Dogecoin, le cousin déglingué de Bitcoin (BTC)

S’il n’a vu le jour que le 6 décembre 2013, le Dogecoin a vite pris position sur le marché des cryptomonnaies et sa capitalisation a atteint les 60 millions de dollars dès janvier 2014. Et pourtant, au départ, le dogecoin, avec son logo de Shiba souriant, ne constituait qu’une petite blague dans la communauté crypto, une sorte de private joke qu’on s’adresse avec l’air entendu entre “vrais” amateurs de Bitcoin.

Pub

Comment est-on passé du mème de doge sympathique à une cryptomonnaie dont la capitalisation a atteint 2 milliards de dollars début 2018 ? C’est bien la question fondamentale à laquelle nous essaierons de répondre dans cet article qui analyse aussi les spécificités de Dogecoin par rapport aux autres devises virtuelles, notamment le Bitcoin (BTC).

Présentation générale du Dogecoin

Le Dogecoin est né en décembre 2013, année dominée sur les réseaux sociaux par le célèbre mème internet représentant un chien shiba nommé sur la toile Doge. Ce chien naïf et sympathique aura communiqué sa popularité à la monnaie électronique qui porte son nom. À l’origine, il s’agissait, curieusement de tourner les cryptomonnaies (notamment le bitcoin) en dérision, en créant une copie de la devise virtuelle de Satoshi Nakamoto et en lui donnant le nom humoristique de Dogecoin.

Parce qu’il est une copie du bitcoin (dont il est forké), le Dogecoin est, lui aussi décentralisé, facilitant des transactions de pair à pair. Ces transactions sont rapides, peu chères, et sécurisées. Son fonctionnement est basé sur la blockchain et le minage. C’est une cryptomonnaie de type altcoin, son sigle est DOGE et son symbole Ð et D.

Sur son site, le Dogecoin est présenté « une monnaie internet », autre intitulé en vogue avant que ne s’impose le terme cryptomonnaie. Cela décrit déjà assez le style fun de cette devise numérique et de sa communauté.

DOGE, une monnaie rigolote qui fait des choses sérieuses
Le Doge, la cryptomonnaie qui ne se prend pas au sérieux

Le champ des transactions visées par le dogecoin est celui des petits montants, les transactions dont le montant n’excède pas 10€. Le dogecoin est ainsi surtout utilisé dans le cadre des micropaiements tels que l’achat d’une application ou d’une musique en ligne, ou le paiement de pourboire en ligne.

Au départ, il était prévu que le DOGE soit plafonné à 100 milliards de tokens et lorsque ce plafond serait atteint, l’on réinjecterait 5,2 milliards de jetons tous les ans. Cependant dès juin 2015, 100 milliards de dogecoins avaient déjà été minés. Aujourd’hui, l’émission du dogecoin est illimitée. Son algorithme est basé sur la preuve de travail et emploie la technologie script.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Petite histoire du dogecoin

Deux noms cette cache derrière la cryptomonnaie canine : Billy Markus, qui est programmeur, et Jackson Palmer, qui travaille au service marketing d’Adobe à Sydney.

Jackson Palmer
Jackson Palmer, co-fondateur du DOGECoin

Les deux amis voulaient créer une cryptomonnaie drôle, amusante et c’était bien là leur seule ambition. Jackson Palmer acquiert d’abord un domaine Internet auquel il donne le nom de dogecoin.com et pour le logo de l’écran d’accueil, il place une pièce avec en effigie le doge frappé d’un texte ayant une police Comic Sans. Bref, tout dans le meilleur goût de l’époque.

La plateforme mise en place, Billy Markus décide de créer la cryptomonnaie supposée aller avec. Il se base alors sur le Luckycoin, lui-même ayant pour fondement le Litecoin.

A noter que le Luckycoin, du haut de sa capitalisation total de 10 000 dollars, existe toujours.

Le LuckyCoin, "papa" du Dogecoin
Un Luckycoin, véritable relique d’un temp révolu

La monnaie DOGE connaîtra très vite un succès fou, sa capitalisation grimpera jusqu’à 2 milliards en janvier 2018 avant de chuter jusqu’à évoluer aujourd’hui autour de 250 millions de dollars. Le succès de cette cryptomonnaie est dû à deux facteurs : son côté fun et l’empathie qu’il a suscitée, mais aussi un climat économique favorable.

Le dogecoin, la cryptomonnaie irrésistible

Avec son logo de chien séducteur, le DOGE ne laisse personne indifférent. Il représente avant tout un prolongement du mème du Shiba Inu dans les territoires des cryptomonnaies.

