“Et pour 32 ETH de plus” – Ethereum 2.0 dévoilé par Vitalik Buterin

Il y a maintenant plusieurs mois que la communauté crypto en général et celle d’Ethereum en particulier attend d’avoir des nouvelles de la version 2.0 du réseau Ethereum qui pourrait, selon certains analystes, faire de l’ETH, l’investissement de la décennie. C’est à l’occasion d’une interview ce mercredi 19 février dernier à la Stanford Blockchain Conference, le co-fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, a levé le voile sur une partie des questions qui brûlent les lèvres de l’industrie. Il a révélé une grande partie de la feuille de route prévue de l’Ethereum 2.0 dont le lancement officiel est prévu pour cette année.

La feuille de route Ethereum 2.0

Même s’il n’a révélé aucune date officielle – ça devient une forme de tradition – , Vitalik Buterin, le co-fondateur d’Ethereum, a laissé comprendre que l’évènement majeur prévu pour cette année sera sans conteste le lancement de la phase 0 du projet ETH 2.0. Il a rappelé que cette phase consisterait en la libération progressives de la nouvelle architecture PoS en preuves de participation, cette phase indispensable étant destinée à obtenir un réseau de test multi-clients robustes, tout en procédant à des audits du code existant.

Après la phase 0, Buterin l’affirme : ETH 2.0 sera lancé en tant que réseau PoS (Proof of Stake) indépendant, sans aucune application et avec un petit nombre de validateurs. L’homme aux t-shirt à Licorne (n’oubliez pas de réserver le votre par ici) que l’objectif est de permettre au système PoS de démarrer lentement afin de prouver ses capacités au fil du temps.

Vitalik Buterin, le génie à la licorne"
Étonnamment, le lama-licorne est l’élément sobre de l’ensemble

Buterin a souligné que la phase 1 de l’ETH 2.0, lancée à la suite de la phase 0 permettra le partage. Selon nos informations, l’ETH 2.0 contiendra une blockchain centrale appelée Beacon Chain qui coordonnera les 64 sidechains baptisés fragments (“shards”).

Chaque fragment agira comme un système PoS complet, contenant une partie indépendante de l’état et de l’historique des transactions. Au lieu de traiter toutes les transactions du réseau, chaque nœud ne traitera les transactions que pour un fragment donné.

S’il est mis en œuvre correctement, le shardingou le partitionnement – est présente comme pouvant fournir une solution au problème d’évolutivité d’Ethereum, sans compromettre la sécurité du réseau et sa nature décentralisée, un véritable défi.

Buterin a noté qu’une fois que le réseau ETH 2.0 serait devenu solide, la dernière étape consisterait en la fusion d’Ethereum 1.0 avec le système 2.0.

Pub
Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Ethereum répond aux préoccupations de la communauté

Le 5 février, l’équipe de développement d’Ethereum 2.0 a organisé sur Reddit, une session « Ask Me Anything » (pose-moi toutes les questions). La principale préoccupation de la communauté Ethereum était relative à la transition vers un système PoS.

Dans le système PoS, les détenteurs d’actifs sont récompensés lorsqu’ils mettent en gage leurs avoirs en cryptomonnaie pour protéger et valider le réseau. Or, il faudra 32 ETH pour participer au réseau ETH 2.0 en tant que validateur.

Les participants ont soulevé le fait que les systèmes PoS favorisent par nature les riches parce qu’ils ont plus d’argent, créant ainsi une disparité de richesse croissante.

En réponse à cette question plutôt récurrente, Danny Ryan de la Fondation Ethereum a expliqué que les systèmes PoS étaient plus équitables que les systèmes de preuve de travail (PoW). Il a affirmé que « dans les deux cas, la possession d’un actif permet de rechercher des gains sur cet actif et que la différence…est qu’en PoS, la mise en correspondance du capital et des gains est beaucoup plus directe et équitable ».

Danny Ryan de la fondation Ethereum
Danny Ryan, la confiance incarnée dans un développeur

Ainsi, on retient que le déploiement du projet ETH 2.0 avancera très lentement. Même si pour le moment, son fonctionnement ne fait pas complètement l’unanimité, on espère que d’ici à 2021, l’ETH 2.0 soit complètement en place.

Pub

L’exchange qui prend à sa charge tous les frais de transferts Ethereum

La congestion de la chaîne Ethereum (ETH) a eu des incidences sur la plateforme crypto FTX. En compensation, l'exchange a décidé de prendre en charge les frais de transaction, une mesure destinée surtout à consolider la confiance des utilisateurs envers la plateforme. Une compensation pour…

Business as usual, Binance double les frais de transaction Ethereum (ETH)

Apparemment, ce ne sont pas que les traders et les investisseurs qui se débattent contre l’impact meurtrier du récent crash des cryptomonnaies. Il faut croire que l’hémorragie financière est en train de réussir à pousser les gros bonnets de l’industrie dans leurs retranchements. C’est du…

Twitter a une influence incroyable sur le cours d’Ethereum

En 2017, alors que l’Ether connaissait une grande croissance de son cours, le nombre quotidien de tweets mentionnant Ethereum augmentait de concert, passant à une moyenne de 12 622 tweets par jour. De même, lorsque l’Ether dévissait de - 78,6% en 2018, l'activié sur Twitter…

Les baleines se gavent d’Ethereum dans la perspective de la Version 2.0

Considérant les prix récents de l'Ethereum (ETH), le pourcentage de l'approvisionnement en ETH contrôlé par les 100 principaux portefeuilles se situe à près de 25%. L'observation a été faite par la société d'analyse de données blockchain, Santiment, qui a tweeté un certain nombre de commentaires…

“The Sandbox” et son token LAND, nouveau crypto-continent à conquérir ?

Une grande partie de l'économie vidéo-ludique restera toujours dépendante des parents prêts à lâcher 2 ou 300 $ pour une console de divertissement Nintendo, cependant que des millions de gamers continueront à être attirés par des modèles freemium. La passion pour le gaming est tout…