Fidelity, qui vaut 8300 milliards, Tresse des Lauriers au Bitcoin (BTC)

Fidelity est à fond sur le Bitcoin

Le fonds d’investissement Fidelity (Top 5 mondial, 8300 milliards…) vient de publier un rapport d’une vingtaine de pages sur le Bitcoin (BTC). Ce rapport fait suite à un sondage (réalisé par Fidelity) ayant révélé que 60 % des investisseurs sondés ne seraient pas contre ajouter de la cryptomonnaie dans leur portefeuille. Voici les éléments importants de ce rapport très intéressant.

Pub

Le Bitcoin fait cavalier seul

Le rapport, Bitcoin Investment Thesis: Bitcoin’s Role As An Alternative Investment, avance non seulement que le Bitcoin n’est pas vraiment corrélé aux marchés financiers traditionnels (bourse, dettes d’État, par exemple), mais qu’il offre également un retour sur investissement supérieur.

« La corrélation du Bitcoin avec d’autres actifs financiers, de janvier 2015 à septembre 2020, est en moyenne de 0,11, ce qui indique qu’il n’y a presque pas de relation entre les rendements de Bitcoin et d’autres actifs. »

En sachant qu’une corrélation de 1 signifie une corrélation parfaite alors qu’une corrélation de -1 signifie une corrélation parfaitement inverse (l’un baisse pendant que l’autre monte). Si le Bitcoin avait une corrélation de -1 avec la bourse, cela impliquerait que chaque recul de la bourse se traduirait par une hausse du Bitcoin.

correlations btc avec d'autres actifs financiers
“Corrélations des performances quotidiennes de janvier 2015 à septembre 2020”

Il s’agit là toutefois d’une moyenne sur 5 ans (de 2015 à 2020). Une moyenne qu’il faut donc relativiser. Chacun se rappellera par exemple du plongeon du Bitcoin de 50 % au mois de mars en même temps que celui de Wall Street (-33 % pour le S&P500). Cela dit, comme nous l’avons écrit dans cet article, c’est probablement davantage la forte hausse du dollar, plutôt que la chute de Wall Street, qui a plombé le BTC à cette époque.

Notons également que cette période de 5 ans prend en compte la bulle exponentielle de 2017… Bref, les corrélations vont et viennent. Et à ce titre, notons que la corrélation avec l’or s’est fortement épaissie ces derniers temps. Bitcoin ayant d’ailleurs tendance à s’apprécier davantage que l’or

btc vs gold
BTC vs GOLD

Quoi qu’il en soit, à long terme, Fidelity observe que le Bitcoin peut être perçu comme un outil de diversification de portefeuille pouvant évoluer à contre-courant des marchés traditionnels.

À quoi Bitcoin est-il corrélé ?

Le rapport de Fidelity mentionne une étude réalisée par des économistes de Yale qui ont cherché à savoir si le Bitcoin était corrélé à quelque chose en particulier. La réponse est que le Bitcoin a tendance à s’apprécier lorsque le nombre de hashtag #Bitcoin augmente sur Twitter, ou bien lorsqu’il est fortement recherché sur Google. Rien de nouveau sous le soleil ici, mais il est bon de le rappeler pour ceux qui découvrent le Bitcoin.

L’étude révèle également que la performance du Bitcoin évolue souvent en tandem avec le « Sentiment Index ». Cet indice est une mesure basée sur l’analyse des conversations sur Twitter à propos de Bitcoin. Un indice au-dessus de 50 signifie que les tweets sont plutôt positifs.

Sentiment index bitcoin
Bitcoin Sentiment Index

Fidelity ajoute que la performance du Bitcoin n’est pas historiquement corrélée aux « fondamentaux » du Bitcoin. C’est-à-dire des paramètres comme le nombre d’adresses BTC, le nombre de transactions ou encore le hash rate. Le fonds americain estime toutefois que l’arrivée d’investisseurs professionnels (les fonds d’investissement) devrait changer la donne, corrélant davantage le Bitcoin à la croissance du réseau, et moins au « Sentiment » ambiant.

