FED : la monnaie de Facebook Libra pourrait être massivement et rapidement adoptée

Dans son « Rapport sur la stabilité financière » de novembre 2019 le board des gouverneurs de la FED américaine revient notamment sur l’émergence des stablecoins, et de celui ayant fait le plus de bruit ces derniers mois, la Libra de Facebook.


Si le gardien du Temple Financier américain renouvelle ses inquiétudes sur ces nouveaux actifs, sur fond de risque de blanchiment, et de déstabilisation du système financier traditionnel, le rapport se veut plutôt mesuré, voire teinté d’une forme d’optimisme. Ce qui est certain selon la FED, c’est que la Libra a le potentiel pour une adoption fulgurante si elle venait à être lancée. 

Un rapport en forme de constat

L’heure n’est déjà probablement plus au combat et à la tentative d’étouffement d’un phénomène irrépressible. Si le « Rapport sur la stabilité financière » de la FED (Réserve Fédérale) américaine balaye plusieurs sujets, il fait aussi la part belle à la problématique de l’émergence des stablecoins, ces drôles de cryptomonnaies qui sont parvenues à se débarrasser de la fièvre de la fluctuation habituellement intrinsèque à cette classe d’actifs. 

Ainsi, c’est sous l’intitulé « Stablecoins globaux et stabilité financière » que le sujet est abordé sur 4 pages, dont on retiendra les saillies suivantes :

« L’initiative que constitue Libra, au même titre que les autres initiatives de stablecoins, a le potentiel d’atteindre rapidement le seuil d’une adoption généralisée ». Rapport sur la stabilité financière de la SEC

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Le genre d’aveu qui, dans la bouche de « l’adversaire », sonne comme une ébauche de la victoire prochaine. La FED ainsi en convient, cette nouvelle classe d’actifs a de tels arguments qu’il sera difficile de refréner leur essor, leur croissance et leur probable adoption massive. On rappellera quand même que Facebook disposera d’un bassin de clientèle de plus de 2.4 milliards d’individus, utilisateurs potentiels de son stablecoin adossé à 5 monnaies fiat. 

Pour autant, la FED reste dans son rôle et fait son boulot d’oiseau de mauvais augure en rappelant les risques principaux à ses yeux, et notamment les craintes de déstabilisation du sacro-saint « système » :

« Dans un scénario extrême, les détenteurs pourraient se retrouver dans l’incapacité de liquider leurs actifs, avec des conséquences potentiellement graves pour l’activité économique nationale ou internationale, les prix des actifs ou la stabilité financière »

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Le reste du rapport recycle les éléments de langages habituels, plus particulièrement mis en avant depuis la réunion du G7 dédiée au stablecoins, que le Ministre français Bruno Lemaire avait convoqué l’été dernier : nécessaire recherche de conformité réglementaire, normes ultra-strictes en matière de KYC/AML, traçabilité des flux financiers… 

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Ce rapport est notable. En effet, là où n’existait jusqu’à récemment que prédictions apocalyptiques et accusations diverses est variées sur la nature ambiguë, voire criminogène des crypto-actifs, ces quelques feuillets résonnent comme une forme de capitulation et d’acceptation de l’inéluctabilité du futur règne monétaire des crypto. L’heure n’est plus au combat dorénavant mais à une volonté d’encadrer et de « domestiquer » ces actifs d’un nouveau genre. 

Mais pourquoi les terroristes et les cybercriminels continuent d’utiliser Bitcoin (BTC) ?

Pour financer leurs activités, cybercriminels et terroristes se sont mis à utiliser les cryptomonnaies comme relais. Une idée de génie à première vue, mais qui finit par se retourner contre eux au final. C’est ce qu’ont notamment expliqué le juge…

OKEx reprend ses activités normalement à l’exception des retraits

Le 16 octobre, OKEx procédait à la suspension de certaines activités, dont les retraits de toutes les cryptomonnaies, suite à une perte de clés privées. L’annonce avait alors été mal reçue par le marché avec le cours du bitcoin qui…

Un footballeur lance sa propre cryptomonnaie pour l’écosystème sportif !

On ne le dira jamais assez, le potentiel de la blockchain est si immense qu’il serait impossible à l’heure actuelle de fixer une limite aux applications qui en découlent. Avec la cryptomonnaie, la technologie vient d’être associée à une initiative…

Les résultats de l’enquête FFPB sont pour bientôt !

Lancée durant l'été 2020, cette enquête lancée par la Fédération Française des Professionnels de la Blockchain (FFPB) s'est terminée le 5 octobre 2020. Nous vous en avions d'ailleurs parlé ! Et après un peu moins d'un mois d'attente, il semblerait…
Les banques devraient pouvoir détenir des cryptomonnais et du bitcoin

Pour Paul Tudor Jones, investir dans Bitcoin (BTC) aujourd’hui, c’est comme investir dans Google et Apple à leurs débuts

L’embellie qu’a connue récemment la valeur du Bitcoin (BTC) sur le marché a remis aux gouts du jour les habituels commentaires sur un bull run de la cryptomonnaie. Les partisans de l’actif étant de sortie pour partager leurs impressions, Paul…