Le fait qu’il ne nécessite pas de grands moyens financiers pour être acquis et son modèle économique qui se limite à des micropaiements facilite sa popularité parce qu’il ne représente pas pour l’utilisateur lambda de grands risques financiers. A ce titre, le Dogecoin alimente de nombreux faucets (des distributeurs de cryptomonnaies gratuites)

Mieux encore, cette cryptomonnaie est utilisée sur certains réseaux sociaux comme Reddit, et permet aux internautes de se récompenser les uns les autres pour une publication, un commentaire. Ne coûtant pas cher, et orienté vers les transactions de faibles montants, le dogecoin a intégré ainsi le quotidien des internautes, ce qui lui a permis d’accroître facilement sa communauté.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Une monnaie qui surgit pendant une crise du bitcoin

En 2013, le bitcoin traverse une tempête qui fait chuter sa valeur : la Chine interdit aux banques chinoises tout investissement dans le bitcoin. La communauté crypto trouvera alors dans la petite monnaie qui naîtra en décembre de cette année une alternative heureuse. Le Dogecoin bénéficiera aussi d’un coup de pouce : son ajout à Robinhood, la très populaire application de trading, et à d’autres applications de trading. Conséquence, le Dogecoin connait le mois même de sa création une croissance d’environ 300% en 72 heures, passant de 0,00026 à 0,00095 dollar.

Figures de proue du DOGE

Généralement, quand on parle de figure de proue, on pense aux personnes se trouvant au-devant de la scène. Pour cette cryptomonnaie, la vedette est ravie par le gentil petit chien qui la représente. La première figure que l’on voit quand on parle du DOGE, c’est le doge. L’impact de sa popularité sur le destin du dogecoin est indéniable.

On pourra retrouver ensuite la figure marquante des deux créateurs de cette cryptomonnaie : Jackson Palmer et Billy Markus. Il faut compter aussi Eric Nakagawa, président de la fondation Dogecoin, qui est au-devant de la scène notamment pour les activités de collecte de fonds.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Comment obtenir du DOGE ?

Le Dogecoin peut d’acquérir de trois façons : soit en l’achetant, soit en faisant du minage, ou encore en l’obtenant sur un site de Faucet. Un site web faucet est celui qui vous octroie quelques tokens d’une cryptomonnaie pour vous permettre d’intégrer sa communauté. Tout ce qu’il vous faut pour ça, c’est de vous rendre sur l’un des deux sites suivants : Dogefaucet.com et InDogeWeTrust.com.

En revanche si vous voulez acheter du DOGE, il n’existe pas de plateforme dédiée à son chat direct contre de la monnaie fiat. Il faut donc passer par une plateforme permettant l’achat d’Ether ou de Bitcoin. Ensuite, l’on pourra convertir ces cryptomonnaies en DOGE sur une plateforme d’échange offrant les paires BTC/DOGE et ETH/DOGE. C’est donc une démarche en deux étapes. La première étape, celle de l’achat du bitcoin ou de l’Ether peut se faire sur des plateformes comme Coinhouse ou Binance.

Pour la deuxième étape, celle de la conversion BTC/DOGE ou ETH/DOGE, on pourra se rendre sur des plateformes comme Binance, Crex24, Kraken, Gate.io, CoinExchange.

Grandeurs et décadences du DOGE

Descendant déjanté de Bitcoin, le dogecoin a d’incontestables avantages, mais aussi quelques limites qu’il convient de relever.

Les avantages du dogecoin

Le Dogecoin n’a pas seulement pour avantage d’être plaisant ; il incarne aussi une cryptomonnaie économique.  Le Dogecoin n’exige pas de frais de transaction à payer par ses utilisateurs. Alors que les autres cryptomonnaies sont orientées vers les transactions importantes, le DOGE, lui, est tourné exclusivement vers les petits montants, pour lesquels, les frais sont inexistants. Cela représente incontestablement un avantage si l’on est à la recherche d’une cryptomonnaie conviviale et économique.

Quelques limites

Le dogecoin demeure, en dépit de sa capitalisation, la mascotte de la communauté crypto. S’il présente des avantages certains par rapport aux autres cryptomonnaies, le DOGE porte sa part de faiblesse.