Les auteurs vont même plus loin en déclarant :

« Le sentiment des investisseurs mondiaux a certainement un impact sur la valeur du bitcoin, mais le bitcoin a des fondamentaux sous-jacents distincts qui ne sont pas affectés par la situation sanitaire et économique créée par le COVID […]. Les chocs au niveau de la demande (baisse de la consommation due au chômage) […] ont un impact direct et fondamentalement négatif sur les actions et les titres de dette, les matières premières et les monnaies fiat. Ce qui n’est pas vrai pour le Bitcoin dont les fondamentaux et l’utilité ne sont pas directement affectés par une baisse de la rentabilité ou de la production […]. »

MicroStrategy

Fidelity rapporte également les dires de Michael Saylor, patron du fonds MicroStrategy. Un fonds qui a tout de même investi 250 millions $ dans le Bitcoin en août 2020 (21,454 bitcoins), puis 175 autres millions en septembre (16,796 bitcoins) :

« La crise économique et sanitaire, les injections monétaires sans précédent, la crise politique mondiale, […] pourraient bien avoir un effet de dépréciation important sur la valeur réelle à long terme des monnaies fiat et de nombreux autres actifs financiers classiques. Nous estimons que l’acceptation mondiale, l’aura de la marque, la vitalité de l’écosystème, la dominance du réseau, la résilience architecturale, son utilité technique et l’éthique de la communauté Bitcoin sont des preuves convaincantes de sa supériorité pour ceux qui recherchent une réserve de valeur à long terme. »

Michael Saylor, MicroStrategy

Nous retrouvons ici les craintes dont nous nous faisons souvent l’écho sur Thecointribune : l’inflation et la perte de pouvoir d’achat des monnaies fiat. Pourquoi garder son épargne sous forme de monnaie fiat avec des taux de rémunération de l’épargne proches de 0 % et une inflation réelle probablement supérieure à 5 %, ? Pourquoi laisser son pouvoir d’achat se faire rogner par l’inflation quand il existe des monnaies immunes de par leur masse monétaire absolument fixe comme l’or et le Bitcoin.

Pub

Certains diront : “La volatilité ! Le Bitcoin est trop risqué et a encore vu sa valeur chuter de 50 % en l’espace de quelques jours cette année !”

Voltality

Il est vrai que la volatilité du Bitcoin peut être un frein. Risquer de voir son capital fondre de 50 % est effectivement un repoussoir bien compréhensible. Surtout si l’on utilise un effet de levier… Cela étant dit, le risque peut en valoir la chandelle pour ceux qui ne sont pas pressés.

Fidelity a mesuré l’impact pendant 5 ans d’une petite diversification dans le Bitcoin sur un portefeuille d’investissement typique. Dit autrement, 40 % d’actions de bourse et 60 % de dettes souveraines.

Le portefeuille à 0% de bitcoin comprend 60% d’actions et 40% d’obligations. Le portefeuille avec 1% de bitcoin contient 59,5% d’actions et 39,5% d’obligations. Le portefeuille avec 2% de bitcoin contient 59% d’actions et 39% d’obligations. Le portefeuille avec 3 % de bitcoin contient 58,5 % d’actions et 38,5 % d’obligations. Voici les résultats au bout de 1, 2, 3, 4 et 5 ans :

Le Bitcoin semble passer haut la main l’épreuve du temps… D’autre part, la forte volatilité du Bitcoin est un moindre mal si l’on part du principe que le Bitcoin vaudra un jour autant que l’or. En effet, la capitalisation du Bitcoin ne représente actuellement que 1.8 % de celle de l’or

Les récits autour du Bitcoin

Une autre partie importante du rapport est liée à la diversité des opinions à propos de ce qu’est le Bitcoin. Interrogé sur ce point, Jeff Dorman (Fonds ARCA) offre une opinion très éclairante :

« Les corrélations sont souvent le résultat de récits. Ils reposent sur ce que les gens anticipent. Si le récit autour du Bitcoin devient plus consensuel, les corrélations du Bitcoin vis-à-vis de certains actifs pourraient s’épaissir. »

