitcoin c'est possible

Payer Airbnb en Bitcoin, c’est désormais possible

L'application de paiement Bitcoin Fold vient d'annoncer qu'elle intégrerait désormais le géant des locations entre-particulier Airbnb sur sa passerelle de paiement. Il devient ainsi possible de payer sa location en Bitcoin (BTC), à l'aide de l'architecture Lightning Network. Satoshi sur le gateau, un cash back (reversement)…

Un tribunal néerlandais ordonne le retrait des fausses publicités de Bitcoins sur Facebook

Selon Reuters, un tribunal néerlandais a décidé que Facebook devait supprimer les publicités d'investissement frauduleuses liées au Bitcoin (BTC) suite au procès intenté contre l'entreprise par John de Mol, le milliardaire créateur de Big Brother.

La Chine encense le Bitcoin dans ses médias

L'agence de presse officielle chinoise Xinhua News Agency a publié un rapport reconnaissant Bitcoin (BTC) comme "la première application réussie de la technologie blockchain".