Finances Personnelles – Livret A ou Masternode Crypto ? Le Match de la semaine

Pub

Tout le monde n’est pas fait pour l’investissement. D’une part, certains trouveront l’exercice vain, pas vraiment à l’aise avec cette sorte de fuite en avant, à la poursuite d’un gain perpétuel et infini, dans le contexte d’un monde dont on a déjà largement trouvé les limites. Et c’est une position éminemment respectable.

D’autres estimeront que l’exercice est d’une technicité insurmontable, ou se diront qu’ils n’ont pas suffisamment de temps à y consacrer. Ceux-là perçoivent bien tout l’intérêt de ne pas rester passif en matière de patrimoine, tout en restant convaincu que la barrière à l’entrée est trop haute à franchir. Cette deuxième catégorie a ainsi tendance à déléguer l’exercice à des professionnels œuvrant en leur nom.

Enfin, il existe une troisième catégorie d’investisseurs, qui estiment d’une part que tout ce qui touche aux finances et au patrimoine personnel est beaucoup trop important pour laisser un intermédiaire s’en occuper, et qui érigent leur stratégie autour d’un principe simple : des gains importants – voire la fortune, pourquoi pas – vont nécessairement de pair avec une gestion particulière du risque… et une âme un peu aventureuse.

Aujourd’hui, dans la Tribune du Mining, je vous propose de faire un pas de côté relativement aux sujets habituels, afin de vous permettre de vous interroger en toute sincérité sur VOTRE profil d’investisseur. Et pour ce faire, le papier du jour va s’efforcer de créer un parallèle entre l’investissement probablement le plus conservateur de l’histoire, le vénérable Livret A, et le plus exotique qui soit, le placement crypto, et plus précisément, le Masternode.

L’occasion de dresser une liste de leurs points communs (il existent, et plus nombreux que vous ne l’imaginez peut-être), mais également de leurs différences, tant dans leur approche philosophique, leurs mécanismes et, bien évidemment leur rendements.

Cet article vous est proposé en partenariat avec la société Feel Mining. Les investissements crypto sont risqués par nature, faites vos propres recherches et n’investissez que dans les limites de vos capacités financières. Cet article ne constitue pas une incitation à l’investissement.

Profitez de 5% sur toute commande (y compris les machines !) passée sur le site Feel Mining avec le code TCT

La petite école des investisseurs : du Livret A au Masternode, 200 ans d’évolution monétaire

Le Livret A, si comme l’auteur de ces quelques lignes vous êtes né dans un monde pré-bug de l’an 2000, vous en conservez peut-être un souvenir affectif, en mode madeleine de Proust.

En effet, au-delà de son statut de produit financier, le Livret A, le “Carnet Écureuil, faisait un peu partie d’une sorte de rite d’initiation, de passage à plus de responsabilités, quelque part entre l’enfance et l’adolescence.

Le Livret A, un souvenir en plus d'un produit financier

Parfois, c’est dès la naissance que les parent soucieux de faire rentrer leur progéniture en douceur dans le rude monde capitaliste avaient “ouvert un livret” sur lequel était ensuite automatiquement viré une petite somme mensuelle, “pour plus tard“, l’attributaire du livret pouvant ainsi bénéficier entre 16 et 18 ans d’un petit capital.

Bien souvent, c’est le permis de conduite ou la première improbable guimbarde à 4 roues que la liquidation de ce petit produit d’épargne permettait de financer. Bref, le Livret A pour beaucoup, fût le premier contact avec la finance et ce génération après génération.

C’est que le vénérable petit carnet à plus de 200 ans ! Le Livret A a été fondé en 1818, en même temps que la Caisse d’Epargne, ce qui explique d’ailleurs pourquoi dans la psyché commune les deux sont intimement liés (dans la réalité, tous les établissements bancaires peuvent désormais proposer ce produit d’épargne).

Le Livret A, une protection contre l’inflation

Originellement, le Livret A avait une ambition : faire découvrir aux pauvres la puissance de l’épargne.

C’est brutal, n’est ce pas ? Mais encore ne s’agissait-il que l’argument “pédagogique”, en réalité le projet était surtout de renflouer les caisses de l’Etat français, sonnant creux après les dispendieuses campagnes napoléoniennes. Quoi de mieux que les porte-monnaies de dizaines de millions de contributeurs pour redresser les comptes publics ?