  • Cette cryptomonnaie utilise le langage script, ce qui signifie que les mineurs n’ont pas la latitude de se servir du même équipement de minage qu’on utilise pour le bitcoin (l’équipement de minage SHA-256). Cela signifie aussi qu’au cours du minage, il est possible que l’on rencontre des complications au cours de la création de circuits ASIC de FPGA.
  • Le processus d’acquisition du DOGE est lui-même un peu complexe. Il faut acheter une autre cryptomonnaie, puis la convertir en DOGE. Cette opération en deux temps peut parfois se révéler assez longue et peu conviviale.
  • l’autre lourdeur du DOGE c’est son Wallet. L’installation du Dogecoin wallet peut se révéler assez longue parce que le wallet doit synchroniser avec tous utilisateurs et effectuer de longues mises à jour.
  • Si cette monnaie est économique parce qu’elle ne prélève pas de frais pour les transactions, cela comporte un inconvénient majeur. En effet, contrairement à Bitcoin, le Dogecoin ne prélève pas de frais parce qu’il ne dispose pas d’une structure de fonctionnement. Mais la conséquence est que l’utilisateur ne dispose d’aucune assistance s’il rencontre un problème. La cryptomonnaie DOGE ne dispose même pas de White paper.

Potentiel de disruption

Si cette monnaie portait elle aussi une ambition déflationniste, au même titre que le Bitcoin, son impact sur l’économie est cependant limité aux petites sphères des micropaiements. Il n’empêche que cette cryptomonnaie aura cependant convaincu quant à sa capacité à mobiliser une communauté dynamique, ce qui la place d’avantage dans la sphère de l’économie participative. Le Dogecoin a d’ailleurs été utilisé plusieurs fois avec succès pour le financement de projets participatifs, à travers des collectes de fonds.

Ainsi, le 19 janvier 2014, une collecte organisée par la communauté du Dogecoin a permis de recueillir 50 000 dollars au profit de l’équipe jamaïcaine de bobsleigh qualifiée pour les Jeux olympiques d’hiver de Sotchi.

La communauté DOGE a également organisé une collecte de fonds pour soutenir le seul athlète indien ayant participé aux JO de Sotchi. Enfin la même communauté fera parler d’elle en levant des fonds pour financer des puits d’eaux au Kenya, mais aussi pour soutenir Jose Wise un pilote de NASCAR.

Enfin, il faut dire que cette monnaie reste elle aussi très soumise aux vents indécis de la volatilité. Le fait qu’elle ait pu chuter de 2 milliards de capitalisations en janvier 2018 à 250 millions de dollars en janvier 2019 est un indicateur de grande instabilité, au même titre que toutes les cryptomonnaies, du reste.

En conclusion, disons que le Dogecoin est une espèce de cryptomonnaie fun et conviviale, sans ambition économique particulière, contrairement au à Bitcoin, mais qui a pu se constituer une communauté dynamique et très active. On le désigne parfois comme la mascotte des cryptomonnaies, et c’est un rôle qu’il joue à merveille. 

Pub

Cours du Bitcoin du 26 février – Quelqu’un a dit 8000 ?

Ok, le cours de Bitcoin (BTC) doit prendre de l’élan pour atteindre de nouveaux sommets locaux au-dessus des 10 000 USD mais, un élan de quasiment 1 000 USD, c’est peut-être quand même un peu trop ! Le Bitcoin frôle la barre des 9 000…

Bitcoin au début d’un cycle de 1000 jours de hausse ?

A un moment où une importante partie de la cryptosphère est anxieuse sur le comportement du Bitcoin (BTC), des analystes crypto révèlent que l’année 2020 s'annonce en réalité comme la meilleure année pour la reine des cryptomonnaies. Du consensus global, il ressort que le BTC…

Bitcoin rend des gens riches mais ne sera jamais une monnaie (P.Schiff)

Les sorties de Peter Schiff pour dénigrer Bitcoin sont régulières, mais n'atteignent que très imparfaitement les effets escomptés. Alors que la tendance globale affiche un certain optimisme quant à l'évolution de la première des crypto, à l'instar de cette course au BTC qui est déjà…

Analyse du cours du Bitcoin du 25 février – Après la pluie…

Le cours de Bitcoin (BTC) est descendu en dessous de la barre des 9 500 USD aujourd’hui, 25 février 2020. Le support principal au niveau de la zone des 9 500 USD - 9 600 USD semble, avoir cédé, après qu’il ait maintes fois prouvé…

Le Brésil trouve une riposte à Bitcoin (mais vise à côté)

Un système électronique pour le transfert et le paiement instantanés est en phase de test désormais au Brésil, selon le Président de la Banque Centrale du pays. Roberto Campos Neto, qui dirige la Banco Central do Brasil, a partagé au cours d'un entretien sur la…