Jeff Dorman, ARCA

Cette explication suggère que la faible corrélation historique du Bitcoin et des marchés traditionnels reflète une certaine zizanie chez les avocats du Bitcoin. Est-ce que le Bitcoin est un moyen de paiement, une réserve de valeur, une monnaie de réserve internationale, ou tout à la fois ? De ce point de vue, la récente augmentation de la corrélation du Bitcoin avec l’or semble suggérer qu’une certaine concordante est en train de naitre…

La corrélation entre le BTC et la relique barbare, lissée sur deux mois, a atteint son plus haut historique en septembre. Et cela, certainement en raison des craintes liées à l’inflation et les taux d’intérêt réels. Entre les taux négatifs et l’inflation que les Banques Centrales souhaitent voir dépasser les 2 % par an, il y a effectivement de quoi s’intéresser à la cryptomonnaie.

bntc/gold btc/s&p500
“Corrélations du Bitcoin avec l’or et le S&P500” (0.7 avec l’or)

Encore une fois, seul l’avenir nous dira si cette corrélation bitcoin/or tient bon. La cryptomonnaie de Satoshi Nakamoto nous a habitué à de brèves périodes de corrélations élevées avec des actifs particuliers qui ont finies par se déliter avec le temps.

Bientôt une capitalisation de 1500 milliards $ pour le Bitcoin ?

Fidelity avance que la capitalisation du Bitcoin (210 milliards actuellement) pourrait dépasser les 1500 milliards à mesure que les investisseurs professionnels se serviront du Bitcoin pour donner un peu de peps à leur portefeuille.

Pub

L’argument avancé est que la catégorie « investissements alternatifs » (des investissements exotiques, le peps..) représentait 13 400 milliards $ en 2018 au niveau mondial. Si le Bitcoin venait à s’accaparer 10 % de cette niche de portefeuille, alors sa capitalisation pourrait gonfler de 1340 milliards.

En résumé, Fidelity estime que le Bitcoin a de beaux jours devant lui si les investisseurs institutionnels venaient à considérer le Bitcoin comme un composant essentiel de leur niche « investissements alternatifs ». Le fonds étaye cette anticipation avec des données empiriques (simulation sur les 5 dernières années) et le fait que la performance du Bitcoin soit encore largement découplée des marchés traditionnels.

performances gold SPX500 et BTC 2020
Performances annuelles du BTC, de l’or et de la bourse US
Bitcoin vs Altcoins

Bitcoin le 29 octobre 2020 – Merci L’Europe, Merci les Etats-Unis !

Bitcoin (BTC) adore l’Europe et les Etats-Unis. Le BTC se nourrit des bonnes nouvelles issues de ces méta-organisations ; il en profite pour remonter aujourd'hui, 29 octobre 2020, au-dessus des 13 500 USD. Si le BTC se découple des actifs traditionnels, cela…
three gold-colored bitcoins on black surface

La Dominance de Bitcoin (BTC) atteint les Niveaux de 2017, quand le Prix était à 20.000$ !

Après plusieurs mois marqués par le règne des protocoles DeFi, la domination de l’espace cryptographique revient au bitcoin et de la plus belle des manières. En effet, celle-ci est devenue importante au point d’égaler les niveaux jamais vus depuis trois…
Bitcoin vs Altcoins

La corrélation entre Bitcoin (BTC) et le S&P 500 diminue de 90% alors que Bitcoin atteint de nouveaux sommets pour 2020

Le Bitcoin (BTC) a atteint sa plus grande valeur de l’année dépassant les 13 000 dollars, soit des chiffres plus jamais vus depuis 2019. Cette performance est étroitement liée à l’annonce faite par PayPal permettant à ses clients d’utiliser les cryptomonnaies…

Bitcoin (BTC) Plus Haut quoi qu’il arrive le 03 Novembre ?

À 13 400 dollars, BTC/USD affiche un rendement annuel de 85 %, contre environ 24% pour l'or et 6% pour le S&P 500. La moisson semble donc déjà assurée mais puisque nous sommes en 2020… il vaudrait mieux ne pas…

Comment Bitcoin (BTC) va provoquer le Great Reset du système actuel

Cela fait maintenant plusieurs mois que des voix se lèvent parmi des économistes de renom au niveau mondial appelant à un Great Reset du système monétaire et financier actuel. Le Fonds Monétaire International (FMI) vient lui-même d'appeler à un nouveau…