En quoi un Bitcoin à 50 000 dollars est “raisonnable”

Bitcoin (BTC) a encore de la route devant lui, avant de dépasser son ancien ATH historique à 20 000 USD. Cela n’empêche pas les analystes long termistes, de le voir déjà au niveau des 50 000 USD dans quelques mois. La chute vertigineuse lors du Black Thursday, continuerait d’impacter actuellement sur le cours du BTC.

Les Baleines refont le plein

L’analyste Tuur Demeester, du cabinet Adamant Capital, considère qu’un Bitcoin à 50 000 USD n’a rien d’utopique.

Il est convaincu qu’un retour en force du cours du Bitcoin post-halving, est tout à fait possible. Demeester se base sur une étude effectuée par son cabinet en 2019, pour justifier ses prévisions. Actuellement, Bitcoin est dans une phase de « ré-accumulation » similaire à celle observée en 2019.

La chute du cours à 3 000 dollars durant le mois de mars 2020, serait à l’origine de cette ré-accumulation : si les Baleines sont en mesure d’amasser une quantité importante de Bitcoins, la demande puis le prix finiront inévitablement par augmenter.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Séparer Bitcoin à tout prix

Selon Demeester, les investisseurs institutionnels seront parmi les principaux acteurs à l’origine d’un bull run, dans le but de diversifier leurs portefeuilles et rechercher des actifs aussi peu corrélés que possible à ceux de la finance traditionnelle.

De nombreux analystes estiment que le mouvement haussier observé il y a quelques jours sur le marché du BTC, prouve l’absence de corrélation positive entre Bitcoin et les actifs traditionnels : en effet, le cours du Bitcoin a franchi plusieurs seuils de résistance tandis que les marchés financiers continuaient de plonger.

Demeester considère que les mesures inflationnistes adoptées par la Réserve Fédérale Américaine (FED), pourraient aussi impacter sur le prix du BTC.

D’autres analystes sont plus prudents dans leurs prédictions, comme le CEO de Bitmex, Arthur Hayes, qui admet toutefois que le cours du Bitcoin pourrait bien atteindre 20 000 dollars dans le courant de l’année 2020.

Les Baleines seraient donc en train de préparer le terrain pour les taureaux bien que pour le moment, on ait vraiment du mal à situer le point de départ de la course. Un Bitcoin consolidé au-dessus des 20 000 USD d’ici la fin de l’année, ce serait déjà pas mal. Même si on en veut toujours plus !

Bitcoin le 26 mai 2020 – Terre des Ours

Bitcoin (BTC) est reparti légèrement à la hausse hier, 25 mai 2020, une reprise du contrôle du marché par les taureaux le temps d’une journée, afin de limiter la casse après cette chute suite aux rumeurs d’un Satoshi Nakamoto déplaçant ses BTC. Après le chandelier…

Grayscale gère maintenant près de 4 milliards $ en Bitcoin pour ses clients

La valeur des cryptomonnaies - celle du BTC en particulier - évoluant au fil des années, la vague des investisseurs n’a cessé de croître. Si celle-ci est toujours de plus en plus grande, c’est sans doute en partie lié aux services offerts par les fonds…

10 BTC, feront de vous un membre de l’élite financière de demain

Si J K Rowling mesurait toutes les conséquences des mesures économiques catastrophiques prises par les Etats pour faire face à la crise actuelle, elle utiliserait probablement sa baguette pour remonter dans le temps et faire le plein de Bitcoin (BTC) pour le prix de 2…

Avec HyperBlock, un autre acteur majeur du minage de Bitcoin s’avoue vaincu par le Halving

Un mineur post-halving partiellement out, et un ! Combien d’autres mineurs de Bitcoin (BTC) partageront le destin de Hyperblock dans les jours ou les semaines à venir ? Alors que le halving a augmenté mécaniquement la rareté de Bitcoin, si les mineurs fuient également, on devrait bientôt…

Bitcoin: un ours à 6000$ avant le Bull Market Historique ?

Beaucoup de personnes imaginaient à tort que le prix du Bitcoin allait s'envoler sitôt son troisième Halving passé. Néanmoins, les choses sont rarement aussi simples dans le monde du Bitcoin. Les effets du Halving ne sont jamais immédiats. Dans les jours et semaines à venir,…
Pub