En pleine débâcle de Bitcoin, les cryptomonnaies improbables qui ont cartonné cette semaine

Comment expliquer pourquoi certains jetons prennent leur envol alors même que l’ensemble du marché de Bitcoin et des cryptomonnaies perd de la valeur à une vitesse vertigineuse ? C’est une question que tous les détenteurs de crypto se poseraient face à une ascension, dans un cycle hautement baissier, d’un jeton qui n’était même pas dans leur ligne de mire, et encore moins dans leur portefeuille. Et c’est la même question qu’on se pose aujourd’hui, car dans le marché baissier actuel, une poignée d’actifs numériques ont affiché des gains impressionnants au cours des sept derniers jours. Explications.

Pub

Vous avez dit 17 700% de hausse pour un Altcoin dans un marché baissier ?

Si vous n’avez jamais entendu parler d’altcoins comme The Stone Coin (TSC) et Uranus (URAC), c’est certainement parce qu’il s’agit de cryptomonnaies à faible capitalisation et à faible volume de transaction.

The Stone Coin (TSC) qui nous sort un + 17 700% au calme, dans un marché rouge vif
The Famoso “+ 17 700% qui sortent de nulle part-Coin”

Pourtant, ces altcoins ont choisi un moment où le marché de la cryptographie perdait la moitié de sa valeurla semaine dernière – pour réaliser des niveaux de gains impressionnants tels qu’on n’en a jamais observé depuis 2017.

Selon les données, TSC aurait connu une augmentation de 17 700% au cours des sept derniers jours, grâce à 45 millions de dollars d’échanges sur l’exchange Finexbox. De son côté, l’Altcoin Uranus (URAC) a connu une hausse de 580%, grâce à des échanges réguliers sur les exchanges Bittrex et Hotbit.

Résultat de recherche d'images pour "Uranus URAC"
“When Uranus sir ?”

Peut-être que si on avait pu prendre le recul de l’analyse à froid, on aurait pu tirer profit de ces cryptomonnaies pour adoucir l’impact de cette « semaine rouge » sur les marchés cryptographiques.

Toutefois, comme on dit, le diable se cache dans les détails. Quand on regarde de plus près, bien qu’ils aient affiché d’impressionnantes hausses, tous ces altcoins n’ont pas été aussi rentables qu’on le pourrait le croire.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Toutes les hausses d’Altcoins de cette semaine ne méritent pas l’attention

Comme on pouvait l’imaginer, la plupart des altcoins ayant affiché une hausse ultra-fulgurante dans le contexte baissier de cette semaine ont réalisé des volumes d’échanges terriblement faibles.

Pub

De plus, leurs gains en pourcentage ne sont pas vraiment impressionnants, puisqu’ils ont été réalisés sur des marchés où il suffit d’un seul ordre d’achat pour que les prix explosent. On peut citer en exemple, le Monero Classic (XMC), qui a connu une hausse de 195%, et l’Universe (UNI), qui a connu une hausse de 46% avec un volume de 362 000 $.

monero classic, grosse hausse de 195% dans un marché sans volume

Les actifs dont la hausse suscite moins de scepticisme sont le Polkadot (DOT) qui a augmenté de 27%, et le Gifto (GTO) qui a augmenté de 20%.

Les autres cryptomonnaies ayant enregistré des profits dans la même période sont presque toutes des stablecoins (non, ça n’a pas le moindre sens). Le volume d’échange, selon la plateforme stablecoinindex.com, a atteint un record de 100 milliards de dollars de stablecoins la semaine du 14 mars, avec en tête l’USDT, suivi par l’USDC puis le TUSD.

Et pour les traders qui seraient intéressés par les altcoins morts et mourants, vous pouvez essayer :

  • XRPBEAR (17% de hausse au cours de la semaine) ;
  • BNBBEAR (27%) ;
  • ETHBEAR (40% ;
  • BEAR (10%).

Au regard de ces données, on est bien tenté de se demander si cette étonnante performance des altcoins à faible capitalisation et à faible volume n’est pas le signe avant-coureur de « l’Alt season » dont Binance avait prédit la venue prochaine dans son rapport de février passé.

Block.one investit 150 millions dans le réseau social VOICE

Après avoir passé 9 mois sous les ailes de la société Block.one, sa société mère, la plateforme de réseau social Voice va enfin pouvoir voler de ses propres ailes. Block.one y a injecté un investissement en capital de 150 millions de dollars, dont 100 millions…

BINANCE se lance à l’assaut du peer-to-peer en Amérique latine

Accessible à de nombreux utilisateurs en Amérique Latine, l'exchange Binance entend développer ses actions dans la région. Le géant mondial des crypto vient ainsi d'annoncer le lancement du trading peer-to-peer (P2P) pour 5 monnaies fiat en Amérique du Sud. Binance espère accélérer davantage cette forme…

Lutte anti-inflation : 132 millions $ d’EOS ont été détruits

Le réseau EOS a subi un nouveau burn de jetons - le deuxième - le 25 février dernier. Cette fois-ci, 34 millions de jetons EOS – ce qui équivalait au cours du moment à 132 millions de dollars - ont dû être brûlés, dans le…

Bitcoin, cryptoactifs et impôts, Crypto.com vous facilite la vie

Bonne nouvelle pour la cryptosphère ! Enfin, bonne nouvelle... La plateforme va faciliter la vie de ses client, mais également combler le fisc de joie. En effet, Crypto.com, vient d’annoncer un partenariat avec trois fournisseurs de services fiscaux. L’annonce arrive à point nommé dans un…

L’enfant prodige ChainLink passe sous 2 $, malgré son listing sur Poloniex

Chainlink (LINK) a désormais sa place sur Poloniex : et alors ? Ce coup marketing n’a pas réussi à faire repartir son cours vers le haut. Il aura fallu un coup de pouce des mesures gouvernementales, pour que le LINK refranchisse la barre des 2 USD. Chainlink :…