Ebay prêt à accueillir le Bitcoin (BTC) ?

Alors même que le sommet Consensus vient d’ouvrir à Manhattan, sur fond d’euphorie des marchés cryptos, emportés par un Bitcoin dans la forme des grands jours (+35% en l’espace d’une semaine), Ebay profite de l’occasion pour faire le buzz à peu de frais.

Pub

En effet, s’il y a des bureaux dans lesquels on doit actuellement sabrer le champagne, c’est bien ceux de la Direction du Marketing d’Ebay !

Le future Coinbase ?

Imaginez qu’avec une simple et modeste affiche de 2 m2 stratégiquement placée (et qui formellement, dit du rien – ou quasiment – sur fonds bicolore), le géant des enchères déclenche depuis 24 heures rien moins que l’hystérie de la communauté ! Déjà des dizaines d’articles (+1 donc), de milliers de tweets et de RT, une multitude de commentaires plus ou moins autorisés et d’analyses à base de simples conjectures, annonçant un événement à la fois majeur, et dans le même temps anodin tant il était prévisible : Ebay s’apprêterait à plonger dans le grand bain crypto !


Ebay dans les starting block (-chain)

C’est donc par un tweet évoquant une forme de « leak » (sérieusement ? les gars, c’est une affiche dans le métro), que la tempête médiatique débute.

Le géant des enchères Ebay semble ainsi teaser une possible annonce à venir à l’occasion des trois jours de Consensus (dont l’entreprise est sponsor). Cette annonce serait assez raccord avec le thème puisqu’elle serait en lien avec la cryptomonnaie. Dans quel sens faut-il prendre cette promesse de connexion avec le secteur crypto  ?, S’agira t’il, à l’image de l’imminent Facebook Coin d’un token interne à vocation commerciale ?, D’un partenariat avec un projet existant ? Mystère et boule de gomme pour l’instant.

Pourquoi il convient de ne pas s’emballer

Même si Ebay ne fait pas formellement partie des GAFAM, la société californienne n’en reste pas moins un mastodonte du secteur.

Difficile en ce sens d’imaginer le lancement imminent d’un projet – nécessairement majeur dans ses implications économiques et stratégiques – sans que rien n’en ait filtré en amont. En effet, pour passionnant et bouillonnant que soit le sujet, les ressources humaines s’agissant de la blockchain demeurent rares et chères et les compétences s’arrachent (un rapport du réseau social pro LinkedIn indique que les emplois en lien avec l’IA et la blockchain ont connu la plus forte croissance, toutes catégories confondues).

Ainsi « tokeniser » son business model ou bricoler un mainnet maison, que ce soit en interne, ou en sollicitant des compétentes extérieures ne peux que difficilement passer inaperçu dans le tout petit monde californien de la Fintech. C’est d’ailleurs pour cette raison que la crypto Facebook était pressentie depuis un moment, en raison notamment de recrutement massif d’ingénieurs blockchain par l’entreprise au pouce bleue, démarches indispensables et difficiles à faire passer inaperçues…

En résumé, il serait douteux qu’Ebay sorte du chapeau un projet de nature à révolutionner son fonctionnement pour faire trembler sur ses bases l’industrie.

Mais pourquoi c’est un événement signifiant pour tout le secteur

Ebay, très tôt dans son histoire a compris la nécessité de proposer sur son site un moyen de paiement intégré et convivial, de manière à faciliter et accompagner l’acte ultime d’achat sur la plateforme, nerf de la guerre de tout e-commerçant.

C’est la raison pour laquelle le géant des enchères fera en 2003 l’acquisition de Paypal pour 1.5 milliards de dollars, avant de s’en séparer en 2015, les sociétés étant dorénavant autonomes.

C’est peut-être d’ailleurs cette séparation et des positions divergentes, notamment sur le Bitcoin, qui poussent Ebay à exposer son intérêt tout neuf pour les cryptomonnaies. En effet, si le CEO de Paypal expliquait récemment que sa société considérait « qu’il était encore un peu tôt » pour se pencher sur le sujet, Ebay n’a jamais fait mystère de son intérêt pour le sujet, et ce dès 2017.

Quoi qu’il en soit, et quelle que soit la nature des révélations des prochains jours, nous n’assistons en réalité qu’au simple et logique positionnement d’un acteur majeur de l’écosystème. D’autres suivront, tant 2019 semble dorénavant vouloir se présenter comme l’année où les géants du numérique feront, les uns après les autres, le grand plongeon crypto.

Elon Musk avis Bitcoin (BTC)

Bitcoin : l’avis (bizarre) d’Elon Musk sur la reine des cryptomonnaies

On pardonne tout aux génies, y compris d'être excentriques. Surtout d'être excentriques en fait. Et si en dépit de ses goûts particuliers en matière de design automobile, son petit penchant pour la marijuana médicale et une capacité au hors-piste dont on espère que son Cybertruck…

Les (mauvaises) raisons de ne pas acheter du Bitcoin : “BTC se fait pirater !”

3éme volet de notre tour d'horizon des arguments les plus éventés entendus autour de la table du réveillon, lorsque le sujet dérive dangereusement sur votre affection pour le Bitcoin. Après avoir ironisé sur le très relatif "Bitcoin, monnaie du crime" et exposé en quoi le…

Cours du Bitcoin (BTC) du 24 janvier – On demande le signal de tendance !

Sans surprise, le Bitcoin (BTC) a fini baissier hier à sa clôture par rapport à son cours de la veille.  Et comme mentionné dans nos analyses du cours du BTC du 23 janvier 2020, le BTC est reparti à la hausse 5 heures environ après…

Utiliser Bitcoin (BTC) sans Internet ? Le Venezuela montre le chemin

Une équipe vénézuélienne développe un réseau maillé décentralisé qui permettra d’effectuer des transactions avec Bitcoin (BTC) en se passant d'Internet. Basé sur les ondes radio, ce système baptisé « Locha Mesh » est né en réponse aux fréquentes pannes d'électricité et d'Internet au Venezuela. Mais au-delà de…
Alors comme ça Bitcoin ce serait compliqué ? On explique pourquoi cet argument ne tient pas

Les (mauvaises) raisons de ne pas acheter du Bitcoin : “Bitcoin c’est compliqué !”

On continue aujourd'hui notre petit tour d'horizon des arguments les plus entendus dans la bouche des "anti-Bitcoin" pour ne pas en acheter. Ainsi, après avoir quelque peu éventé hier l’argument selon lequel "Le Bitcoin, c'est la monnaie des criminels du Dark Web", passons maintenant à…