La contrepartie : un petit rendement garanti, non fiscalisé, présenté comme devant permettre de compenser et combattre l’inflation. A noter qu’on peut à l’heure actuelle y placer un maximum de 22 950 euros.

Vous le discerner immédiatement, le Livret A est plus bouclier qu’épée. Son argument principal, vous protéger de l’inflation (aka l’augmentation des prix des produits de consommation courante).

Je suppose que je ne vous apprend rien, mais le principe est d’une simplicité absolue : vous prenez l’inflation annuelle, et chaque année, le Ministère des Finances à Bercy, au nom du principe du contrat initial, forgé il y a deux siècles, recalibre le taux d’intérêt (aka le niveau de rémunération auquel vous avez droit pour avoir positionné vos avoirs sur un Livret A). Et ce taux d’intérêt doit compenser, et même dépasser l’inflation, c’est le jeu, c’est la promesse initiale.

Les calculs sont pas bons Kevin

Tout cela étant fort documenté et supposé transparent, difficile de ne pas constater qu’il y a comme un Craig Wright dans l’équation ; soit quelqu’un s’est raté sur les chiffres, ou – hypothèse que l’on n’oserait formuler à haute voix – on appellerait ça dans l’écosystème crypto une tentative de gros scam. Jetez donc un œil à au tableau inflation vs rémunération du Livret A ces dernières années

Rendement du Livret A versus inflation

Difficile de ne pas le constater : depuis 2017, le niveau de l’inflation n’est plus compensé par le rendement du Livret A.

Je vais le rédiger de manière très crue, de manière à ce qu’aucune méprise ne soit possible : depuis 3 ans, placer des fonds sur le Livret A VOUS COÛTE DE L’ARGENT. Voila.

Une petite illustration pour bien saisir dans le concret toute la substantifique moelle du processus :

  • Au 1er janvier 2018, vous placez 100 euros sur le Livret A
  • le taux du Livret étant de 0.75%, vous disposez au 31 décembre 2018 de 100.75 euros (qu’allez vous faire de tout cet argent ?)
  • L’inflation 2018 a été de 1.8%. Autrement dit, pour acheter la même quantité de chose qu’au 1er janvier, il vous faudra au 31 décembre, non plus 100, mais 101.80 euros.
  • Bilan : vous perdez face à l’inflation, et êtes au bout d’un an, plus pauvre de 1%

A qui la faute ? A un dispositif tout bête : la possibilité pour les gouvernements successifs de faire très exactement ce qu’ils veulent s’agissant de la modulation du taux d’intérêt. Et quand on a du mal à boucler les fin de mois, quoi de mieux que de jouer avec les 300 milliards d’euros d’encours actuellement placés sur le “Placement préféré des français” ?

Et je vais de nouveau être un rien brutal : le choc généré par la crise sanitaire dont nous sortons à peine n’a encore rien montré de ses conséquences réelles. Et au rang de celles-ci, une hyper-inflation à venir que les milliers de milliards d’euros et de dollars imprimés par les Banques Centrales auront le plus grand mal à juguler.

Ah et Fun Fact supplémentaire : vous serez j’en suis sûr heureux d’apprendre qu’un simple rapport du Ministre de l’Economie suffirait à interdire à quiconque de retirer plus de 2% de ses avoirs par quinzaine. Présenté autrement, si les choses dérapaient sérieusement et que vous souhaitiez retirer vos fonds, il vous faudrait plus de deux ans pour y parvenir, 4% par mois à la fois.

J’arrête là pour la présentation des fondamentaux, au risque de mordre une ligne que je laisse bien volontiers à Nicolas dans sa Tribune Cryptomonnaies et Géopolitique.

Retenez simplement que si le modèle économique du Livret A était aujourd’hui exposée en tant que projet crypto, sous l’angle de la Finance Décentralisée (DeFi) par exemple, l’industrie serait vent debout, et tout le monde crierait à l’escroquerie manifeste (ou plus probablement à l’amateurisme). Cependant, dans l’ancien monde des monnaies fiat, en raison de l’inertie et de l’acclimatation à ce qui est considéré comme “normal”, personne ne questionne ce modèle….sauf ces derniers temps une certaine crypto-économie balbutiante !

