Ebay prêt à accueillir le Bitcoin (BTC) ?

Alors même que le sommet Consensus vient d’ouvrir à Manhattan, sur fond d’euphorie des marchés cryptos, emportés par un Bitcoin dans la forme des grands jours (+35% en l’espace d’une semaine), Ebay profite de l’occasion pour faire le buzz à peu de frais.

En effet, s’il y a des bureaux dans lesquels on doit actuellement sabrer le champagne, c’est bien ceux de la Direction du Marketing d’Ebay !

Le future Coinbase ?

Imaginez qu’avec une simple et modeste affiche de 2 m2 stratégiquement placée (et qui formellement, dit du rien – ou quasiment – sur fonds bicolore), le géant des enchères déclenche depuis 24 heures rien moins que l’hystérie de la communauté ! Déjà des dizaines d’articles (+1 donc), de milliers de tweets et de RT, une multitude de commentaires plus ou moins autorisés et d’analyses à base de simples conjectures, annonçant un événement à la fois majeur, et dans le même temps anodin tant il était prévisible : Ebay s’apprêterait à plonger dans le grand bain crypto !


Ebay dans les starting block (-chain)

C’est donc par un tweet évoquant une forme de « leak » (sérieusement ? les gars, c’est une affiche dans le métro), que la tempête médiatique débute.

Le géant des enchères Ebay semble ainsi teaser une possible annonce à venir à l’occasion des trois jours de Consensus (dont l’entreprise est sponsor). Cette annonce serait assez raccord avec le thème puisqu’elle serait en lien avec la cryptomonnaie. Dans quel sens faut-il prendre cette promesse de connexion avec le secteur crypto  ?, S’agira t’il, à l’image de l’imminent Facebook Coin d’un token interne à vocation commerciale ?, D’un partenariat avec un projet existant ? Mystère et boule de gomme pour l’instant.

Pourquoi il convient de ne pas s’emballer

Même si Ebay ne fait pas formellement partie des GAFAM, la société californienne n’en reste pas moins un mastodonte du secteur.

Difficile en ce sens d’imaginer le lancement imminent d’un projet – nécessairement majeur dans ses implications économiques et stratégiques – sans que rien n’en ait filtré en amont. En effet, pour passionnant et bouillonnant que soit le sujet, les ressources humaines s’agissant de la blockchain demeurent rares et chères et les compétences s’arrachent (un rapport du réseau social pro LinkedIn indique que les emplois en lien avec l’IA et la blockchain ont connu la plus forte croissance, toutes catégories confondues).

Ainsi « tokeniser » son business model ou bricoler un mainnet maison, que ce soit en interne, ou en sollicitant des compétentes extérieures ne peux que difficilement passer inaperçu dans le tout petit monde californien de la Fintech. C’est d’ailleurs pour cette raison que la crypto Facebook était pressentie depuis un moment, en raison notamment de recrutement massif d’ingénieurs blockchain par l’entreprise au pouce bleue, démarches indispensables et difficiles à faire passer inaperçues…

En résumé, il serait douteux qu’Ebay sorte du chapeau un projet de nature à révolutionner son fonctionnement pour faire trembler sur ses bases l’industrie.

Mais pourquoi c’est un événement signifiant pour tout le secteur

Ebay, très tôt dans son histoire a compris la nécessité de proposer sur son site un moyen de paiement intégré et convivial, de manière à faciliter et accompagner l’acte ultime d’achat sur la plateforme, nerf de la guerre de tout e-commerçant.

C’est la raison pour laquelle le géant des enchères fera en 2003 l’acquisition de Paypal pour 1.5 milliards de dollars, avant de s’en séparer en 2015, les sociétés étant dorénavant autonomes.

C’est peut-être d’ailleurs cette séparation et des positions divergentes, notamment sur le Bitcoin, qui poussent Ebay à exposer son intérêt tout neuf pour les cryptomonnaies. En effet, si le CEO de Paypal expliquait récemment que sa société considérait « qu’il était encore un peu tôt » pour se pencher sur le sujet, Ebay n’a jamais fait mystère de son intérêt pour le sujet, et ce dès 2017.

Quoi qu’il en soit, et quelle que soit la nature des révélations des prochains jours, nous n’assistons en réalité qu’au simple et logique positionnement d’un acteur majeur de l’écosystème. D’autres suivront, tant 2019 semble dorénavant vouloir se présenter comme l’année où les géants du numérique feront, les uns après les autres, le grand plongeon crypto.

Découverte d’un site de pédopornographie permettant des paiements en bitcoin

Un grand jury fédéral américain a inculpé un citoyen sud-coréen pour avoir dirigé le plus grand site pédopornographique de la toile, où les visiteurs ont dépensé des millions de dollars en bitcoin (BTC) pour payer le contenu illégal.

Chute du Bitcoin sous les 8.000$ – et si ce n’était que le début ?

Bitcoin fait face à la plus forte pression à la vente depuis février et a le potentiel de tomber sous les récents creux de près de 7 750 $. Alors que la principale cryptomonnaie vient de passer sous le seuil des 8.000$, les analystes craignent…

6 ans après Bitcoin, satoshi rentre dans le dictionnaire d’Oxford

Le satoshi, la plus petite unité de compte composant un bitcoin (BTC), vient d'être accueilli dans la prestigieuse enceinte du Oxford English Dictionary, référence académique mondiale en terme de langage. Il rejoint ainsi le mot  « Bitcoin », ajouté pour sa part en 2013.  100…
or-blockchain-suisse

CoinShares lance un réseau de tokens basés sur l’or sur une sidechain Bitcoin

Le gestionnaire d'actifs numériques CoinShares met de l'or sur la blockchain bitcoin.

D’après le Congrès, Facebook devrait intégrer Bitcoin plutôt que développer Libra

Warren Davidson, un membre du Congrès Américain a annoncé que l'ajout de Bitcoin au portefeuille Calibra que développe Facebook serait une bien meilleure idée que le développement de sa propre monnaie.