Pub

Le Masternode crypto, principe de fonctionnement

Aussi récents et modernes que le Livret A est ancien et traditionnel, les masternodes offrent une approche inédite de l’investissement financier en plaçant leurs propriétaires au cœur du fonctionnement d’une blockchain.

L’action du propriétaire du masternode (on parle “d’opérateur”) permet de sécuriser le réseau et les transactions qui s’y opèrent, assure la résilience de la blockchain, ouvrant droit en contrepartie à une rétribution sous forme de dividendes.

C’est à la fois le montant et le potentiel de ces dividendes qui retient l’attention des investisseurs : son seulement la rétribution peut être conséquente, mais en outre la cryptomonnaie que le masternode permet de faire fonctionner peut potentiellement voir sa valeur augmenter.

Nota : C’est le moment idéal pour vous rappeler que les investissements dans les devises crypto sont par nature complexes et hasardeux. Ne vous engagez pas sur cette voie sans être pleinement informé. Cet article est un bon début.

Animez vos repas de famille

Si vous annoncez, à l’occasion du prochain repas de famille du dimanche que vous avez placé 1000 euros sur votre Livret A, vous serez probablement gratifié d’un regard approbateur et rempli d’affection de vos proches (ils vous aiment, que voulez-vous), le tout teinté d’un ennui sous-jacent perceptible tant l’information passera bien après la teneur en sucre du désert.

Expliquez maintenant avoir placé la même somme dans un masternode, et laissez reposer un instant.

Nous savons vous et moi cher lecteur, que dans le meilleurs des cas, l’incomprehension prévaudra, immédiatement suivie de la méfiance, puis d’une série de mise en garde, fondée sur des éléments habituels pour qui évolue un peu dans l’écosystème (Bitcoin, “monnaie du dark ouèbe, il l’ont dit sur BFM”,”Écoutes pas tout ce qu’on te dis !”, c’est bon vous l’avez ?).

Et pourtant, c’est qu’il sont nombreux les points communs entre le Livret A et le masternode. Dans les deux cas :

  • Il s’agit de 2 produits d’investissement permettant de diversifier son épargne
  • Il s’agit de placer un capital, et d’en retirer des dividendes
  • votre capital est récupérable à tout moment (avantage net aux masternode dont personne ne pourra jamais vous interdire de retirer le capital en un instant, voir au-dessus).

L’occasion au passage de vous rappeler qu’il convient de fuir tout projet masternode qui vous oblige à bloquer votre capital.

Simplement, si investir dans les masternodes préfigure ce que sera la Finance Décentralisée du IIIème millénaire, il est possible que nous soyons parmi les derniers à connaître ce qu’était un “Livret d’Epargne” géré par un état.

Envie de vous lancer ? Deux masternodes pour tous les tempéraments

Il existe un principe universel, et il s’applique même – surtout – au monde de la cryptomonnaie : des gros gains potentiels, impliquent une grosse prise de risque. C’est ainsi.

Ainsi, vos choix d’investisseurs seront essentiellement conditionnés à ce qu’on appelle l’aversion au risque. En des mots simples, vous gagnerez en rendement ce que vous serez prêt à concéder en matière de tolérance à l’incertitude.

Afin de vous offrir un choix net, découvrez la présentation de deux masternodes que vous trouverez tout deux sur le site de notre partenaire Feel Mining :

  • L’un présente un gros rendement, mais le projet a encore tout à prouver : ZELCash
  • L’autre présente un dividende plutôt peu élevé – tout est relatif, on parle de plus de 6% – mais concerne un projet parmi les plus établis de tout l’écosystème : DASH

Un masternode à fort rendement et risque plus élevé

ZELCash est un projet relativement récent et sa 423ème place au market cap n’en fait pas franchement l’une des stars de l’industrie.

Son market cap est plutôt faible (un peu moins de 3 million de dollars au moment de rédiger). Pour autant, le token est listé sur plusieurs plateformes (sa liquidité est ainsi garantie). A noter que 103 millions de ZEL ont déjà été émis, sur un maximum prévu de 210 millions

ZELCash chez Feel Mining

Le projet est dynamique, en activité et sa communauté est investie.

Il convient d’être très clair : quiconque vous assurerait que ZelCash connaîtra une croissance fabuleuse dans un avenir proche prendrait un risque inconsidéré. Impossible en effet de déterminer avec certitude quels projets tireront leur épingle du jeu à l’occasion du prochain bull run. Pour autant, le ZEL rentre dans la catégorie des projets solides sur lesquels il n’est pas scandaleux de tenter un pari raisonnable

Ce qu’on retiendra surtout avec ZELCash, c’est le montant de ses dividendes : prêt de 50% !

Ainsi, si vous décidez d’investir dans un masternode intégral de 10 000 ZEL aujourd’hui, vous serez à la tête de 15 000 tokens le 28 mai 2021. Si d’aventure la crypto venait à prendre quelques valeur l’opération pourrait être des plus rentables.

Le choix des conservateurs, des rendements plus bas mais plus de sécurité avec DASH

j’ai déjà consacré une review intégrale au projet DASH, “le Bitcoin des Masternodes”. Inutile donc de verser dans la redite.

Gardez simplement à l’esprit que la solidité, l’ancienneté du projet DASH en font un investissement “raisonnable” rapporté à l’ensemble du panel des devises crypto existantes. DASH est la 22ème capitalisation du marché avec pas loin de 500 millions de $ en valeur cumulé. Une cryptomonnaie qui est là pour durer et qui, contrairement à des projets plus récents et moins établis, n’a pas la moindre chance de disparaître brusquement.

DASH chez Feel Mining

Cette pérennité a très logiquement une incidence sur le montant des dividendes : 6.3% “seulement”. Ce qui reste toujours 10 fois plus que la rémunération actuelle du Livret A !

Conclusion

Personne, et surtout pas moi, ne devrait vous conseiller de choisir radicalement entre deux axes d’investissements. Comme souvent, la clef est dans la diversification, qui est la meilleure parade qui soit pour absorber d’éventuels imprévus.

Inutile donc de vous ruer à l’ouverture de votre banque pour clôturer votre vénérable Livret A. Formez et informez-vous, variez vos placements et autorisez-vous également une petite dose d’aventure et d’anticipation. Dans ces conditions, les Masternodes crypto ont toute leur place dans votre portefeuille d’investisseurs.

Profitez de 5% sur toute commande (y compris les machines !) passée sur le site Feel Mining avec le code TCT

Pub

Airdrop Avalanche – Jusqu’à 20 AVAX offerts par CoinEx

Binance, Bitfinex, FTX... quelques heures seulement après le lancement de son Mainnet, le projet AVALANCHE (AVAX) est listé sur tout ce que l’écosystème crypto compte d'acteurs les plus sérieux. Ne manque peut-être plus que Coinbase pour que ce projet qui…

Bertrand Levy (ancien Universal Music) intègre The Sandbox “Un pas de plus vers Ready Player One”

The Sandbox a annoncé aujourd'hui la nomination de Bertrand Levy, ancien Vice Président des Partenariats Universal Music, comme Vice Président Monde des Partenariats. The Sandbox mettra le réseau et l'expertise établis par Mr Levy pour acquérir de la valeur au…

Anonymat, Staking, DeFi… La cryptomonnaie LOKI est-elle au bord de l’Explosion ?

Célèbre Dieu de la Malice de la mythologie nordique, Loki ne pouvait trouver meilleure incarnation dans la cryptosphère qu'au travers du projet crypto présenté aujourd'hui dans une édition spéciale de la Tribune du Minage. LOKI, fort de son token éponyme,…

Kucoin annonce le listing du Token français SaTT le 23 septembre

Alors même que son ICO arrive à terme dans quelques dizaines d'heures, la plateforme d'exchange Bitcoin et crypto Kucoin a fait savoir qu'elle listerait le token SaTT à compter du 23 septembre. Par ailleurs, le projet crypto français qui ambitionne…

Cardano, EOS, Bitcoin Cash, Ripple… ces Crypto du Monde d’Avant que la Finance Décentralisée va Tuer

Malgré les énormes capitaux qui l'abreuve sans cesse, la DeFi jouit pour le moment d’une valorisation faible rapporté aux blockchains. EOS, Cardano, Tron, ou encore Bitcoin SVqui présentent des capitalisations boursières de plusieurs milliards de dollars. Dans le même temps,…